Total Recall : mémoires programmées, la critique pourrie - Nioutaik, le blog de l'inutile indispensable totalement... indispensable !
titre

jeu 6 sep 2012

Total Recall : mémoires programmées, la critique pourrie


06 09 2012
Remake Total Recall

Sur le principe, faire un remake devrait être simple non ? On prend un film qui a déjà fait ses preuves, on lui colle un gros ravalement de façade à coup d’effets spéciaux foule hache dé et paf, ça fait des chocapics et trouzmilliards de dollars je suis un grand naif ! Hélas, en dépit de la faignasserie légendaire d’Hollywood, ces braves gens ont choisi la voie dite de "je me réapproprie l’œuvre afin d’en offrir une vision différente tout en étant pareille mais en plus pourrie histoire de forcer les fans à revenir à la caisse une seconde fois mouhahahahahaha" et comme leur créativité, convertie en grains de riz, équivaut au repas journalier d’un Somalien, et bien ça donne de la merde, mais de la merde haute définition pour mieux voir les détails moches !!

Remake Total Recall

Du coup, lorsque ce remake inutile de Total Recall a été annoncé, il ne fallait pas être Christine Fesses la voyante dégueulasse pour piger que ça allait refouler sévèrement du goulot, d’autant plus avec Len Wiseman, le réalisateur de la saga du filtre bleu "Underworld" et de "Die « J’ai hacké tout l’internet, lol » Hard 4", aux commandes.


La caravane du film.

Prenant mon courage et ma mauvaise foi à deux mains, je suis allé voir ce désastre pour que vous, chers lecteurs qui êtes tous beaux et qui sentez la lavande oui même toi dans le fond avec ton œil gauche qui dit merde à l’autre, n’ayez pas à souiller vos âmes pures et délicates. Et oh bon sang, si j’en avais une, je suis sûr qu’elle aurait pris cher !! Attention, ça va spoiler !



Champignon Un petit rafraîchissement pour votre mémoire ?

Pour ceux qui ne connaîtraient pas la version originale de Total Recall, il s’agit d’un film basé très approximativement sur une nouvelle de Phillipe K. Bite. Dedans, Arnold Schwarzenegger découvre qu’on a joué avec sa mémoire pour lui faire oublier qu’il est agent secret. Du coup, il va sur Mars prendre part à une rébellion, faire exploser plein de trucs, mater des meufs à trois nibards et même qu’à la fin on ne sait pas si tout ce qu’il a vécu est un faux souvenir qu’on lui a implanté ou la réalité mais on s’en fout parce que c’était génial. Dedans il y a également Sharon Stone qui parvient à garder son slip pendant tout le film une rareté, le bébé mutant le plus moche de la terre et une scène mythique de conjonctivite aiguë :

Remake Total Recall

Un film fort sympathique donc. A voir si vous n’êtes pas allergique à l’esthétique bio-cracra de Verhoeven. Mais assez parlé des bons souvenirs et plongeons sans plus attendre dans la fange de Total Recall cru 2012…



Champignon Jouage

…Ou pas. Avant d’attaquer le film proprement dit, je vous propose un petit jeu que j’ai intitulé "Zi grosse repompe de chacal game". Les règles sont très simples :

  • Mode Normal : Il faut boire un verre d’alcool chaque fois que le film repompe un élément d’un autre film HORS Total Recall.

  • Mode Hardcore : Il faut boire un verre d’alcool chaque fois que le film repompe un élément d’un autre film, Total Recall INCLUS.

Préparez vous à une crise de foie à faire pâlir d’envie Gérard Depardieu. Pour ma part je jouerai avec du Champomy parce que ma maman, qui est très intelligente, m’a toujours dit "Tu vois mon fils, l’alcool c’est comme la merde : c’est de la merde". Merci maman.

Dès que vous êtes prêts, on est tipar comme disent les dyslexiques !!



Champignon En entrée, prémisses stupide sur son lit d’ironie

La moquance de visage démarre très tôt, dès l’apparition des génériques des studios produisant le film en fait avec ce magnifique :

Remake Total Recall

"Original Film", vraiment ? A moins qu’en anglais "Original" veuille dire "Pompé à mort comme un Shadok du bois de Boulogne" on est face à de l’ironie de haut vol, le genre d’ironie qui laisse une sensation chaude de glaire visqueuse sur le visage. Bientôt on aura probablement droit à "Philosophical Films" en producteur de Transformers 4 et "Virility Movies" pour Twilight, parce que ça serait bête de ne pas poursuivre sur cette sublime lancée !

Bref, le film démarre sur une vue en 3D de la terre qui nous explique que suite à une guerre bactériologico-chimique il ne reste plus que deux endroits habitables : "La fédération Unie D’Angleterre" (correspondant à la Grande Bretagne et l’ouest de l’Europe) et "la Colonie" (correspondant à l’Australie), bref, un monde très Anglophono-centrique comme il se doit dans un film Hollywoodien. Apparemment, ces deux zones ont été épargnées des produits chimiques/virus grâce à la même force qui a protégé la France du nuage radioactif de Tchernobyl, celle du bon gros mytho (appelé aussi scénariste feignasse) ! Parce que bon, dans le monde merveilleux de la réalité, les vents auraient eu tôt fait de filer le chiquoungougna du sida à tout le monde ! Mais soit, de toute façon on s’en fout puisque rien ne sera jamais expliqué sur cette guerre chimique ni sur ses effets, vous pensez bien, ça aurait pu être intéressant.

Comme ces deux zones habitables sont très éloignées l’une de l’autre et qu’utiliser des avions/bateaux étanches demande un effort intellectuel trop important, il a été décidé de construire un ascenseur géant (appelé ici "la chute") en creusant un gros tunnel à travers TOUTE la terre. Faut avouer, c’est beaucoup plus simple et vachement plus crédible.

Non mais franchement, tout dans ce concept de tunnel à travers la terre ne tient pas debout ! Le film se passe en 2084 ce qui laisse 72 ans pour développer des technologies capables de creuser 12755km de roche et de lave (parce que bon, la croûte terrestre devrait plutôt s’appeler grosse bouillie terrestre) le tout à des pressions/températures monstrueuses. Et une fois creusé il faut encore consolider le tunnel avec des matériaux capables de résister à des mouvements tectoniques gigantesques. Si tout ça ne suffisait pas à rendre l’idée aussi crédible qu’un cours de physique des particules dispensé par René la Taupe, le temps de trajet de 17mn indiqué dans le film finit d’enterrer l’idée. 17mn pour 12755km ça fait une vitesse de 22500 km/h soit 12.5 km/s. Comme dirait Platon, "Putain c’est beaucoup la vache sa mère", surtout pour des voyageurs sans entraînement de cosmonaute qui au moindre choc de la cabine vont se retrouver étalés façon choucroute garnie sur leur siège.

Remake Total Recall

Mais admettons deux minutes que l’ascenseur broyeur à viande soit crédible, ne serait ce que parce que le concept est plutôt cool. Dans ce cas, comment expliquer qu’une civilisation à la technologie suffisamment avancée pour faire un nouveau trou de balle à la terre soit strictement incapable de se débarrasser de son problème de produits chimiques voir de développer un remède ?! Je ne sais pas, c’est aussi stupide qu’avoir développé la téléportation et être incapable de l’utiliser parce qu’on a pas encore découvert l’électricité. Bref, normalement, la science fiction est un travail d’équilibriste oscillant entre plausibilité et suspension d’incrédulité et là, après même pas 2mn, le film vient déjà de glisser, de se réceptionner comme un gland sur ses testicules avant de se viander en hurlant dans les aigus. Ca laisse présager du meilleur pour la suite.



Champignon Purée de regard bovin sur sauce sapin

Après ce magnifique posage du background, on découvre Colin Farell que je pourrais tout aussi bien appeler Poisson Pané Farell vu qu’il joue comme une bûche atteinte de paralysie faciale, d’ailleurs c’est ce que je vais faire qui se réveille, le visage en sang, au milieu d’un chaos de flammes et de lumières qui clignotent comme des stroboscopes parce que fuck les épileptiques ! Jessica Biel, qui est là aussi, lui annonce qu’il doivent faire un truc. Quoi ? On s’en tape apparemment mais il faut le faire très vite donc ça doit être important. Nos deux héros se mettent alors à courir sans raison dans des couloirs futuristes génériques et le réalisateur en profite pour nous montrer qu’il a appris des plus naze en utilisant la fameuse technique dite du "Lens Flare dans ta gueule" chère à JJ Abrams (technique qu’il utilisera toooout le long du film) :

Remake Total Recall

Hélas, au détour d’un couloir, ils sont interceptés par des droides, sorte de mix repompage entre I-Robot et les Clones de la prélogie (à votre santé!), équipés de la même IA en carton, vous savez, celle basée sur les méchants de James Bond qui les empêche d’avoir des temps de réaction inférieures à 5 secondes ou de tirer sur tout personnage important du film.

Remake Total Recall

Grâce aux réflexes de tanche arthritique des robots, Poisson Pané et Jessica Biel parviennent à se réfugier dans une pièce qu’ils verrouillent en tirant dans l’interrupteur. Quoi ? Ne faites pas les étonnés, moi aussi quand je tire dans ma serrure ça ferme la porte même que ça coûte cher à force mais la classe n’a pas de prix. Profitant d’un peu de répit, nos deux héros se précipitent alors vers une fenêtre. Hélas, les droides qui viennent de démarrer le programme "Ondevraitpeutetrelessuivrequandmêmenon.exe" se mettent trèèèèèèèèèèèèès lentement à leur tirer dessus depuis la vitre installée dans la porte. Évidemment, IA mongolienne oblige et bien qu’ils soient situés pile dans l’axe pour dégommer les fuyards, ils abandonnent au bout de trois tirs ratés pour sortir trèèèèèèèèèèèès lentement leur arme ultime : la guirlande de noël qu’ils balancent sur Poisson Pané qui était à deux doigts de sauter par la fenêtre à la suite de Jessica Biel.

Remake Total Recall

Cette guirlande magique agit comme une sorte de rayon tracteur et Poisson Pané est arraché du rebord de la fenêtre sous les cris désespérés de Jessica Biel. Et c’est à cet instant que notre héros se réveille en sursaut dans son lit, ouf, tout cela n’était donc qu’une sous version foireuse d’Inception !!



Champignon Omelette d’amourette niaiseuse fourrée à l’exposition forcée

Poisson Pané Farell est secoué par son rêve trop réaliste. Du moins je crois, c’est difficile à dire vu qu’il n’arbore que deux expressions pendant tout le film. En fait, il a l’air tellement peu concerné que son interprétation fait passer Arnold Schwarzenegger, le type capable de mal jouer un robot à l’empathie d’un grille pain, pour un acteur de génie.

Remake Total Recall

Sa femme, incarnée par Kate Beckinsale avec le talent d’une tourte au fromage, tente de le rassurer de façon niaise pour bien montrer qu’ils forment un couple trooooop namoureux, "ce n’est qu’un rêve mon choupinou, dans la réalité les robots ne sont pas aussi manchots". Rassurée, Poisson Pané Farell s’apprête à montrer sa grosse panure à sa femme, mais, la sonnerie de téléphone protectrice du "Tout public", l’en empêche. Apparemment, un attentat à eu lieu à la Fédération Unis d’Angleterre (FUA) et Kate doit intervenir tout de suite.

