Zi Dossier - Nioutaik, le blog de l'inutile indispensable totalement... indispensable !
titre

zOMG !1 Il y a d'autres pages: 1 sur 18 - Page suivante

mardi 9 avril 2013

Comment faire un bon commentaire de rageux


09 04 2013
Comment faire un bon commentaire rageux

Salutatoi inconnu(e) de l’intraweb ! Je vois à ton regard vide que tu viens de subir un choc encore plus insoutenable que le visionnage de 2 girls 1 cup pendant une dégustation de mousse au chocolat. Laisse moi deviner ! Alors que tu te baladais nu et insouciant dans les verts pâturages de l’internet, laissant l’autoroute de l’information glisser sensuellement sur ton corps d’albâtre, l’horreur à surgit au détour d’un lien innocent : quelqu’un, quelque part dans le monde, ne pense pas comme toi !!

Comment faire un bon commentaire rageux
EAU MAILLE GODE ! COMMENT OSE-T-IL §§§

Qu’il s’agisse d’un article crachant sur le dernier "Call of Warfare – Battle Duty : Les combattants de la guerre qui font pioupiou avec leurs fusils" ou d’un vilain texte pour expliquer que le groupe One Direction devrait faire honneur à son nom en prenant la seule qui soulagerait tout le monde : le mur, une chose est sûre, ces personnes se trompent lourdement, tu en es certain car tu ne partage pas leur avis !!! Sérieusement, comment osent-ils ne pas voir que ce jeu et ce groupe sont, respectivement, la meilleur chose qui soit arrivée aux gens qui aiment entendre des insultes homophobes pendant leurs parties en ligne et à la communauté des pucelles hystériques depuis toujours !! COMMENT ????

Comment faire un bon commentaire rageux
PARLEQSDFEDFHJDFJHSDFHDSHJFHJ §§

Je ne peux qu’imaginer la rage qui bouille en toi, osez TE contredire sur TON internet, c’est inadmetable !! Alors, bien sur, tu pourrais choisir la solution de facilité et cliquer sur la petite croix en haut de la page sans te retourner mais tu n’es pas n’importe qui, oh non, toi t’es un gros déglinguo, tu débranches les clés USB sans les éjecter au préalable !!! Alors, tu vas aller au front et faire comprendre leurs erreurs à ces mécréant à coup de gros commentaires haineux !! Like a boss !!

Attention à ne pas t’emballer trop vite cela dit, l’art du commentaire rageux n’est pas à la portée du premier venu et c’est pourquoi je t’ai pondu ce chatoyant tutorial ! Si tu le lis en entier, je te garanti qu’il te permettra de déverser une bave si acide que même une blanche colombe ne pourra pas l’éviter avec son plumage de mayrde !!!

Comment faire un bon commentaire rageux

Bref, comme disent les commerciaux de chez Fuca, accroches toi à ton slip, ça va chier !



Champignon Comment faire un bon commentaire de rageux

Première étape, et probablement la plus importante, tu ne dois surtout pas lire l’article sur lequel tu vas déverser ta bile ! Contente toi du titre, voir, si tu veux vraiment être consciencieux, des images mais pas plus car le monde ne DOIT pas attendre, il a besoin de savoir que quelqu’un n’est pas d’accord et que ce quelqu’un n’est pas n’importe qui puisque c’est toi personnellement toi même !! En plus, si tu lisais vraiment attentivement, tu pourrais remarquer que l’article qui t’énerve est ironique voir que son contenu dit le contraire de son titre, ça serait moche de perdre une occasion d’être hystérique sur l’intratube.

Comment faire un bon commentaire rageux

Alors scrolles sans attendre jusqu’à la section commentaire de ta future victime, indique ton pseudo de roxxor (rager quand on s’appelle "Bisounours_niais_59", ça a tendance à perdre de son effet), les choses sérieuses commencent.