S’ensuit une scène d’exposition insérée au chausse pied via un journal télévisé. On apprend que le FUA et la Colonie sont en froid et que le chancelier de la FUA, incarné par Walter White de Breaking Bad avec des cheveux (une sombre histoire de factures à payer probablement), accuse un mouvement rebelle dirigé par un certain Matthias d’être à l’origine des attentats.

Remake Total Recall

Poisson Pané, qui s’en fout (à moins qu’il ne soit plongé dans l’indécision existentialiste face à l’infini de l’âme), se rend sur son balcon pour prendre l’air. On découvre alors un panorama repompé directement du cerveau d’Escher pour le côté "je fais mes besoins sur la gravité et la logique architecturale" et sur Blade Runner pour l’aspect ville futuriste cyberpunk à forte tendance asiatique (houlà, deux verres de champomy à la suite, je vais être tout pompette).

Remake Total Recall

Et oui, ce film, en plus d’être un gros remake inutile, se paye le luxe de piller un des film de SF les plus emblématiques de tous les temps après "2001 l’odyssée de l’espace" et "Oui-Oui le 8ème passager". Il y a plus de respect ma pauvre dame.

Remake Total Recall

Alors que Poisson Pané contemple ce panorama l’œil bovin, son regard tombe sur une publicité pour "Rekall", un service qui offre d’insérer des souvenirs dans la mémoire de ses clients pour leur faire vivre leurs rêves/fantasmes les plus fous. Cela semble l’intéresser mais, au risque de me répéter, c’est dur à dire vu qu’il arbore sa fameuse expression "Ca m’en touche une sans faire bouger l’autre" !!



Champignon Moyen de transport stupide, boulot, dodo

C’est pas le tout de glander mais Poisson Pané doit aller au travail et comme il bosse à la FUA il a besoin de prendre l’ascenseur magique. A la gare, il retrouve son collègue de travail joué par Bokeem Woodbine et ils s’installent tous les deux à l’intérieur du véhicule improbable. Là, notre héros se paye un vieux stress paranoïaque sorti de nul part et il glisse à son pote "On prend toujours les même places, toujours ! Qu’est ce qu’il se passerait si on changeait de place ??". S’ensuit ce qui restera le plus grand acte de rébellion jamais porté à l’écran : Poisson Pané se lève et va s’asseoir ailleurs !! Holy Shit, Che Guevara des transports en commun !! HASTA SIEMPRE LA CHANGEMENT DE PLACE §§


Bien évidemment, il ne se passe rien.

Pendant le voyage on a le droit à une nouvelle scène d’exposition du pauvre via un nième flash info. On apprend que le chancelier Walter White est true evil parce que "La FUA n’enverra plus d’aide humanitaire à la colonie tant que les attentats ne cesseront pas ! Vous comprenez, on ne peut plus se permettre de balancer trois sacs de riz dans le tunnel magique, ça coûte trop cher et ça grève notre budget sécurité ! Vous n’avez pas idée des coûts de développement d’une IA qui tire droit !".

Pour ceux qui n’auraient pas encore compris après ça que toute nuance sera absente de ce film et que la FUA est le mal incarné, Poisson Pané, qui bosse dans une usine produisant à la chaîne des droides, apprend coup sur coup : qu’il doit bosser deux fois plus pour le même salaire et que sa promotion a été refusée au profit d’un type moins qualifié mais qui est citoyen de la FUA alors que lui est simple citoyen de la Colonie. Bouh ! Faites gaffe ! Si vous continuez à le chercher IL VA CHANGER DE PLACE DANS LE TRAIN, C’EST UN FOU §§§

Remake Total Recall

Sa journée de travail finie, Poisson Pané retourne chez lui. Kate Beckinsale, sa femme, est déjà rentrée et fait semblant de dormir parce que, comme son téléphone le matin, elle a à cœur le classement "Tout public" du film. Du coup, frustré, il va boire un verre dans un bar glauque avec son collègue de travail. Grisé par l’alcool, il prend alors son courage à deux mains et décide de se rendre chez Rekall.



Champignon Voyage WUB WUB WUB Voyage

Pour se rendre chez Rekall, Poisson Pané traverse les restes d’un décor de Blade Runner (à ce niveau ce n’est plus un "hommage" mais de la non-créativité de haut niveau). C’est l’occasion de se rendre compte que le futur dépeint dans le film est atroce, apocalyptique : ils écoutent encore de la dubstep !!111. Heureusement, pour faire passer la pilule, notre héros croise le personnage le plus important de Total Recall, celui sans lequel ce film ne serait pas aussi culte :

Remake Total Recall

Effets spéciaux modernes oblige, ses boobs n’ont plus l’air d’être en papier mâché, finalement, ça valait vraiment le coup de faire ce remake non ? "Non !" D’accord :(

Arrivé chez Rekall, Poisson Pané est redirigé vers une "machine à souvenir". D’ailleurs il n’a même pas besoin de patienter dans une file d’attente vu qu’apparemment, la promesse de vivre ses fantasmes les plus fous n’intéresse personne à cette époque. Cette impression est confirmée lorsque notre héros pénètre dans une gigantesque pièce qui ne contient qu’une seule machine. Bah oui, ça aurait été con d’en mettre plein au même endroit pour rentabiliser l’espace mais bon, j’imagine qu’ils avaient besoin de toute cette place pour la scène de baston à venir. Oups, spoiler dans le spoiler.

A l’intérieur, Poisson Pané rencontre Harold de Harold & Kumar qui lui explique qu’il va lui implanter de faux souvenirs qu’il pourra vivre comme une sorte de jeu vidéo mental. Mais avant cela, on a droit à un très beau moment de philosophie à 2 roupies de sansonnet qui peu se résumer par :

  • Harold : Vous savez, même si ces souvenirs sont faux ils n’en sont pas moins vrais.

  • Poisson Pané : Non, si c’est faux c’est quand même un peu faux. 

  • Harold : Ah ah ah, tu es trop intelligent mec je t’adore !!

Vous pouvez faire une petite pause pour bien mesurer la portée métaphysique de cet échange si vous le souhaitez.

Remake Total Recall

Harold demande ensuite à Poisson Pané ce qu’il aimerait vivre, est ce qu’il voudrait être riche, célèbre, avoir plein de meufs, être un agent secret ? Bon, comme c’est quand même Colin Farell, qu’il est déjà riche, célèbre et qu’il à envie de vomir à la simple idée de toucher une femme tellement il a déroulé du câble, il se rabat plutôt sur la dernière option : l’espionnage !

Remake Total Recall

Il est alors ficelé sur l’appareil à souvenir. On commence à lui injecter des trucs quand soudain, une alarme retentit ! Harold, paniqué, se met à gueuler "Enfoiray ! Tu ne nous avais pas dit que tu étais vraiment un espion dans la vie, ça va entrer en conflit avec la simulation bataw’, débranchez le !" Les différents câbles sont vite arrachés et soudain l’enfer se déchaîne dans la pièce avec une dizaine de soldats (et non pas de robots allez savoir pourquoi, probablement pour ne pas fumer tout le budget effet spécial d’un coup) qui débarquent de nul part en un temps record qui confine à la magie en beuglant "ON NE BOUGE PLUS AGNAGNAGNAGNA JE CRIE PARCE QUE JE SUIS UN MECHANT AGNAGNAGNA !!".



Champignon Moooooortal Kooooombat Tudududududuud

Poisson Pané tente de leur expliquer que "c’est une erreur voyons, je ne suis pas un espion, regardez comment mon visage exprime l’angoisse, vous voyez la petite ride au niveau de mes yeux". Hélas, comme il a toujours la personnalité d’un flan, les soldats ne gobent pas ses explications. Pris au piège, notre héros passe en mode Matrix et dégomme la dizaine de soldats à coup de ralentis et d’armes à feu tout public qui ne produisent pas de gerbes de sang. Pfiuu, heureusement que la formation de ces militaires a été prise en charge par leurs droides de combat.

Poisson Pané n’a pas le temps de s’étonner de son M4d Sk1llz nouvellement acquis qu’un nouveau troupeau de soldats débarque en renfort. Pour gagner du temps, il ferme la porte de la salle parce que tout le monde sait que les portes en bois sont le seul point faible des unités d’intervention.

Remake Total Recall

Perplexes, les militaires décident de scanner l’intérieur de la pièce où se trouve notre héros avant de mettre les pieds dedans, chose qui n’avait pas semblé gêner leurs collègues auparavant, mais soit. Ils envoient une salve de mini caméras qui scannent l’intérieur et en font une reproduction en 3 dimensions. Un des soldat passe alors pas loin de 10 secondes à analyser la simulation alors que l’on voit clairement que le seul type vivant la dedans est Poisson Pané !!

Remake Total Recall

Ordre est alors donné d’entrer et les soldats font exploser la serrure digitale au mur (normal en même temps, ils n’allait pas tirer dans la matière la plus solide au monde qu’est le bois). D’ailleurs vous noterez que dans le monde merveilleux de Total Recall (et dans les films en général), tirer dans une serrure murale permet, selon les besoins, d’ouvrir les portes ou de les fermer, c’est pratique. Malheureusement pour eux, leur loooooooongue réflexion à laissé le temps à Poisson Pané de faire sauter le sol à coup de grenades son 6ème sens de lecture du scénario en avance l’ayant informé qu’une pièce se trouvait juste en dessous d’un plancher peu épais et de fuir avant qu’ils ne mettent la main dessus. Bien joué les mecs ! Ca vous ennuie si on adapte votre expérience aux droides de combat ? Je suis sûr que la paralysie face à une porte en bois leur serait utile.



Champignon La révelation True Evil

Poisson Pané déboule chez lui en panique. Il explique à sa femme qu’il a tué une dizaine de soldats. Cette dernière tente de le rassurer en lui disant qu’il a dû rêver et elle l’enlace de ses petits bras protecteurs. Hélas, alors que notre héros semble enfin se calmer, elle tente de le tuer en le serrant très fort contre elle en lui faisant un étranglement du torse (enfin plutôt de la base du cou mais en tout cas ça peut pas marcher puisque son propre corps est dans le chemin !!). Une des techniques les plus létales au monde après la le croche pied de l’oreille et la clé de bras sur pied de chaise §§ Bien sûr, surprise, cela ne fonctionne pas et Poisson Pané parvient à se dégager. Sérieusement, est ce que tous les méchants de ce film on suivi un doctorat en méchants mongolos ?!! Elle pouvait pas juste continuer à jouer la comédie le temps d’appeler 12 000 soldats non ? Certes ils sont manchots mais même s’ils rataient leur coup au moins sa couverture restait sauve !

Breeeeeeef, s’ensuit un ennuyeux combat à coup de "Gros câbles No Justsu". Poisson Pané parvient à prendre le dessus et, tenant en joue Kate Beckinsale, il l’interroge pour comprendre ce qu’est la baise qui est en train de se passer comme disent nos amis qui causent anglais de la bouche. Evidemment, Kate, qui est passée en mode Full Nanarde avec ses sourcils froncés pour montrer qu’elle est trop vilaine, lui balance tout :

  • Kate "A greu greu je suis méchante" Beckinsale : On t’a implanté de faux souvenirs !  En vrai je ne suis pas ta femme, ça fait 6 semaines que je joue la comédie !