Champignon Impose ton staïl

Le plus grand risque d’un commentaire rageux c’est qu’il passe inaperçu, tu dois donc bien réfléchir à ton style global pour un maximum d’impact. Plusieurs possibilités de rage s’offrent à toi, chacune avec ses avantages et inconvénients :

  • L’approche gros bœuf : Comme disent les homophobes, la subtilités c’est pour ces pédales d’homosexuels gay qui aiment tripotter les mêmes appareils génitaux que les leurs beurk beurk beurk, et ça tombe bien puisque l’approche bœuf est garantie 0% finesse. Le principe est simple, il s’agit tout bêtement de coller un maximum d’insultes et d’analogies au caca en un minimum de mots, le tout en FULL CAPS_LOCK FURY pour que ton commentaire ressorte glorieusement au milieu des autres. Vas-y à fond, ceux qui liront ta prose doivent avoir l’impression que tu l’as écrit après avoir bouffé Gilles de la Tourette, une centaine de commentateurs youtube et R2-Mes-Deux, le droide vulgaire, juste avant de t’encastrer le petit orteil dans un coin de table en LEGO ! La virulence de ta rage doit les faire pleurer, leur remise en question est à ce prix !!

  • Comment faire un bon commentaire rageux

  • L’approche "joe-le-péteux" : Technique plus subtile, il s’agit d’une forme raffinée de la version bœuf. L’idée est, une fois encore, d’insulter l’auteur de l’article avec qui tu n’es pas d’accord mais en élevant fortement ton niveau de langage pour donner l’impression d’être plus intelligent que tu ne l’es en réalité ! Tûtûtût, ne mens pas, je suis au courant pour ton QI à deux doigts de passer dans les négatif, pas de ça avec moi ! Donc, si tu n’es pas très à l’aise avec les mots compliqués, tu peux commencer par rédiger ton commentaire en mode bœuf pour ensuite le traduire, par exemple :

    "T’y connais rien alors ta gueule enculé de ta race ! T’as pas le droit de dire du mal de la chevelure de Justin fils de pute ! Bordel de merde ! Les batards dans ton genre je leur pisse dans la bouche !"

    Deviens :

    "Vous ne savez pas de quoi vous parlez, aussi je vous saurais gré d’actionner votre liaison maxillaire dans un mouvement vertical ascendant, vil amateur d’amour dans le postérieur avec votre groupe ethnique. Vous n’avez nul droit de souiller la chevelure de Justin de votre prose car vous n’êtes que le rejeton d’une femme de petite vertu. Maison de passe construite en matière fécale ! Les enfants aux origines familiales troubles dans votre genre, j’urine dans la partie bouchière de leur visage !"

    Comment faire un bon commentaire rageux

    Fais tout de même attention à ne pas trop abuser de métaphores scatophile, un gentleman qui "s’oublie", on appelle ça un vieux croulant.

  • L’approche fufu : Les deux approches précédentes, bien que très efficaces par leur brutalité qui risque d’endommager très sévèrement l’égo de ta cible ("bouhouhou, pourquoi ai-je été si méchant avec One Direction, je savais que ma généalogie compliqué me faisait dire des choses horribles mais je n’avais pas deviné à quel point, bouhouhou"), t’exposes au risque de voir tes commentaires simplement ignorés au delà de quelques phrases. Si tu veux être sur que ta rage ne passe pas inaperçu, la technique fufu est LA solution. Celle-ci existe en deux saveurs :

    Comment faire un bon commentaire rageux

    • Le "oui mais" : A ne pas confondre avec l’Armistice, cette technique consiste à faire semblant de donner un avis objectif alors que ton but est bien évidemment de poser tes testicules sur le front de l’impudent qui n’aime pas les mêmes choses que toi (le monstre !). Pour ce faire, ton commentaire doit être réalisé en deux parties, une première partie "compliments" et une seconde partie "insultes/critiques" pour donner l’impression d’une parité. Bien sur, la parité étant un truc de gonzesses qui veulent chourraver le pain de la bouche des hommes alors qu’elles devraient être en train de le garnir de victuailles dans la cuisine, ta première partie doit être aussi courte que possible. Oh, et par compliment je veux bien entendu dire "Remarques passives agressives déguisées en compliments", je te rappelles que t’es là pour backstab, pas pour hydrater des postérieurs ! N’hésites pas à glisser une fause allusion au fait que tu es un lecteur de longue date, ça n’en brisera le cœur de ta victime que plus durement ! Bref, un exemple pour bien comprendre :

      "J’aime beaucoup ce que tu fais d’habitude et je trouve cet article bien écrit, du moins pour un enfant de 5 ans avec deux moignons et un vocabulaire ne dépassant pas la dizaine de mots, MAIS c’est quand même du caca en boite ! Faut avoir deux trisomies minimums pour écrire des aberrations pareilles ! Je ne te crache même pas au visage, ça salirait ma salive espèce d’enflure ! Pisse crotte prout !"

      Dans l’excitation du moment, attention à ne pas passer en CAPS8LOCK dans la seconde partie du commentaire, ça grillerait ton approche furtive aussi surement qu’un ninja avec des chaussures en caillou sur du parquet en acajou !

    • Comment faire un bon commentaire rageux

    • Le "je ne fais que poser des questions" : Pour cette technique, tu dois devenir le plus grand candide de tous les temps. Ton but est de passer pour l’innocence même, tu es venu commenter non pas pour cracher ta bave mais parce que tu as des questions importantes pour "comprendre" cet infâme torchon que tu haies comme un thuyas analphabète. Après tout, ta maitresse d’école a toujours dit "il n’y a pas de questions idiotes" avant de t’engueuler comme du poisson pané parce que tu as osé lui demander un truc qui était dans la leçon de la semaine précédente, la vile, mais chut, alors personne ne pourra te reprocher ton crachat déguisé sans passer pour un ayatollah de la comprenote.

      Comment faire un bon commentaire rageux

      Petit exemple pour bien piger :

      "Bonjour. Cet article soulève de nombreuses questions. L’auteur connait-il la discographie complète de Justin Bieber pour être capable de donner un avis éclairé autre que des mensonges honteux colporté par des envieux ? A-t-il été bercé trop près du mur ? Si oui, à quelle distance ? Placo-plâtre ou parpaing ? Sa mère a-t-elle couchée pour de l’argent ?"

      Comme ça, si quelqu’un s’indigne parce que tu oses traiter les gens de fils de prostipute, tu pourras t’exclamer "MAIS PAS DU TOUT, JE NE FAIS QUE POSER DES QUESTIONS § D’ailleurs j’en ai une autre, ceux qui pensent que je suis insultant, aiment ils avoir un zgoueg dans leur postérieur ? Mais non je ne suis pas homophobe, JE M’INTERROGE §§". IM-PA-RABLE !

      Comment faire un bon commentaire rageux

  • L’approche ranafoût/pitié : Qu’est ce qui peut être pire que d’être insulté ? Savoir que toi personnellement toi-même n’est absolument pas affecté par l’article bien sûr, après tout, c’est connu, tous les textes de l’intratube numérique te sont directement destiné alors si tu n’y réagit pas, c’est un échec cuisant pour son auteur ! Pour feindre l’ignorance, il te suffit de passer en mode décontracté tout en endiguant ta rage aveugle parce que tu es "au dessus de tout ça". Imagine l’atroce désespoir de ta cible lorsqu’elle lira quelque chose comme :

    "Cet article volontairement provocateur rate totalement sa cible. En tant que fan de "Battlefield Battle of the War : Coup de Telephone du Devoir" je ne me sens pas du tout concerné par la perte de temps qu’est ce texte ! BITE BITE NICHON § Ce n’est rien, j’ai la tourette, et j’ai oublié mes cachets, aucun rapport avec la quantité de "rien à faire" que me procure cet article. Je suis tellement au dessus de tout ça que je pourrais percuter la lune !!!!!!"

    Ne fais pas attention au fait que, pour un type qui s’en fout, tu t’impliques vachement en prenant le temps d’écrire un commentaire, tu le fais à titre informatif par bonté d’âme, voilà tout.

  • L’approche Max la Menace : Comme le disait si bien le groupe "Début de soirée" lorsqu’ils faisaient l’apologie de la violence conjugale : "Et tu tapes, tapes, tapes, c'est ta façon d'aimer". L’approche Max la Menace, c’est la même philosophie, tu vas devoir taper (ton clavier) de telle sorte que chaque frappe de touche soit comme un coup virtuel porté à la truffe de ta cible ! Il faut qu’elle craigne pour sa vie, qu’après ton commentaire elle passe chaque minutes de son existence à regarder par-dessus son épaule, terrifié à l’idée que tu la retrouve. Pour plus de crédibilité, n’hésites d’ailleurs pas à en rajouter des caisses sur tes prouesses de guerriers, même si tu as le physique d’une crevette neurasthénique, c’est l’intratube ici, tu peux te créer un CV de Cyber Chuck Norris, le robot géant du Texas, si tu veux alors lâche toi !! Petit exemple :

    " J’vais te crever sale petite roulure !! Tu fais ta marionnette bien planqué derrière ton ordi dans la cave de tes parents mais si t’étais en face de moi je te calotterais la bouche jusqu’à ce que la vue de ta face donne une irrépressible envie de l’assaisonner à l’huile d’olive tellement elle ressemblera à un steak tartare ! Et pour être bien sur que tu écrives plus tes mayrdes j’te pèterais aussi les deux jambes !! OUI J’ECRIS AVEC MES PIEDS COMMENT TU SAIS ????"