  • Poisson Pané : Mais pour quoi faire ?

  • Kate "A greu greu je suis méchante" Beckinsale : Parce que le chancelier veut te cacher de la résistance !

  • Poisson Pané : En me permettant de me déplacer librement partout là où des gens pourraient me reconnaître ? C’est brillant !

  • Kate "A greu greu je suis méchante" Beckinsale : Et attend, tu as pas encore vu le plus con, maintenant je vais essayer de te tuer alors que j’ai passé 6 semaines en couverture avec ordre de ne justement pas de tuer ! MOUHAHAHAHAHAHAHAHAHA

Remake Total Recall

Et c’est ce qu’elle fait en se dégageant et en gaulant l’arme de Poisson Pané. Malheureusement, réflexes de moule oblige (ça devient une constante), notre héros parvient à fuir en sautant par la fenêtre. Une folle course poursuite chiante, première d’une looooooooooongue série, s’engage sur le toit de bâtiments qui font caca sur la gravité.

Remake Total Recall

Au cours de la poursuite, Evil Kate appelle des renforts (pas trop tôt) et demande à ce que le téléphone de Poisson Pané soit réactivé vu que celui-ci contient une puce GPS. Notre héros, une fois ses poursuivants semés, se rend compte que sa main sonne ! Il découvre alors qu’il a un téléphone bio-luminescent greffé dans la main dont il ne soupçonnait pas l’existence ! Il décroche. Au bout du fil un type lui dit "Va poser ta main sur une surface vitrée pour faire comme Minority Report (cul sec !)". Poisson Pané, qui n’est un rebelle que dans les transports en commun, obéit et pose sa main sur une sorte de panneau publicitaire au milieu d’une foule dans la rue pour un maximum de discrétion. Lorsqu’il fait ça, une vidéoconférence démarre (discrétion bis) et le PNJ à l’écran lui donne une quête "je devais te laisser un message lorsque le téléphone serait réactivé : Tu dois trouver la clé." A l’écran s’affiche alors le numéro d’un coffre dans une banque ainsi que le code histoire que toute la rue puisse en profiter. Avant de raccrocher, son mystérieux ami précise "Pense à détruire le téléphone sinon ils te retrouveront".

Poisson Pané, définitivement en mode super mouton, fait de la chirurgie à coup de tesson de bouteille pour s’enlever le téléphone sous les yeux ébahis des badauds présents.

Remake Total Recall

Ceux-ci sont surpris non pas parce qu’un type se charcute dans la rue mais parce que, dans un monde ou les tatouages luminescents, les robots et un fraking tunnel à travers la terre existent, personne n’a encore produit en masse de téléphone qui se greffe dans la main ! La courbe d’évolution technologique de cet univers est de plus en plus tordu. Bref, débarrassé du traqueur, notre héros fuit dans la nuit !!



Champignon Pendant ce temps, à Méchant Land

Evil Kate et ses renforts déboulent à la bourre à l’endroit ou Poisson Pané a laissé son téléphone parce que dans ce film, les GPS aussi sont équipés d’une IA de mongolo fonctionnant au ralenti. A ce moment, son téléphone greffé dans sa main sonne, il s’agit du chancelier Walter White en personne. Bien sur, comme Evil Kate est une espionne très intelligente, elle pose sa main sur une vitre pour que toute la rue puisse voir qu’elle complote avec lui.

Remake Total Recall

Elle lui explique que Poisson Pané est allé chez Rekall et que cela a foutu en l’air les faux souvenirs qu’ils lui avaient implanté. Le chancelier exige alors qu’elle le chope VIVANT. S’ensuit une scène magique. Evil Kate s’approche de ses hommes de main :

  • Evil Kate : On tue poisson pané à vue !

  • Homme de main : Mais le chancelier a dit qu’il le voulait vivant et comme c’est un peu lui le président du monde et qu’il signe nos chèques ça me parait débile de désobéir !

  • Evil Kate : Poisson Pané est super dangereux aussi ! Il a résisté à un étranglement du torse ! DU TORSE §§

  • Homme de main : Oh, ok alors.

  • Evil Kate : Sur ce, je vais aller tabasser un civil innocent pour les deux du fond qui n’avaient pas pigé que je suis supra evil malgré ma garde robe devenue soudainement entièrement noire.

Evil Kate, la seule espionne du monde qui nique sa couverture pour le plaisir, qui discute complot dans la rue et qui désobéit aux ordres et tout ça en moins de 10mn, pas étonnant qu’ils l’aient mise à la tête d’une armée de soldat et droides consanguins.



Champignon Jeu de piste et poursuite chiante

Pendant ce temps, Poisson Pané récupère le contenu de son coffre à la banque. A l’intérieur se trouve de faux passeports, des billets à l’effigie d’Obama (faut bien compenser l’absence de drapeaux américains) et une vidéo de lui-même disant en gros "Si tu lis ce message c’est qu’ils m’ont eu. Tu n’es pas qui tu es, je ne vais rien t’expliquer mais vas au FUA à ton ancien appartement, tu trouveras la clé ! Bon, c’est pas le trou mais des mecs me tirent dessus, BRB."

Poisson Pané se rend donc au FUA histoire de faire un remake foiré de la scène mythique de l’astroport. Pour feinter la douane, il utilise un déguisement de niakoué holographique défectueux et se fait repérer. S’ensuit une fusillade magique garantie sans hémoglobine ou notre héros finit par fuir sur une autoroute suspendue plusieurs centaines de mètres en hauteur, quasi entièrement repompée sur Minority Report. Alors qu’il manque de se faire écraser la truffe, il est sauvé par Jessica Biel, la meuf vue dans son rêve et qui semble le connaître, qui le fait monter dans son véhicule à suspension magnétique !! C’est à instant que débarque Evil Kate, totalement par magie vu qu’elle se trouvait à la colonie deux scènes plus tôt. Mais bon, il fallait bien organiser une course poursuite en voiture molle du genou j’imagine.

D’ailleurs, au cours de cette loooooooongue poursuite, aucun poncif n’est épargné ! Et hop je fais un tête à queue à une voiture qui percute les voitures derrière, et hop je tire dans les roues des voitures sans roues et hop je fait un demi tour au frein à main *ralenti de l’image* head shot du conducteur de l’autre voiture *plus ralenti* je repars dans le bon sens ! La seule touche d’originalité du film est d’une gigantesque stupidité. Alors que leurs poursuivants vont coincer nos héros grâce à un barrage de voitures, Poisson Pané décide de désactiver les attaches magnétiques de sa bagnole qui le solidarisent à la route. Sur le principe pourquoi pas sauf que…

Remake Total Recall

Mais qu’à cela ne tienne, Poisson Pané est incontrôlable dès qu’il est dans un véhicule en mouvement, aussi il hacke la sécurité de la voiture en cassant l’écran, ce qui est aussi con que pirater un ordinateur en donnant des coups de pied dans son clavier mais ça fonctionne alors prout.

Remake Total Recall

S’ensuit une chute qui, si elle n’avait pas lieu à Hollywood, transformerait ses passagers en steak tartare à l’impact. Heureusement, Poisson Pané s’en sort indemne et Jessica Biel est juste assommée avec un tout petit bobo sexy au front. Probablement bluffés par leur action débile, les flics en hélicoptère ne pensent même pas à leur donner la chasse.

Remake Total Recall



Champignon Votre mémoire est dans un autre château

Poisson Pané porte Jessica Biel, toujours inconsciente, jusque dans l’appartement indiqué dans le message de la banque. Et oui, une fois de plus, Hollywood nous offre un merveilleux exemple de "Femme forte en détresse". Les "Femmes fortes en détresse" ne sont pas des princesses obèses mais des femmes qui sont présentées en début de film comme "pur badass tavu" mais qui, au contact d’un beau héros viril, se transforment instantanément en loques incapables de survivre plus de deux secondes sans assistance respiratoire et qui se font plus souvent kidnapper que la rejetonne bâtarde de Zelda et Peach. C’est pourquoi, Jessica Biel, qui jusque là était capable de piloter une voiture comme une reine et de tirer dans le blanc de l’œil d’un robot dans une bagnole en mouvement, va désormais passer le reste du film à ne servir à rien voir à aggraver des situations déjà chiasseusses.

Bref, en attendant que "Femme forte en détresse" se remette de son bobo au front, Poisson Pané fouille l’appartement à la recherche d’un indice. Il le trouve en jouant un morceau sur un piano pour faire un clin d’œil bidon à l’original, ce qui active un message holographique de lui-même. L’hologramme lui explique qu’en vrai, avant que sa mémoire ne soit modifiée, il travaillait comme agent double chargé d’infiltrer la rébellion pour le compte du vilain chancelier lui-même. Le soucis c’est qu’après avoir infiltré la rébellion il a aussi infiltré le slip de Jessica Biel ce qui lui a permis de se rendre compte qu’en fait, les rebelles sont super sympas et que les actes de terrorisme c’est trop pas leur faute mais celle du méchant chancelier qui fait ça rien que pour accuser à tort la colonie et l’envahir avec son armée de robots qui tirent de traviole. Le seul moyen d’empêcher cette tragédie et un code informatique magique qui permet de désactiver tous les robots d’un coup. Ce code doit être dans sa mémoire car il l’a vu avant d’être capturé. Le chef de la rébellion, Mathias, peut l’aider à s’en rappeler.

Remake Total Recall

Avant que Poisson Pané ait le temps de répliquer "Mais c’est débile un code pareil, c’est se tirer une balle dans le pied. J’y crois pas une seconde même vu le niveau général des mongolos que j’ai croisé jusque là. C’est forcément un piège !! En plus si on ne veut pas d’invasion de la colonie il y a une solution toute simple, on balance une grenade dans le tunnel et on en parle plus. Quand un des ascenseurs percutera un rail foireux à 12,5km/s ça va être un massacre !", l’hologramme s’arrête.

"Femme forte en détresse", qui a repris connaissance, rejoint Poisson Pané. Ce dernier semble avoir du mal à accepter ce que l’hologramme à dit (tu m’étonnes) mais la jeune femme parvient à le convaincre qu’ils se connaissent et que son rêve du début n’était pas un rêve mais un souvenir, tout ça grâce à une blessure de guerre qu’ils ont en commun et le pouvoir de l’amour. A noter d’ailleurs que, là ou Colin Farell est bloqué sur l’expression "J’ai strictement rien à carrer de tout ce qui se passe autour de moi", et Kate Beckinsale sur "AGREUGREU MOI COLERE ETRE JE", Jessica Biel est bloquée en mode "Dépression au bord des larmes". Sérieusement, on dirait que si on la secoue un peu fort elle va fondre en pleurs dans quasi toutes ses scènes.



Champignon Haut les mains peau de lapin

Maintenant que Poisson Pané à un nouvel objectif dans son journal de quête (trouver Mathias [100Xp]), lui et "Femme forte en détresse" sortent dans le hall de l’immeuble. Pas de bol, le bâtiment est encerclé par une armée de robots policiers qui n’ont probablement pas pu entrer pour les choper dans leur appartement a cause des portes en bois fermées ou un truc du genre. Alors que tout espoir semble perdu, une voix familière résonne, il s’agit du collègue de travail de Poisson Pané :

  • Collègue : Je suis là pour t’aider mec ! En vrai tout ce que tu vis se déroule dans ta tête, tu es encore chez Rekall là. Ils m’ont inséré, en tout bien tout honneur, dans ton souvenir pour t’aider à revenir !

  • Poisson Pané *Pointe du doigt l’extérieur du bâtiment où se tient Evil Kate qui apparemment n’est plus evil vu qu’elle porte un gentil sweat blanc (©subtilité)* Et elle, pourquoi elle est là ?

  • Collègue : Parce que c’est ta femme et qu’elle t’aime ! Aller mon gars, le seul moyen de te sortir de tout ça est de buter "Femme Fatale en détresse" pour te prouver à toi-même que tout ça n’est qu’une simulation !

S’ensuit une séquence confuse de "je te tiens, tu me tiens en joue, le premier de nous deux qui rira se prendra une bastos" avec, je dois avouer, un passage que je trouve plutôt cool où le collègue de Poisson Pané pique l’arme de Femme Fatale avant de la lui rendre pour lui prouver qu’il n’a pas peur de mourir car il n’est qu’une simulation.

Remake Total Recall

Mais cette bonne impression est vite brisée par l’incroyable stupidité de ce qui suit. Dans le film original, Arnold Schwarzenegger découvre le pot aux roses en remarquant que le négociateur est extrêmement nerveux, prouvant ainsi qu’il n’était pas qu’une projection et avait vraiment peur de mourir. Ici, Poisson Pané se rend compte qu’il est manipulé parce qu’au moment où "Femme Fatale en détresse" pointe son arme sur lui en disant "je n’ai pas le choix, ils ne peuvent pas t’avoir, dès fois qu’ils découvrent dans ta tête le code antirobot qu’ils connaissent déjà de toute façon", elle n’arrive pas à lui tirer dessus et une larmichette coule le long de sa joue. Voyant cette débauche d’émotion (vu le niveau du film UNE larme est une débauche d’émotion), il tue son collègue et fuit dans les escalier poursuivit par Evil Kate qui est redevenue Evil vu qu’elle a retiré son sweat blanc !!1 Le pouvoir de l’amour à triomphé une fois de plus !!



Champignon Course Poursuitum Repetitae

Pour varier un peu, cette course poursuite se passe au milieu d’un réseau d’ascenseurs verticaux/horizontaux pompés une fois encore sur Minority Report (il est des nôôtres !). Après des insultes puériles où Femme Fatale se met en danger inutilement pour démontrer ma théorie et un hommage aseptisé à la scène de découpe du bras du film original, Poisson Pané, "Femme Fatale en détresse" et Evil Kate se retrouvent dans la cabine exiguë d’un ascenseur. Evil Kate et Femme Fatale se crêpent le chignon pendant que Poisson Pané se fait taper dessus par un robot qui semble plus intelligent que la normale mais qui finit par crever malgré tout. Profitant d’un instant d’inattention de ses adversaires, Evil Kate colle une bombe sur une des parois de l’ascenseur avant de sauter à l’extérieur ce qui fait se demander pourquoi elle avait besoin d’entrer dans la cabine au lieu de juste faire tout péter de l’extérieur, mais bon, au point où on en est on est plus à ça près. En plus, cette grosse buse à réglé la bombe avec un timer de 20s, soit près de 17 secondes de trop qui permettent à Poisson Pané et Femme Fatale de fuir sans encombre. Bien joué morue, la prochaine fois tu passeras peut-être moins de temps à taper la pose et plus à réfléchir !

Remake Total Recall

Une fois Evil Kate semée, Poisson Pané et "Femme fatale en détresse" sortent de l’immeuble sans encombre alors que celui-ci était encerclé par l’équivalent robotique de la population chinoise 10mn plus tôt, normal.



Champignon La rébellion en carton

Alors que nos deux héros déambulent dans les rues sans prendre de précaution particulière pour dissimuler leurs visages de bogoss, ils tombent sur une scène d’exposition intégrée au chausse pied en la personne d’un flash info . Celui-ci explique que des indices prouvant que la colonie finance les rebelles ont été retrouvés et qu’il est donc potentiellement envisagé d’aller leur péter leur sale petite gueule à coup de robot. Bigre, il faut vite aller récupérer le cheat code anti robot pour empêcher ça !

Heureusement, "Femme fatale en détresse" sait exactement comment retrouver Mathias, le chef des rebelles. Elle entraîne ainsi Poisson Pané dans ce qu’on tente de nous faire passer pour une station de métro laissée à l’abandon grâce à 3 bouts de papiers sales et un peu de poussière.

Là, des membres de la rébellion sortent d’une rame de métro et tiennent nos deux héros en joue :

  • Rebelle lambda : *s’adressant à femme fatale* T’es sûre qu’on peut lui faire confiance ? Nan parce qu’on est des rebelles supra méfiants et notre leader est tellement paranoïaque que quasi personne l’a jamais vu et tout.

  • Femme fatale en détresse : A part pour le fait que sa mémoire soit tellement ravagée qu’il a hésité à me tirer dessus il y a même pas 10mn, je dirais oui.

  • Rebelle lambda : Parfait, on y va alors !

Nos deux héros sont escortés dans une rame de métro encore fonctionnelle et qui a été customisée avec un moteur fonctionnant au mythonium et des portes étanches. Alors que le véhicule démarre, notre héros s’interroge :

  • Poisson Pané : Dis dis ! c’est quand qu’on arrive ? Là on est arrivé ? Et là ? Et on va où ?

  • Femme fatale en détresse : Si la FUA ne nous a jamais trouvés c’est parce qu’on ne se cache pas dans la FUA mais dans la zone ravagée par les produits chimiques ! Personne n’irait voir là bas et surtout pas une armée de robots qui ne peut pas tomber malade vu qu’elle n’est pas faite de chair et de sang !

  • Poisson Pané : Balaise !

Pour ceux qui doutaient encore que les produits chimiques qui ont ravagé la terre n’ont vraiment rien de menaçant, surtout pour une société aussi avancée que celle de cette daube, les rebelles sortent du métro à l’air libre et marchent pour rejoindre leur planque avec de simples masques à gaz !! Paye ta menace en mousse…

Remake Total Recall

Une fois dans la base secrète rebelle, Poisson Pané rencontre Mathias, le seul leader charismatique à la présence d’une moule nécrosée. Ensemble, ils ont une discussion philosophique de comptoir :

  • Poisson Pané : J’ai besoin de me remémorer mon passé ! Pour être de nouveau moi-même !

  • Mathias : C’est la quête de chacun de savoir qui il est. Le passé est une construction de l’esprit, il nous trompe, le cœur vit dans le présent.

  • Poisson Pané : Ah, je vois, ça veut donc dire qu’Hitler qui fait des câlins à des animaux mignons dans le présent est un chic type malgré ses erreurs du passé qui sont une vue de l’esprit ? Je crois que je commence à comprendre pourquoi la rébellion est au point mort.

Sentant la conversation lui échapper, Matthias emmène Poisson Pané vers une machine capable de lire son esprit afin de récupérer le cheat code magique anti robot.



Champignon C’est une trappe

Remake Total Recall

Malheureusement pour la rébellion, les choses ne se passent pas comme prévu. Alors que Poisson Pané est sanglé sur la machine et que son cerveau est scanné à la recherche du code, une alarme se déclenche. La tête du vilain Chancelier apparaît sur un écran pour troller tout le monde "Ah ah ah ! Je vous tiens enfin et je vais maintenant me téléporter instantanément avec mes troupes dans votre base pour vous péter personnellement la truffe".

Avant que Poisson Pané ait le temps de répliquer "Mais bien sûr te télé*BRUIT D’EXPLOSION *, une horde de marines débarque en faisant péter les vitres du bâtiment. Par chance, ce dernier est protégé par la même aura de bullshit qui protège la FUA et la Colonie vu qu’aucun produit chimique/virus ne s’infiltre à l’intérieur. Poisson Pané, qui a soudainement oublié son M4d Sk1ll lui permettant de trucider une armée à mains nues, est fait prisonnier aux côtés de Mathias et "Femme Fatale en détresse". Le chancelier fait alors son apparition, triomphant aux côtés de Evil Kate.

"Mouhahahahaha bande de noobs, vous êtes tombés en plein dans mon piège !! Il n’y a jamais eu de code anti robot, c’était juste un signal me transmettant la position de votre petite base secrète ! C’était le seul moyen de vous trouver !! Mouhahahahahah" Euh, je vais tenter de peser mes mots mais si la stupidité de ce plan était converti en énergie, on aurait de quoi faire péter trois fois l’univers. Si tout le but de ce plan était d’amener Poisson Pané à filer le faux code anti robot aux rebelles pourquoi faire tout ce qui est en ton pouvoir pour l’en empêcher ?? J’irais même plus loin, si le code ne sert à rien pour désactiver les robots, pourquoi ne pas laisser croire le contraire aux rebelles et lancer l’invasion sans se soucier d’eux ?? Le moment venu ils auraient tenté d’utiliser le code, ça aurait foiré et ils auraient été comme des glands ! Admettons à la limite qu’il faille vraiment éclater la rébellion, est ce que ce plan avait vraiment besoin d’être aussi tordu pour fonctionner ?! Je veux dire, le type possède une technologie capable de modifier les souvenirs des gens, pourquoi ne pas se contenter de choper un rebelle au pif, de lui coller une puce GPS dans le fion et de lui faire oublier tout pour qu’il rentre gentiment à la base ??

Remake Total Recall

Pendant que mon cerveau saignait face à l’inanité abyssale de ce "plan", le Chancelier en a profité pour buter Mathias et lancer des attaques sur tous les avant postes rebelles. Heureux, il félicite chaleureusement Poisson Pané, confirmant au passage qu’il bossait bien comme agent double. Pour le remercier il va lui refiler son ancienne mémoire, celle d’avant la mission. Notre héros n’est pas d’accord car cela signifie qu’il va oublier Jessica True Love Biel et redevenir un gros salaud. Le méchant Chancelier nous offre alors un grand moment de nanardise :

"Bon les mecs, c’est pas tout mais maintenant qu’on a bien avoiné le pif des rebelles faudrait peut être qu’on lance notre invasion. Je vais juste embarquer "Femme forte en détresse" avec moi, pas du tout pour qu’elle puisse être sauvée plus tard mais pour qu’elle dise des trucs à la télé, enfin je crois, on s’en fout. Ah oui, comme je suis très pressé je ne vais pas perdre deux minutes de mon temps à m’assurer que la mémoire de Poisson Pané est bien remodifiée, je vais plutôt le laisser avec une minuscule poignée de gardes, c’est plus sur ! C’est pas comme si il était capable de buter un bataillon à mains nues. Allez, à tout à l’heure dans l’ascenseur les blaireaux !"

Et il s’en va. En même temps je me demande bien ce que j’espérais du leader d’une armée de soldats tétraplégique et de droides bourrés.