    Comment faire un bon commentaire rageux

    Son intégrité physique menacée, ta cible sera contrainte de présenter ses plus plates excuses à la chevelure de ton chanteur puceau préféré. Garanti !

Une fois ton style défini (tu peux même en cumuler plusieurs, les dédoublements de personnalité ça impressionne toujours), il est temps d’en étoffer le contenu avec :



Champignon Les "arguments" : chose your weapon !

Un commentaire rageux n’est pas uniquement l’équivalent textuel de cris hystériques de marcassins face à l’insignifiance de l’existence, non, c’est aussi, et surtout, de gros arguments en bois. Je vois à ta bluffante imitation d’expression faciale bovine que tu as autant de connaissance en rhétorique qu’en argot Suédois du 13ème siècle et ça tombe bien puisque je t’ai préparé une liste presque exhaustive dans laquelle piocher pour t’éviter de réfléchir, c’est quand même vachement Strüpleusùk de ma part !!1

Comment faire un bon commentaire rageux

Attention tout de même à ne pas dépasser le quota d’un à deux arguments qui sent des aisselles à ne pas confondre avec celui qui s’indigne par commentaire rageux, tu ne voudrais pas te remettre à saigner du nez quand même ?

  • "Si tu sais pas faire mieux alors tais ton bouche !" : Un des grand classique de l’argumentaire rageux. Sa logique imparable le rend surpuissant parce qu’après tout, c’est connu, il est interdit de dire que le caca, même à la sauce béchamel, c’est dégueulasse sans être 5ème dan de cuisine acrobatique au guide Michelin ! En plus, ça fonctionne avec à peu près tout :

    • Pour une critique de jeux-vidéo : "TG sale caca ! T’as pas le droit de critiquer "War of the War : Warriors War" tant que tu n’auras pas développé un FPS triple A impliquant plus de 500 personnes et un budget de près de 50 millions d’euros, seul dans la cave qui te sert de maison !!"

    • Comment faire un bon commentaire rageux

    • Pour une critique de religion de type "Dieu c’est quand même n’importe quoi" : "Hérétique !! Tu pourras critiquer Dieu quand t’auras créé le monde et transformé ton propre fils en zombie, et pas avant ! Pigé !!!!!11"

    Il est bien sur évident que le destinataire de ton commentaire se sentira parfaitement honteux de ne pouvoir atteindre tes objectifs improbables et arbitraires et supprimera dans l’heure son texte afin de repenser entièrement son plan de carrière. S’il ne le fait pas, tu peux insister avec…

  • "Tu dis ça uniquement parce que t’es jaloux alors ferme ta race !!". Parfait complément à l’argument précédent, il peut se décliner sous différentes formes tel que le "T’es aigri" ou le fameux "T’es frustré à cause de ton sexe visible uniquement en utilisant un microscope électronique à effet tunnel".

    Comment faire un bon commentaire rageux

    Nan mais c’est vrai quoi ! Si quelqu’un n’aime pas la même chose que toi, ça ne peut pas être parce que ses goûts sont différents mais simplement par pure jalousie mesquine. Ca a l’avantage, là encore, de marcher avec absolument tout en plus :

    Comment faire un bon commentaire rageux

    Ou pas !

  • "Personne t’a obligé à regarder/lire/écouter alors pourquoi tan 2 N ?!". C’est vrai ça d’abord ! Si les trucs que tu aimes ne leur plaisent pas, pourquoi n’arrêtent-t-ils pas simplement de regarder hein ?? Pourquoi se torturer de la sorte !! Ca ne peut bien évidemment pas être simplement pour le plaisir d’en rire ou parce que les médias de masses sont conçu de telle sorte que, même lorsque tu ne veux pas connaitre le dernier Puceaux Band à la mode, tu finis quand même par le subir leur voix de crécelle, ooooooh non ! En plus, c’est pareil pour les articles sur internet ! Si le contenu ne plait pas pourquoi ne pas simplement quitter la page au lieu de poster un commentaire rageux !!