Champignon L’invasion pour les nuls

Bien sur, quelle surprise, Poisson Pané parvient à se débarrasser de ses tortionnaires et il choure même un de leurs avions du futur pour partir à la rescousse de son True Love.

Pendant ce temps-là, on assiste au début du plan d’invasion déficient mental. Alors que le Chancelier charge toutes ses troupes robotiques dans l’ascenseur magique, les journaux télévisés de la colonie annoncent "Bon les gars, une invasion nous arrive dans la gueule ! Surtout, ne vous rebellez pas et ne prenez pas d’assaut l’ascenseur magique même si vous avez toutes les raisons de le faire !! Qui sait, sous le nombre vous pourriez parvenir à le saboter et niquer leur plan de bataille mais ça raccourcirait ce film stupide alors, s’il vous plaît, partez loin en courant les bras en l’air plutôt. Merci".

Remake Total Recall

De son côté, Femme Fatale est embarquée dans l’ascenseur magique ou elle est placée sous très haute surveillance avec pas moins de deux gardes pour la surveiller.

Remake Total Recall

Pour leur défense, j’imagine que dans un véhicule chargé à ras-bord de troupes, ils n’avaient pas assez de personnel pour s’occuper correctement d’elle. En tout cas c’est fort sympa de leur part de sacrifier une rame complète qu’ils auraient pu remplir de droides d’invasion.

Maintenant que tout est prêt pour le départ, le Chancelier, accompagné d’Evil Kate, monte à bord parce que tout le monde sait que la meilleur place pour le dirigeant d’un pays est sur la ligne de front. Il donne alors l’ordre de faire partir l’ascenseur.

Remake Total Recall

Ce qu’il n’a pas prévu c’est que Poisson Pané est parvenu à s’infiltrer à bord in extremis !! Après avoir placé quelques bombes dans le véhicule, il part à la recherche de Femme Fatale qu’il trouve rapidement. Les deux gardes, malgré leur courage exemplaire (ils n’ont presque pas crié), se font ramoner la truffe à coup de guirlandes de noël qui fonctionnent exactement comme le Gravity Gun de Half Life 2 parce qu’il n’y a pas de raison qu’ils n’y ait que les films qui se fassent repomper (Et hop, un dernier shot, cul sec !).

Alors que les deux tourtereaux sortent de la rame, ils sont interceptés par un groupe de Marines. Ceux-ci les contraignent à déposer les armes. Tout semble perdu mais Poisson Pané à un plan, il attend que l’ascenseur atteigne le noyau terrestre pour que la gravité à l’intérieur de l’ascenseur soit nulle et qu’ils flottent tous en impesanteur (je passe sur le fait qu’en toute logique ils devraient être en impesanteur depuis le début du trajet vu qu’ils sont en chute libre sinon je vais devenir tout rouge avec de grosses veines moches).

Lorsque la gravité s’annule, les soldats sont apparemment tellement pris par surprise qu’ils mettent plus de 10 secondes, 10 SECONDES, avant de riposter aux tirs de Poisson Pané qui profite de la confusion pour fuir avec Femme Fatale. Je sais, vous allez encore vous dire que j’exagère une fois de plus mais j’ai chronométré :

Remake Total Recall

Vous pourriez pas juste faire semblant 2 minutes de ne pas avoir l’intellect d’une amibe trépanée ?

Nos deux héros fuient une fois de plus et comme ils trouvent que le film n’est pas encore assez débile ils décident de sortir à l’extérieur de l’ascenseur en mouvement, vous savez, celui bouge à 12.5 Km/s !! Bien sur, la physique n’ayant pas prise dans cette univers, ils ne meurent pas et ils peuvent même marcher droit sans qu’une seule petite brise ne les secouent. C’est un peu comme si des astronautes ouvraient une fenêtre de leur fusée (il n’y en a pas pour une bonne raison) et s’installaient à califourchon dessus pendant le décollage sans être pulvérisés, ça ne marche que dans les dessins animés.

Remake Total Recall



Champignon Boss final

Quand nos deux héros atteignent le sommet de l’ascenseur, ils tombent nez à nez avec le Chancelier et un bataillon de droides. Femme Fatale parvient à fuir mais Poisson Pané est coincé et le vilain boss final s’apprête à le tuer. A le tuer, vraiment ? Mais tout ça c’est sans compter sur l’intervention du plus dangereux des ennemis : les spots de lumière qui s’allument tout autour du chancelier et lui font perdre tous ses moyens.

Remake Total Recall

Le répit n’est que de courte durée puisque un droide peint en noir prend le relais en faisant du karaté sur la face de Poisson Pané. Une fois débarrassé de ce nième adversaire générique, le Chancelier se glisse derrière notre héros un couteau à la main. Il lui fait une gentille estafilade dans le bas du dos alors qu’il aurait pu lui planter sa lame jusqu’à la garde entre les omoplates ! Je met ça sur le compte de son fair-play. S’ensuit une baston chiante qui confirme juste que oui, un homme politique quarantenaire est meilleur au combat que des droides programmés spécialement pour ça vu qu’il prend facilement le dessus sur notre héros. Quand tout semble une nouvelle fois perdu, l’ascenseur fini par arriver à la Colonie. Poisson Pané sourit et montre le décompte des bombes qu’il a placé en arrivant au Chancelier : "Ah ah, pounaid noob". 5…4…3…2..1 TOUT PETE ET MICKAEL BAY JOUI !!

L’explosion de l’ascenseur magique détruit tout, les robots, le tunnel, le chancelier (preuve que si les rebelles n’étaient pas aussi cons ils auraient pu penser à mettre une grenade dans l’ascenseur et en finir 10 ans plus tôt) ! La Colonie est sauve, du moins pour quelques jours avant que la FUA ne revienne dans des avions atomiser l’endroit pour venger leur leader mort glorieusement au combat. Poisson Pané, à bout, s’évanouit !



Champignon On y est presque !

Il se réveille dans un lit. Femme Fatale en détresse est là aussi, souriante mais, alors qu’elle pose la main sur son torse velu, il se rend compte que sa paume ne porte pas de blessure, c’est donc une imposteuse ! Poisson Pané avoine copieusement Femme Fatale qui s’avère être Evil Kate avec un déguisement holographique. D’ailleurs ce passage est l’occasion de constater que Kate Beckinsale et Jessica Biel sont de quasi clones ! Sérieusement, quand le déguisement d’Evil Kate a révélé sa véritable identité j’ai vraiment eu l’impression qu’il s’agissait de la même personne, bonjour la confusion.

Remake Total Recall

On a alors droit à un trouzmillième combat que Poisson Pané gagne grâce à un défibrillateur et son immunité totale à l’électricité. Il retrouve alors la vrai Jessica Biel, ils vécurent heureux, toussa.

La fin, enfin !



Champignon Conclusage

Je sais ce que certains vont dire "Oui mais dès l’instant ou Colin Farell est dans la machine de Rekall, tout ce qui se produit après est potentiellement un faux souvenir". Ce à quoi je répondrais, certes, et vu le nombre de stupidités en jeu dans le film j’espère vraiment que c’est une simulation mais même si on accepte cette idée, l’univers du film lui-même est stupide et incohérent, cela veut il dire que tout ce qui se produit dans le film n’est qu’un rêve ?? Et puis rêve ou pas, quand on raconte une histoire on se doit d’être un minimum cohérent ! D’ailleurs, le réalisateur ne fait jamais de véritable effort pour jouer sur l’ambiguïté des souvenirs comme a pu le faire l’original et, si on se réfère au roman de Philipe Kaléidoscope Dick, il y a de forte chances que tout soit vrai.

Ce point de débat mis à part, ce remake de Total Recall n’est pas totalement mauvais, les effets spéciaux sont de très bonne facture avec des décors à couper le souffle, les rares idées originales sont sympas bien qu’un brin débiles et l’ensemble se laisse regarder sans trop d’ennui. Hélas, cela ne rattrape pas le fait que Total Recall mémoires programmées reste un film de SF sans âme avec des acteurs qui font le minimum syndical et un scénario plombé par une avalanche d’incohérences qui finissent par porter sur les nerfs. A n’aller voir que si vous êtes en manque de science-fiction et de femmes à 3 boobs.

Note : Champignon<em></em>ChampignonChampignonChampignonChampignonChampignonChampignonChampignonChampignonChampignon (6/10)



|

81 commentaires à Total Recall : mémoires programmées, la critique pourrie

06 09 2012
Comte :

Tu devrais avoir honte... Est-ce sérieux un fonctionnaire qui explose de rire au travail? Surtout pour un jeu de mot aussi honteux que Philippe K Bite?

Shame on you, que la honte te ravale la façade! (et hop je retourne lire... je ne te remercie pas Cerb!)

06 09 2012
Dominus Carnufex :

Pffffff ....
Est-ce qu'un jour les Américains ont su faire la guerre ?

06 09 2012
MrTroll :

Il y a une petit erreur de calcul sur la vitesse de La Chute (The Fall) ...
La vitesse (en km/h) se calcule ainsi : distance (km) / duree (heure)
Sachant que 17 min vaut environ 17/60 = 0.28 heure.
On obtient le calcul :
12750 / 0.28 = ~45 535 km/h soit effectivement ~12.5 km/s
C'est 2x plus, du vrai grand n'importe quoi ! ^^

06 09 2012
CerberusXt :

Euh, il me semble bien avoir mis 12.5km/s. Aurais-je fais un oubli ? Sur mon premier calcul je m'étais merdé en prenant par inadvertance le rayon donc ça a pu trainé dans un paragraphe.

06 09 2012
piR :

Les fusées atteignent au moins 11.2 km/s vu que c'est la vitesse de libération de l'atmosphère terrestre.

Merci pour cet article. Que le grand nabab de l'espace fasse sauter tes PV pour mangeage de choucroute prohibée.

Bon je le lirais quand je serais plus au boulot (c'est ce que je me dis depuis les 3 derniers articles et je l'ai toujours pas fait).

06 09 2012
Alab :

"La caravane du film."

Ce jeu de mots mérite la mort.

06 09 2012
CerberusXt :

Aucun jeu de mot n'est trop honteux !

06 09 2012
Squat :

Un dernier pour la route :
le concept de l'ascenseur magique comme substitut aux aéronefs vient de la série de bouquins "Thursday Next" de Jasper Fforde.
A la votre !

06 09 2012
CerberusXt :

@Squat : Oh. Je me disais bien que c'était étrange qu'ils aient des idées originales dans une production original film.

06 09 2012
Mitchel :

Y'a des vraiment des films WTF !!

Cerberus, d'après toi, niveau incohérence, qui l'emporte ? Prometheus ou Total Recall ?

06 09 2012
Ekonomik :

Les gentils colons contre la perfide Albion....
Au moins ils ont pas séché les cours d'histoire américaine.

06 09 2012
Eldar :

Les scénaristes ont peut-être maltraité l’œuvre originale, mais toi c'est avec l'orthographe que tu as de sérieux soucis. C'est dommage, parce que ça reste sympa à lire, mais mes yeux saignent après avoir vu tant d'erreurs partout...
Avec quelques efforts, tu arriveras peut-être un jour au niveaux des spoilers de l'Odieux Connard. C'est tout le mal que je te souhaite en tout cas.