    Je…euh, attends une minute !

    Comment faire un bon commentaire rageux

    OMG §§ Oublies cet argument !!, sur l’échelle de l’hypocrisie il est au barreau "Homme d’église qui n’a jamais fait de trolololo mais qui explique aux gens comment se passer de préservatifs", même toi tu ne peux pas l’encaisser sans mourir un peu à l’intérieur ! A la place, utilises la variante :

  • "Pourquoi tu fais un blog entier dessus si tu aimes pas, tocard ?". Cet argument est la preuve qu’il est extrêmement important de ne pas lire en détail l’article et encore moins le site/blog/chaine youtube sur laquelle il se trouve parce que, si c’était le cas, tu pourrais te rendre compte que la vie des détracteurs de ta passion ne tourne pas uniquement autour de ce que tu aimes, contrairement à toi ! Quelle pensée horrible ce serait ! Comment peut on vivre décemment sans le jugement bienveillant de la sublime mèche de Justin qui nous parle dans la tête, COMMENT §§

    Comment faire un bon commentaire rageux

  • "Tu te rend compte que tu va influencer négativement les gens et les empêcher de se faire leur propre opinion, c’est scandaleux vil cuistre pédophile communiste !". Ce bel argument dit du "moutonisme" offre comme avantage principale de pouvoir te la péter. Après tout, tu sous-entend avec la subtilité d’un porte avion remontant une rivière que tous les internautes, à part toi, son de vilaines petites éponges qui gobent sans réfléchir tout ce qui est écrit sur l’intratube numérique ! Heureusement que tu es la pour les sauver !! Penses surtout à en rajouter dans le côté magnanime de ta remarque, tu fais ça pour sauver des âmes en perdition, pas pour cracher ta rage, ça n’a rien à voir.

    Comment faire un bon commentaire rageux

  • Les citations alakon : Pour donner du crédit à ton déversement de bile à moindre frais, rien n’est plus efficace que de s’allouer le soutien d’hommes et de femme célèbres au travers de leurs citations ! En plus, c’est pratique, il y en a tellement que tu en trouveras toujours une qui colle parfaitement à ce que tu veux dire, quitte à la sortir de son contexte. Le seul problème c’est de se rappeler de toutes les citations, réfléchir, ça fait mal au crâne. Heureusement pour toi, j’ai LA solution ! Il te suffit simplement d’inventer tes propres citations voir de déformer celles existantes en les réécrivant de mémoire ! Tu peux ainsi faire des trucs comme ça :

    Comment faire un bon commentaire rageux

    Si tu veux être sur de ne pas être totalement grillé, choisis des noms de philosophe ou scientifiques célèbres obscurs mais avec un nom qui claque pour un maximum de prestige, ça donne des trucs comme :

    Comment faire un bon commentaire rageux

    Franchement, qui ira vérifier que cette personne au nom de maladie vénérienne Allemande a bien dit ça ? Personne ! Dans le même genre, si tu connais une super citation mais qui a été dites par un type peu reluisant comme le fameux "L’hygiène c’est important alors hop hop hop à la douche" d’Hitler, tu n’as qu’à la réattribuer à Einstein ou Gandhi, de toute façon tout le monde le fait.

    Comment faire un bon commentaire rageux

    Oh et ne t’inquiète pas trop du fait qu’Einstein était un génie en science mais une grosse cave dans plein d’autres domaines comme la sociologie, la musique pour hystérique et les FPS compétitifs à tendance Tourette, l’important c’est que ça claque, pas que ce soit pertinent !

  • "De toute façon t’as que ça à faire, t’as pas de vie !". Contrairement à ce que beaucoup d’apprentis rageux pensent, l’argument du "t’as pas de vie donc t’as tort, ololololol" n’a pas uniquement pour but d’humilier la cible mais surtout de te permettre de te la péter comme un ouf en expliquant au monde à quel point ta vie est awesomesauce. Donc, même s’il est toujours de bon aloi d’affirmer que ton adversaire n’a pas fait quequette depuis sa naissance, qu’il habite dans une cave et a probablement une texture de peau de type "Verdun post-bataille de la Marne"

    Comment faire un bon commentaire rageux

    …mieux vaut faire ça :