06 09 2012
CerberusXt :

Je trouve toujours ça un peu triste de s'arrêter à si peu. Ça vient d'être relu cela dit, ça devrait être nettement mieux.

06 09 2012
Forev :

Mouhahahahahahahahaha, trop bon comme d'hab. Bon maintenant je sais que je payerais que mon électricité pour voir ce film. Et plus mon essence.

06 09 2012
Beldarak :

Excellent, comme toujours. Ça fait plaisir de revoir de la vie sur ce blog (espèce de vieille radasse du clavier !!).

Par contre je plussoie le fait que tu devrais peut-être faire une relecture en plus avant publication.

06 09 2012
Koala :

Philippe K Bite !!!! Meilleur jeu de mot de 2012. Merci Cerberus, on est gâtés côté Nioutaik en ce moment.

J'ai vraiment kiffé cet article, je le considère comme ta meilleure critique pourrie. Pas trop longue, plein de jeux de mots, moins de phrases à rallonge ou d'expression que je considérais lourde au bout d'un moment…

Franchement, tu nous reviens plus talentueux que jamais, on voit que 42lemag t'a fait prendre de la bouteille.
À quand un nouvel article à trolls comme celui sur l'arche de noé ou les pokémons ?

06 09 2012
CerberusXt :

@Beldarak : Ah ? Pourtant il a été relu après la première publication donc la version actuelle devrait être beaucoup plus légère en fautes. Je sens que je vais devoir me payer une équipe complète de grammar nazis si ça continue T_T

@Koala : Mais l'article Pokémon n'était même pas supposé être un billet à trolls en plus :'(

07 09 2012
Beldarak :

En fait j'ai chargé la page avant la relecture et n'ai pas pensé à F5 quand je l'ai lu plus tard ><

07 09 2012
Ginsboro :

J'me disais :

À 12.5 km/s dans un environnement gazeux qui frotte, ils sont pas en chute libre, ils ont une sacrée poussée au cul.
Du coup, on peut imaginer qu'à chaque accélération ils devraient être collés au plafond, et à chaque décélération écrasés au sol.
Entre les deux, c'est à dire lorsqu'ils voyagent à vitesse constante, soit le super tunnel passe pile par le centre de gravité de la terre et ils sont constamment en apesanteur, soit le tunnel passe loin du centre terrestre et ils subissent alors une pesanteur latérale.

Non ?

07 09 2012
myddrin :

Les voitures accrochés par le toit me font plus penser à immortel (ad vitam) que minority report.

Mais très bon commentaire pourris, je vais pas aller le voir au ciné finalement =)

07 09 2012
CerberusXt :

@Ginsboro : En fait le film mélange allégrement tous les principes physiques. A priori, sans air, il est effectivement possible que l'ascenseur accélère très fort en chute libre (j'ai pas le détail des calculs mais il y a des essais complet la dessus sur l'intratube), bien sur c'est sans prendre en compte les G dans la cabines qui transformerait tout le monde en purée de brocoli à l'intérieur). De l'autre ils montrent clairement qu'il y a de l'air à l'extérieur quand ils sortent se bastonner sur l'ascenseur, ce qui veut dire qu'à une vitesse pareille, et vu que la base du vehicule n'est absolument pas profilé, l'ensemble prendrait très certainement feu façon rentré de navette dans l'atmosphère.

Tout ça pour dire qu'il n'y a pas vraiment besoin de calcul savant pour conclure que tout ça c'est du beau caca boudin.

@myddrin : Ah, je ne connais pas ce film. Cela dit, en début de scène dans total recall les voitures sont accroché par en dessous et on voit clairement des sortes de rails magnétiques dans la route et ça, c'est vraiment très minority report.

07 09 2012
Comte :

to myddrin:

Oui, en ayant vu quelques trailer et autres vidéos j'ai aussi senti une grosse repompe de l'univers de Bilal (ainsi que de Moebius en passant)... bon je suppose qu'on va encore parler d'hommages mais au fond on connait la vérité: paresse créative!

Si on devait réellement suivre ton petit jeu cerb, il faudrait probablement un bar entier -_-

07 09 2012
Ankehl :

Le coup du verrouillage de porte en tirant dans le panneau de contrôle, Luke Skywalker l'avait fait...

07 09 2012
RilaX :

Merci pour ces critiques toutes pourries !
C'est vraiment plaisant à lire.

07 09 2012
Baronsed :

@CerberusXt : vu que tu balances pas mal sur les films et séries, et considérant les cas de copyright madness en ce moment, je me demandais si tu avais déjà eu des menaces...

Ce serait bien de songer à un autoblog : sebsauvage.net/streisand....

Quoi qu'il en soit, j'espère que tu as des sauvegardes de tonn site ;-)

07 09 2012
CerberusXt :

@Baronsed : Nope, aucun souci pour le moment. La seule anicroche que j'ai à l'heure actuelle est avec le système de détection automatique de youtube qui n'aime pas trop ma critique de Grimm et il y a de grande chances que le 13 septembre je lui dise au revoir. Je croise les doigts pour que la vocation parodique suffise mais je doute qu'ils observe dans le détail ce genre de cas vu les vidéos qu'ils font sauter parfois ^^. Je note le coup de l'autolog. Je fais des sauvegarde de la base de donnée de temps à autre mais c'est vrai qu'automatiser ça est intéressant. Ca garde aussi les commentaire ou juste les posts ?

07 09 2012
Syner :

Moi qui voulais aller le voir, je vais finalement m'abstenir. Enfin bon, malgré tout ce que tu dis dessus tu lui as quand même mis un 6/10, ça reste honorable comme note ^^

07 09 2012
Këdherys :

je commente jamais normalement ... Mais pourtant là, tu assures !
Deux articles dans un si petit laps de temps !! J'adore ! Merci du travail fourni, et bonne chance !

Que le castor supérieur te crache au visage par sa bave bénite !

07 09 2012
Juncoril :

Je n'ai pas vu le film, mais par hasard, est-ce possible qu'un ascenseur passant à travers la terre peut passer de 0 à 12,5 km/s instantanément au démarrage ? Et piler comme un scénariste face à de la culture en arrivant à l'autre bout de la terre ?
Parce que sinon, ça serait cool un ascenseur qui s'envole dans l'espace à chaque fois qu'il arrive à un arrêt.

Sinon, comme série géniale à critiquer, je conseille Fringe. Les ficelles sont assez grosses pour soutenir trois porte-avions et il y a 15 incohérence par secondes.

08 09 2012
Fabounnet :

Tient cette histoire de tunnel terrestre me fait penser à au a une aventure de Picsou "le Dissoutou" écrite et dessiner par keno Don Rosa.

Mais franchement Faire un remake d'un film qui est toujours aussi excellent et qui na pas vraiment vieillit, mise à part peut être un ou deux effet spéciaux qui sont ma fois bien kitch mais ce n'est pas un nanard.


Si le remake est bien meilleur que l'original, pourquoi pas. quoi que c'est dur de passer derrière le Hollandais Violent, les suite de Starships trooper le confirme bien.


Bref ici comme les carottes c'est râper, en tout cas après lecture je n'irais pas voire ce film.
de toute façon dés que je voit le mot remake ça me hérisse le poil.


mais en tout cas je suis sur qu'il va bien marcher, et ça me dégoute quand y à des perle comme John Carter de Mars qui font un flop.


08 09 2012
CerberusXt :

J'ai trouvé John Carter bien mauvais pour ma part.

08 09 2012
Dalz :

Ceci étant dit (et tout le reste aussi) je suis 'achement d'accord avec ton idiot d'indice juif (ADJdMAM). En sortant du flim, j'me disais qu'y'avait pas mal de trucs louches sans réussir à tout identifier... Je comprends maintenant pourquoi. Puisses-tu devenir ce que tu dois !

08 09 2012
Fabounnet :

Tu va en faire une critique pourris ?

08 09 2012
Kieef :

Je trouve que les critiquent pourris sont les meilleurs postes :D
ça m'empêche de gaspiller mon fric en billet de cinema à la place de pain pour mes chinois qui travaillent dans la cave.

09 09 2012
kate :

j'ai trouvé le film vraiment génial et ta critique elle je l'ai trouvée vraiment merdique ! Garde tes commentaires pourris pour toi en attendant les supers acteurs que tu nomme comme des merdes sont sur grand écrant quand à toi tu va te contenter de te payer des places jusqu'a la fin de ta vie !!! Ce film est beaucoup mieux que l'original et justement c'est mieux que le scénariste n'est pas reproduit à l'identique l'autre film sinon je ne voie pas pourquoi on irait le voir. Bon pref ce remake est trop bien et je ne regrette nullement d'être allé le voir !!!

09 09 2012
CerberusXt :

"ARRÊTEZ DE NE PAS AIMER CE QUE J'AIME §§"

09 09 2012
Fabounnet :

C'est exactement ça. Bon il raison sur un point le remake doit être différent de l'original mais pas trop. Lieu, époque, nom des protagoniste... Il y avait surement de quoi faire suivant le roman original

Bon par contre Total Recall de Verhoven meilleur que Total Recall de Wiseman j'ai un doute.



09 09 2012
Fabounnet :

Merde il faudrait que stoppe la bibine


C'est Total Recall de Wiseman meilleur que Total Recall de Verhoven j'ai un doute. qu'il faut lire

09 09 2012
c7vv :

Encore merci de ne pas avoir fait une vidéo...
Par contre à cause de toi, je ne peux + mater un film sans essayer de chercher ce genre d'incohérence....
Maudit soit tu............

09 09 2012
CerberusXt :

La grande différence entre Total Recall de Verhoeven et celui de Wiseman c'est que la version de Verhoeven est consciente de ce qu'elle est : un film d'action porté par arnold et donc le film ne se prend pas trop au sérieux ce qui rend ses scènes étranges et extrêmes beaucoup plus tolérable. Wiseman, en pétant plus haut que son cul à vouloir la jouer sérieux, rend es incohérences du script, les même incohérences qui étaient acceptables dans un film d'action "léger", totalement insupportables.

@c7w : Hélas, je prépare une seconde vidéo, mouhahahahaahahah !

10 09 2012
MuMu :

Je la voulais cette critique du dernier film que je suis allé voir (bouh), Cerb l'a fait !

Encore merci pour tes critiques pourries qui me font bien rire à chaque fois XD

Que le pangolin céleste te couvre de ses postillons gluants.

PS : n'empêche, ce Colin, quel charisme d'huître tétraplégique…

10 09 2012
Sarlessa :

J'ai noté une petite incohérence dans l'article, quand tu dis qu'en chute libre ils devraient voler dans l’ascenseur. En réalité ce n'est pas la chute qui supprime la gravité, par exemple dans le célèbre avion très très chère, ce n'est pas au moment de la descente que tu es en apesanteur, mais au moment ou l'avion décrit une parabole. Donc non, ils ne sont pas en apesanteur tout le long.

Pour que l'ascenseur ait un peu de crédibilité, il faudrait qu'il soit totalement pressurisé, dans un tube sous vide. Or, en approchant du centre de la terre, la pression augmente (c'est un mélange de pression de dingue et de forte chaleur qui crée les diamants par exemple). Or un tube sous vide, ça ne résiste pas à la pression, olol². Et s'ils sortent de l'ascenseur et peuvent respirer, c'est qu'il y a de l'air, et donc que l'ascenseur est sous pression, donc c'est bon. Mais s'il y a de l'air, ils sont brûlés instantanément par les frottements, et l'ascenseur ne peut pas aller aussi vite, donc bref, c'est totalement incohérent.
Sinon niveau trou dans la terre, il a fallu 19 ans aux Russes pour creuser 12km, et c'était tellement dur de continuer qu'ils ont arrêté. Et ils en étaient qu'au début des 100km de couche dure type granit, pas encore au magma lolant. (trou de kola ou un truc comme ça sur google)

Sinon pour le film et la remarque sur John Carter (que j'ai trouvé très bien) je pense qu'il faut juste regardé le film en connaissance de cause. Pour John Carter je voulais voir un film tout cool, un voyage sur mars, et j'ai été servi, c'est sur que si tu t'attends à un chef d'oeuvre de SF ou de je ne sais quoi tu risques d'être déçu, certains films sont uniquement divertissants et ne prétendent pas être des oeuvres majeures

10 09 2012
CerberusXt :

Le problème avec John Carter c'est que le film passe son temps à contredire ses propres lois de physiques quand cela arrange le scénario, c'est extrêmement pénible. Je pense notamment aux sauts de géants du héros à géométrie variable. Je n'ai pas le détail en tête mais je sais que j'étais ressorti tout rouge avec le visage tout crispé du cinéma après l'avoir vu ce qui est signe chez moi soit d'une constipation surprise, soit d'un scénario aberrant.

10 09 2012
Sarlessa :

Bah c'est un disney, film pour enfant tout ça, faut savoir péter un coup pour se détendre et apprécier bêtement un film un peu cucu ^^

Bon sinon je te sens un peu rouillé sur tes articles, contrairement à ce que quelqu'un a dit plus haut je ne pense pas que le mag 42 t'as vraiment fait du bien, mais c'est peut-être que j'ai perdu l'habitude de lire tes articles, vu que j'ai pas vraiment accroché à 42. En tout cas j'espère que tu retrouveras la force de faire revivre nioutaik à l'ancienne et le forum aussi ;)

10 09 2012
CerberusXt :

On peut faire un film pour enfants sans pour autant les prendre pour de grosses buses. Le minimum quand un film défini une règle c'est de la suivre, c'est de la simple cohérence de base indispensable à tout récit, quel que soit son auditoire.

10 09 2012
Sarlessa :

Bah les enfants étant pour la plupart des grosses buses qui ne savent ni lire ni écrire ni se passer de leur portable à 9 ans pour filmer les viols dans les toilettes, c'est toutafay logique. Bon ok j'ai pas dit que c'était un grand film plein de cohérence, mais c'est pas moi le blaireau qui suis allé le voir au cinéma. Quand je sens le film un peu moisi, j'attends qu'il soit sur piratebay, au moins je me fais chier à moindre frais

10 09 2012
CerberusXt :

Le souci c'est qu'il y a pourri drôle à regarder (genre de film pour lequel je suis prêt à payer une place au cinéma sans problème) et pourri chiant, hélas les deux sont impossibles à différencier avant de les voir. M'enfin, j'oubliais que ne pas aimer ce que d'autres aiment mérite visiblement des insultes....

10 09 2012
ADream :

Et c'est tellement intelligent de leur montrer de base des choses si incohérentes ?!
Mais oui, allons-y, ils sont bêtes de toute façon, ça ne peut pas les rendre plus idiots qu'ils ne sont déjà...

10 09 2012
Sarlessa :

Euh en fait j'ai absolument pas été agressif ou insultant dans mon message, sur le coup t'es un peu susceptible, avec toutes les vacheries que tu balances dans tes articles je pensais mon humour compatible, désolé si j'ai fail.

10 09 2012
CerberusXt :

Je suis un grand sensible :'( Me faire traiter de blaireau comme si cet animal était une quelconque créature répugnante malgré sa majesté et son poil soyeux fût un supplice :'(

11 09 2012
mesmero :

Sympa comme billet (et j'ai toujours du mal à me réhabituer à l'apparition d'un nouvel article ici bas.

Par contre pour répondre à fabounnet sur le foirage des suites de starship trooper je tiens à mettre en valeure le petit dernier: starship trooper 4 "invasion" sorti il y a peu et qui est franchement un bon film si on aime l'image de synthèse (comment ça ça n'a rien à voir avec la critique? Et alors, c'est pas comme si les sujets de ce blog partaient de travers à chaque fois^^)


Ironiquement avec cet article tu m'a donné envie de voir le vieux total recall qui traine dans mon étagère depuis un moment.

11 09 2012
Trolleur :

tl;dr
Finalement tu reproches au remake de ne pas être identique à l'original, tout en rageant dès qu'il en repompe un élément ?

Moi je l'ai vu ce film et j'ai bien aimé. Ca casse pas trois pattes à un canard, mais j'ai passé un bon moment.

J'ai regardé l'original ensuite, qui est également bien sympa, mais houlà, qui a mal vieilli.

11 09 2012
CerberusXt :

"Finalement tu reproches au remake de ne pas être identique à l'original, tout en rageant dès qu'il en repompe un élément ?"

Tu m'as mal compris, je ne rage pas parce que le remake reprend des éléments de l'original, je lui reproche d'avoir voulu le faire à sa façon sans comprendre ce qui faisait la force de ces éléments.

Si tu veux comprendre ce que je veux dire relis mon passage sur la prise d'otage et le coup de la larme, ça symbolise pile le problème du film.

Et puis bon, l'ascenseur débilos n'a rien à voir avec de la repompe et cela n'en reste pas moins naze donc remake ou pas remake, le scénario sent mauvais.

11 09 2012
Trolleur (2) :

Non mais je te trolle CerberusXT, regarde les 5 premiers caractères de mon précédent message ! ;)

C'est juste que je suis un peu agacé de tomber sur une nouvelle critique au vitriol de ce film qui est tout à fait honnête, dès lors qu'on arrête de le regarder au travers du prisme de son prédécesseur.

Enfin, finalement, c'est beaucoup pour la forme tout ça, vu que tu lui concèdes toi même un 6/10. Tu n'es donc pas si injuste ;)

Et pour tous mes collègues commentateurs qui abondent dans le "c'est une merde", l'avez vous seulement vu ? Quand on voit ce qui sort actuellement dans le genre, je vous assure, ce film est dans le haut du panier.

Good night folks !

12 09 2012
La glue au fond du c.. :

Ce c'est de la critique comme on les aimes.

12 09 2012
Comte :

On ne doit pas piocher dans le même panier *sourire*

12 09 2012
Graou :

Yop Cerberus! Ca fait du bien d'avoir enfin quelques trucs à se mettre sous la dent, enfin.
Je suis Grammar Nazi, si t'en cherchais un, me voilà :p

Sinon, rapport à la critique, très sympa, recherchée, pas un vocabulaire trop chiant (même si c'est rare de toute manière) et malgré quelques oublis/fautes, très bon dans l'ensemble.
Reçois donc le plussoiement du canard galactique pour tapettage d'agent de police.
En attendant le prochain avec une carabine.
Graou

P.S -- Je sais pas si tu te rappelles mais j'avais fait un détournement publicitaire pour l'un des premiers 42. J'étais jeune et nul en détournement, bah j'ai pas changé niveau nullité, tiens.

12 09 2012
Soso :

OoOo putain tu es revenu, ça fait du bien de te relire :danse:

12 09 2012
Ailydis :

Merci pour cet article fabuleux!
Ça me fait vraiment chaud au de-dans du cœur de te voir repoper sur ce blog :')
Pour ce qui est du problème de l'orthographe, dit toi qu'il y a de gros plouk dyslexique dégénéré du semblant de cerveaux comme moi qui ne voient pas tes fautes (et leurs propres fautes par la même occasion, désolé si il y en a).
Conclusion : rien.

14 09 2012
Anne :

Merci tu me fais économiser 9€ de place de ciné et un bon steak :)
Sinon pour Kelly Nelson j'ai une bonne adresse ^^

15 09 2012
CouteauBleu :

Si tu as des problèmes, avec les droits d'auteurs de ta vidéo, tu peux toujours l'inverser horizontalement. C'est ce qu'a fait LinksTheSun avec le PC sur Dr House, et je pense que ça a marché.

15 09 2012
CerberusXt :

Bonne idée, j'essaierais ça sur la prochaine.

15 09 2012
n0re :

Juste merci, je me suis bien bidonné !!

18 09 2012
Pute :

C'est inutile la note a la fin. On vient sur ce site pour du dénigrement gratuit. Pas la peine de mettre "C'est pas si mal" a la fin.

18 09 2012
CerberusXt :

Si la note est inutile elle est donc parfaitement indispensable :D (Plus sérieusement, ça peut donner une idée du niveau de mauvaise foi).

23 09 2012
SarahRappelConnor :

Cerb espèce de fils de brebis paraplégique muté avec E.T ! 1 ans est demi que je regarde ton blog, jour par jour et quand je suis pas là pendant 2 mois t'en profite pour poster 4 articles espèce de raclure d'enfoiray de batârd !!!


Bref, après avoir jizzed sur mon slip en voyant les nouveaux articles, je te remercie d'être revenu :)


PS : salopard d'enfoiray de raclure de pourriture impérialiste capitaliste !!!!
*crache*

27 09 2012
Behelit Larson :

PAREIL KE SARAH CROCHE CONNOR, CERB JE ME SUIS ABSENTE A PEINE 2 MOIS ET T4AS CHIE PLEINS D4ARTICLES (en plus t'as fait des vidéo comme Norman) MAIS KESKYSPASS T4ES DIVORCE OU T4AS TROUVE UN JOB DANS LA FONCTION PUBLIQUE §§§§

Parlons de criticationnement puisque tu nous demande ton avis : j'ai été super étonné d'entendre ta voix pour la première fois lors du criticage version Youj'tenTube, mais honnêtement, une fois passé les premières minutes à se demander MAIS WTF IL A QUEL AGE EN FAIT je trouve ton style tout à fait approprié aux vidéos (et les apparitions incrustées dans l'image sans prévenir tel une publicité dans un site de prôn m'ont bien fait rigoler). Saches que si je lis ton Mag .42, si je prends la peine de lire tes articles si longs que si j'appuyais accidentellement sur ctrl+p je pourrais recharger un rouleau de sopalin vide avec, c'est uniquement pour voir du sarcasme, de la critique gratuite, du moquage de face et du gros MTLMSF car sur le site de Nioutaik c'est toi le HUGO (boss) alors stp CERB ne laisse jamais supposer que t'es gentil, compatissant, nul dans un domaine, ça c'est ce qui arrive quand on commence à se conformer à notre société de mangeurs de volailles génocidées dans des barquettes d'huiles avec de la mayo et un double cheese (ça vous fait 9.5€ merci) !!!!

TOTAL RECALL LE REFAKE C4EST DE LA MERDE OK !!!!§§§§§§§§§§§§ Ne me laisse même pas imaginer qu'un jour tu puisses dire du bien sur le remake de CONAN (si tu fais ça je saute de l'ascenseur magique §§§) perso même Transformers est un film "divertissant", si on ferme les yeux pendant les scènes d'action pour ne pas gerber.