    "Tu dois vraiment trop être un loser pour écrire des trucs pareils !! Je suis sûr que la seule femme que t’as jamais pu tripotter c’est le jour ou tu as mis une jupe à ta main !! Moi j’ai une vie de ouf, c’est pour ça que je suis pas un sale aigri ! Tout à l’heure je vais aller faire du surf tracté par des dauphins avant de me faire masser par une de mes meuf, tu sais, Scarlett Johannsen ! Oh, et je préfère te prévenir avant que tu te fasses des idées, si je passe tu temps à écrire ce commentaire au lieu de cliquer sur la croix rouge en haut à droite c’est uniquement parce j’ai 2 minutes à tuer le temps que mon cuisinier finisse de préparer ma pizza 4 caviars. En plus, c’est pratique, le top modèle à qui je suis en train de faire découvrir la brouette javanaise du a un internet greffé sur la fesse droite !! JE SURFE LIKE A BOSS §§"

    Comment faire un bon commentaire rageux

    Bien sur, ne fait pas trop attention au fait que passer du temps à rédiger un commentaire au lieu de simplement profiter de ta vie ultra intense te discrédite totalement, c’est internet, les gens ne peuvent pas savoir !!

  • "Tu fais ca uniquement pour faire des visites et du pognon, tu suis la mode, bouh !!". En ces temps ou la philosophie C³ ("le Capitalisme C’est Caca") est à la pointe de la rebellitude, rien de tel qu’accuser le cuistre qui te sert de punching-ball d’être une sale radasse pour l’humilier publiquement.

    Comment faire un bon commentaire rageux

    Ne vérifie surtout pas la présence de publicités pouvant donner du crédit à ton attaque, c’est internet, c’est connu, chaque webmaster touche 1 euros de l’état (déductible des impôts) par personne visitant son site. Tu en est sûr, c’est l’ami d’un ami qui connait un gars te l’a dit, le même qui t’assure que siiiiiiiii, on gagne 2 fois mieux sa vie au chômage qu’en ayant un emploi, ça ne peut qu’être vrai.

  • Le GODMODE : Si tous les arguments précédents te semblent voués à l’échec voir si tu as une énorme flemme, le GODMODE est LA solution ! Sa mise en application est extrêmement simple :

    "Tout ce que tu racontes est faux mais j’ai pas le temps de l’expliquer à un tas de blaireaux !!"

    IMPARABLE § En terme de débat internet, tu es invulnérable §§ En plus ça fait mystérieux, les filles aiment les mecs mystérieux !

    Comment faire un bon commentaire rageux

Si tu hésites, lances une fléchette sur ton écran et utilise l’argument que ton projectile atteindra !



Champignon La conclusion du commentaire

Pour une conclusion à un commentaire rageux de qualité, une seule règle à respecter : tu dois partir comme un prince !!

Comment faire un bon commentaire rageux

Selon le style que tu as choisi, voilà ce que tu peux faire :

  • Gros bœuf : J’me casse niquer ta mère !! Histoire qu’elle prenne un peu de plaisir avec un gland !! ARG MERDE C4EST PAS CE QUE JE VOULAIS ECRIRE !! JE SUIS PAS GLAND BORDAYL §§ JE PARLE DE MON SEXE DEMESURE §§§ COMMENT ON EDITE CE MESSQOODSODOQSODOSOQDOQS

  • Joe-le-péteux : Veuillez agréer l’expression de va te faire enculer ! (Oui, pas facile de faire semblant jusqu’au bout)

  • Fufu questions : Je doute que vous répondrez à mes interrogations légitimes, aussi, je préfère partir vers des cieux plus ouverts d’esprit là ou les gens ne se braqueront pas lorsque je leur demanderait pourquoi la taille en cm de leur pénis n’atteint même pas deux chiffres.

  • Ranafout : Ne te fatigue pas à me répondre, de toute façon je me fiche de cet article alors je ne rafraichirais pas 15 fois la page par minute pour voir si mes paroles t’ont blessé. Tchao les plows !

  • Max la menace : Bon, j’y go, j’ai un peu de route à faire jusqu’à chez toi, pense à regarder par la fenêtre de ta cave d’ici deux heures, tu pourrais m’apercevoir, tapi dans l’ombre !!!!



Champignon Conclusionnage

Voilà, tu as toutes les clés en main pour répandre ta rage sur l’intraweb. En véritable sniper de la haine, tu n'as besoin que d'un seul commentaire pour porter un coup mortel à ta cible alors frappe fort sans te retourner jeune padawan, les impudents qui ne partagent pas ton goût divin attendent leur juste châtiment !!