Bon, si tu me donnes le thème de ton prochain (ou sur-prochain) Mag .42, j'aimerais bien te faire un article. Car tu es quelqu'un qui me donne envie de critiquer le monde !! MUHAHAHAHAHA et pour tes vidéos YouTubedeLaraFabian, tu verras avec un peu d'entraînement oral tu vas faire un malheur (j'ai pas dit fellation !!)

20 10 2012
nope :

12755 km en 17 min donne une vitesse de 45018 km/h espèce de tétraplégique des mathématique !

22 10 2012
Censseo :

J'adore tous tes articles :) Yen a des plus drôles que d'autres, mais celui la m'a fait beaucoup rire :)

Je n'ai pas vu le remake, juste le premier, qui était un bon film. La bande annonce ne donne pas envie d'ailleurs, ca fait très "azy ca pete partout tu comprend rien piou piou dans ta face j't'ai brain mouahaha".

Pour répondre au commentaire précédent de Fabounnet:
"quand y à des perle comme John Carter de Mars qui font un flop."
->On a pas du voir le même alors :p Certes je l'ai maté sur un petit écran d'avion, mais OMG;;; Je me suis tellement emmerdé en le regardant que je me suis endormi pdt peut être 1h en plein milieu! (Et moi dormir en avion, c'est une première) C'était cliché bateau sur cliché bateau, incohérence toute les 10 secondes, bref, du beau nawak, et tous les persos qu'on a envie de baffer tellement ils sont amorphes :p

Sinon, tu devrais tenter la critique de films français, t'as beeeeeeeeeeeaucoup de matière fécal précieuse :)

22 10 2012
CerberusXt :

J'ai tendance à éviter les films Français, sauf bouche à oreille flatteur (ça m'a permis de voir Polisse et l'autre avec l'handicapé dont tout le monde à parlé et que j'ai trouvé de fort bon aloi), parce que généralement, en plus d'être mauvais, ils sont surtout ultra chiants.

22 10 2012
Censseo :

Tu peux faire une critique généraliste:
- Le papa/maman qui trompe sa moitié de sa vie trop namoureuse
- Un couple divorcé qui se partage les chiards
- les chiards qui foutent le bordel at school et qui deviennent de gros kikitoodur
- Les parents qui s'insultent copieusement
- Les chiards qui s'insultent copieusement (et qui insultent leurs parent parce qu'il faut donner le bon exemple)
- Happy ending car la maitresse/amant était en fait un gros/grosse enfoiré(e) hypocrite et tout le monde redevient une famille parfaite avec maman à la popotte et papa à la bière devant le match de foot histoire de reprendre les gros cliché repompé à toutes les sauces jusque dans les pubs :)

Ça fait une critique d'à peu près 90% des grosses chiasse à la française :p

06 12 2012
Regnareb :

Ahaha, bien d'accord avec tout ça, magnifiquement dit ! Sauf... la conclusion.
Total Recall premier du nom est loin d'être exempt de défaut (même si largement meilleur que celui-ci), qui ne joue pas du tout sur l’ambiguïté des souvenirs non plus, enfin il essaye et le fait certainement bien plus que celui de 2012, mais c'est complètement raté de ce point de vue là.

Sinon une petite vidéo que je m'étais faite il y a quelques jours qui résume bien le film à mon avis...
N'oubliez pas de ramener vos lunettes de soleil si par malheur vous voulez vraiment vous infliger cette torture, et regarder cette immondice.
www.youtube.com/watch?v=3...

19 12 2012
LeOverLimite :

Hello hello. Ce film est très moyen oui. Mais il faut comprendre deux points. Tout est un rêve. Le liquide lui passe dans les veines; go go go !! Il est directement plongé dans ce qu'il a souhaité; un agent double ! (Ou triple..) Pour en sortir; il fallait qu'il tue la seule relié a son souvenir. Il a butté son pote en pensant avec ses cou....les.. Bref, il n'a pas su assumé son "rêve". Il montre a quel point il est stupide.. "Voulez vous conduire un camion ? Oui. Ok montez. Hey mec ! T'es dans un camion ! Pff même pas vrai alors je déscend car moi je le dis; je suis dans une voiture.. même si j'ai voulu allez dan un camion a l'instant et que j'y suis monté.. LOL ! Deuxième élément de fin; Il a bien compris qu'il nage dans son rêve à la fin. Pourquoi ? A quoi on le comprend ? "Il voit la pub de rappel Recall", il l'a regarde d'une drôle de façon (mal joué) et la prend sans ses bras histoire de vivre éternellement se rêve. A savoir si il va se reveillé en la butant.. Ou si il va finir dans un centre pour zombie car il a préférer rester dans sa tête.. Et finir en décomposition accéléré dans le monde réelle devant les yeux de sa femme "réelle".. Chouette...

31 12 2012
Cerbouze :

Mise à part la motivation d'avoir écrit autant, aucun respect, simplicité, enfantin. Nul en un mot.

01 02 2013
Cuisiniste Dieppe :

C'est la première fois que je tombe sur votre site et, même si je n'ai pas lu en entier cet article qui pourrait, vue sa longueur, faire un livre, autant que ma phrase, je me permet juste de vous faire part de mon grand amusement devant votre ton et votre humour.

Toutefois, tout comme les 20 dernières minutes du film, je n'ai pas lu vos vingts derniers paragraphes, et je reviendrai.

18 03 2013
evil666 :

Tu dit pourrie, moi je dit que fasse a des films francais, totall a bien sa place! Alors quand on se permet de critiqué acteur, realisateurs et touticouinti.... on doit être en mesure de faire mieux. Mise a part un article de deux plombe ne donnant que du mauvais, tu c faire quoi? Avoue que tu voulais la place de colin ac c deux bombe, et que c pour sa que t jaloux! Tu dit tout sa parseque t encolère... lol mais sa va te passer, crois moi.

09 09 2013
Alazea56 :

Commentaire non productif et mal juger tu sert a rien mec reste chez toi si c'est pour dire de la merde comme sa --' t'aime pas mais les gens ont le droit d'aimer

09 09 2013
CerberusXt :

Ca vaut également pour mon article, monsieur fanboy aux doubles standards. "Tu as pas le droit de ne pas aimer ce que j'aime, ouin ouin ouin"

09 09 2013
Comte Derleth :

Pour Alazea:

Commentaire non productif et mal jugé, tu ne sers à rien mec! Reste chez toi si c'est pour dire de la merde comme sa --' tu n'aimes pas cet article mais les gens ont le droit d'aimer.

C'est beau quand son propre commentaire peut se retourner conte soi... en plus quand ce dernier a été un chouilla revu et beaucoup corrigé. Je suppose que l’analphabétisme est indispensable pour apprécier Total Recall?

03 12 2013
The little Oak :

Visiblement, tu aimes attaquer et critiquer négativement les œuvres des autres. Mais c'est rien d'autre que ton opinion... Je vais donc donner le mien sur ton article.


Tout d'abord et visiblement encore, tu sembles ne pas avoir compris les principes de base de la SF. Autrement dit : s'inspirer d'événements actuels ou historiques pour les fusionner avec une vision plus ou moins futuriste. La SF est une critique à elle seule. Ensuite, le fait qu'il y ait des influences d'autres films du même genre est tout à fait habituel...
Combien de Dracula y a-t-il dans l'histoire du cinéma ? Combien d'auteurs, de peintres, de musiciens ont "copié" sur d'autres ? Ne cherches pas, il y en a bien trop pour les compter.

Pour être franc, je n'ai même pas terminé la lecture et je n'ai vraiment pas envie. Après si tu réussis a avoir un public, tant mieux pour toi, les goûts et les couleurs ne se discutent pas dit-on alors j'arrête d'en discuter..


Question film, j'ai aimé les deux. Mais j'avoue avoir une préférence pour le dernier. Tout simplement parce qu'il me parle plus et a plus de liens avec l'actualité et moi-même. Quant aux effets spéciaux, ils sont remarquables et on peut admirer l'esthétique tout au long du film.

La BO se calque bien à l'ambiance générale. Les clins d'oeils à Blade Runner, Minority Report, The Island, Star Wars, I Robot, Matrix, Total Recall (on mentionne plusieurs fois des rêves sur Mars) et d'autres offrent toujours un petit plus.

La chute inexistante telle la fin de Inception renforce le coté rêve et force l'esprit à essayer de comprendre qu'elle pourrait être la vraie finalité.
En ça, on dénote toute une mécanique cérébrale ainsi qu'une "philosophie" poussée sur le rêveur, son identité passée et celle du présent, l'acceptation de Soi, agir pour sa survie et persévérer en toute situation. Bien sûr il y en a d'autres mais ce sont celles que j'ai pu percevoir en deux visionnages.

Ceci dit, je te félicite pour ton verbe et ton looooooooooooong développement ;)
Bonne continuation.

03 12 2013
Oysterlover :

Mon contradicto-meter commence à s'affoler :

"Visiblement, tu aimes attaquer et critiquer négativement les œuvres des autres. Mais c'est rien d'autre que ton opinion... Je vais donc donner le mien sur ton article."
puis
"Pour être franc, je n'ai même pas terminé la lecture et je n'ai vraiment pas envie. Après si tu réussis a avoir un public, tant mieux pour toi, les goûts et les couleurs ne se discutent pas dit-on alors j'arrête d'en discuter."

Du coup une petite question : comment arriver à donner son opinion sur quelque chose qu'on a pas lu en entier (cela dit ça dépend ou tu t'es arrêté : dernier § ? 2e tiers ? moitié ? Quart ? titre ?) et dire qu'on a rien a en discuter... on embrayer sur ce qui, selon ton opinon t'as plu dans le film...

Surtout qu'en interrompant ta lecture tu as loupé de dernier § qui dit, je le cit :
"Ce point de débat mis à part, ce remake de Total Recall n’est pas totalement mauvais, les effets spéciaux sont de très bonne facture avec des décors à couper le souffle, les rares idées originales sont sympas bien qu’un brin débiles et l’ensemble se laisse regarder sans trop d’ennui. Hélas, cela ne rattrape pas le fait que Total Recall mémoires programmées reste un film de SF sans âme avec des acteurs qui font le minimum syndical et un scénario plombé par une avalanche d’incohérences qui finissent par porter sur les nerfs. A n’aller voir que si vous êtes en manque de science-fiction et de femmes à 3 boobs."

D'ailleurs dommage que tu commences ton intervention en mode rageux de base (j'ai failli arrêter ma lecture là, oh ça aurait fait une mise en abyme !!!), la 2e moitié de ton post était intéressante, quand bien meme je ne partage a peu près aucun point. Sauf les SFX, qui sont cools. la musique euh... j'en sais rien, elle m'a pas marqué. Les acteurs étaient apr contre plus mauvais que Nègrenoir dans l'original (et putain ca en dit long), et l'histoire gravement banale pour quiconque a bouffé suffisemment de SF dans sa vie.

Ajouter un commentaire

Pour prouver que tu n'es pas un vilain bot, ecris le chiffre "5" ci-dessous :

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.