Comment faire un bon commentaire rageux

Cela dit, si tu veux te retourner pour passer de la rage au troll (pense à changer de pseudo pour donner l’impression que tu es plusieurs), j’ai pile ce qu’il te faut.



Info générale : Pour ceux qui veulent m’entendre dire n’importe quoi de ma chatoyante voix de crécelle, je passe mercredi 10 avril (soit demain ou trop tard en fonction du moment ou vous lisez ces lignes) en interview live de 21h à 23h sur la webradio SplashWave Radio. Comme ça, vous pourrez ajouter la douleur auditive à tous les autres sévices induits par mes articles, la chance !

|

vendredi 9 novembre 2012

Toi aussi réalise un épisode de Dr House !


09 11 2012
Tous les épisodes de docteur house ever

Avertissement : Contrairement aux apparences, j’aime beaucoup la série Dr House, ce qui ne m’empêche pas d’en voir les défauts (comme pour l’article Stargate ou Pokémon). Alors, si vous êtes du genre à couiner "Ta pa le droâ 2 pa aimé se ke j’aime lol" ou si vous avez subit une ablation du second degrés étant petit, cet article n’est pas pour vous. Pour les autres, faites vous plaisir mes goulues !!



Alors petit galopin, comme ça tu rêves de devenir scénariste ? Si oui, permets-moi de te poser une question : c’est quoi ton problème espèce de foufou ?? T’es maso, le fouet clouté ne te fait plus d’effet et pour prendre ton pied c’est ça ou te rouler nu contre un mur en crépis ? Si ce n’est pas ça, je ne comprends pas ! Franchement, être scénariste c’est vraiment un boulot ingrat ! C’est balancer ses meilleures idées pour que des acteurs qui n’en branlent masturbent pas une se les accaparent pour devenir des stars. Et pendant qu’ils chopent des berlines faciles tout en se tapant de grosses filles dans leur loge plaquée en or massif toi, vil anonyme, tu craches des lignes et des lignes de texte, seul, dans ta cave plaquée moisissure !

Jack

C’est ça que tu veux ? As-tu l’amour propre d’un candidat de télé-réalité ? Parce qu’à ce compte-là je peux insulter la moralité de ta maman en Yougoslave, ça sera plus rapide et presque aussi douloureux !? Non ?

Bon, je vois qu’en dépit de mes conseils avisés avec ein tournefis cruciforme ja, tu es décidé. C’est ton choix et je le respecte en me contentant de d’insulter mentalement mais, par pitié, dans ce cas deviens au moins scénariste de la série Dr House. Pourquoi ? Mais parce qu’elle est calibrée à la minute près pour que chaque épisode se ressemble histoire de ne pas trop bouleverser les téléspectateurs qui sont des êtres sensibles. En plus, vu que je suis un type formidable, je t’ai préparé un scriptotron complet que tu n’as plus qu’à repomper pour faire ton propre épisode. Comme ça, tu pourras réaliser ton rêve en restant digne et propre. Merci qui, merci Cerbounènichounou !



Champignon Méééééédiiiiic

La toute première scène est une sorte de jeu interactif non-interactif. Une personne atteinte de choléra bubonique se cache parmi plein de gens sortis de nulle part que le spectateur doit s’amuser à trouver, oui, un peu comme dans l’album "Où est Charlie découvre le monde merveilleux des maladies orphelines".

Ou est charlie

Vu que, depuis le temps, les téléspectateurs connaissent le truc, le but est bien sûr de les feinter avec, pourquoi pas, des fausses alertes comme Roberto qui vomit du sang en gros plan alors que le vrai malade est en fait Jean-Tchang au second plan en train de se choper une infection cutanée du cancer de la thyroïde. L’important, de toute façon, est de balancer à l’écran des symptômes aussi improbables que dégueulasses qui tiennent plus de la malédiction vaudou que de la grippe. On ne fait pas du grand spectacle avec un peu de morve et de la toux alors faut faire claquer du combo gagnant bien gerbant comme du furoncle du front, du vomi sanguinolent des yeux ou de la tétraplégie de l’anus ! Pour t’aider tu peux utiliser cet algorithme :

  • Symptômes dégueux = X + Y

  • X = Vomi sanguinolent / Furoncle purulent / Pus dégoulinant / Bave mousseuse / Tétraplégie

  • Y = De l’anus / Des narines / Des testicules / Du foie / De la rate / Des dents / De la langue

Vicodin

Parfois, certains symptômes comme un coma sont malheureusement peu spectaculaires, dans ce cas il faut la jouer FPS avec les spectateurs qui voient les choses comme le malade, c'est-à-dire rien, et ajouter par dessus tout ça une animation 3D inutile de l’intérieur du corps façon "il était une fois la vie" mais version chiante car sans vaisseaux spatiaux et vieux barbu à gros pif. Cette animation montrera, par exemple, un carambolage de globules rouges ou un cœur qui s’arrête des fois que les deux du fond, qui sont un peu mongolo il faut l’avouer, n’auraient pas pigé que l’acteur qui couine "Omondieu mon cœur" en crispant sa main sur son torse avant de tomber dans les vapes n’est pas atteint d’une simple grippe de la mucoviscidose !



Champignon Pimp my Doctor

L’intro en mousse finie, place à notre héros le Dr House que l’on retrouve en train d’insulter n’importe quelle minorité qui lui passe sous la main. N’aie pas peur de dépasser les bornes, de toute façon depuis le début de la série, toutes les minorités existantes à part peut-être les Lapons unijambistes et les Indiens d’Américky Martins en ont pris pour leur grade alors bon, si tout le monde est insulté ce n’est plus tout à fait de la discrimination n’est-ce pas ? En plus il a tous les droits, il est victime d’un handicap atroce : la patte folle sexy (voir intermède plus bas : Les maladies/blessures de héros).

Look-a-like

Une fois cette introduction faite, la directrice de l’hôpital, Dr Cuddy et ses nichons, aborde notre héros pour lui dire de s’occuper du cas d’un patient qui souffre d’une étrange maladie. Il s’agit, quel fabuleux hasard, du patient présenté en intro. Dr House, grand rebelz dans l’âme, refuse et en profite pour faire une remarque sexiste.

Dr cuddy

Dr Cuddy, en tant que directrice de l’hôpital, se laisse bien entendu rouler dessus par son subalterne sans rien dire. Après tout, elle sait que Dr House est indispensable. C’est vrai quoi, il soigne à tout péter une dizaine de personnes issues de toutes les couches sociales par an (aka : cela inclut aussi de sales pauvres), le tout en enfreignant systématiquement la loi et en squattant le matériel de pointe de l’hôpital qui coûte l’équivalent du PIB de tous les pays du Tiers-Monde réunis pour y parvenir, alors franchement, je ne vois pas ce qu’elle pourrait bien lui reprocher !

Bref, de toute façon, aucun argument d’autorité ne fonctionne, même les plus sensés. Pour qu’House accepte le cas, il faut juste que le patient fasse un truc chelou et apparemment extrêmement mystérieux si on y pige quelque chose en charabia technique de médecin. Cela donne généralement une scène dans ce goût-là :

  • Cuddy & Boobs : House, j’ai un cas pour vous, un homme s’est mis soudainement à vomir du sang par ses poils de narine !

  • Dr House : Pfuu, naze, c’est sûrement une narinotite aiguë qui fait la chorée de Huntington ou de Kamel Ouali, allez plutôt me faire un sandwich.

  • Cuddy & Boobs : Ah mais ce n’est pas tout, avant ça il a eu des spasmes !

  • Dr House : *regard mystérieux face caméra* Des spasmes ?! Avec une narinotite aiguë c’est impossible ! Je le prends et vous je vous prendrai plus tard sur le bureau *part en clopinant avec classe*

Ou est charlie

Maintenant, les choses sérieuses peuvent commencer !



Champignon Premier diagnostic

House réuni son équipe. Alors qu’aucun d’entre eux n’a encore vu le patient, ils font leur premier diagnostic en utilisant plein de jargon technique de médecin même quand ça sert à rien, juste pour avoir l’air intelligent.

Par exemple, au lieu de dire "il a chopé la grippe" ils disent "il a contracté un Myxovirus influenzae A", quand quelqu’un va canner au lieu de dire "omagad le type va clamser" ils choisissent "son pronostic vital est engagé" ou bien, à la place de "visage", ils préfèrent généralement "partie têtale". Oui, ça paraît compliqué mais bon, c’est un coup à prendre.

Bien sûr, comme le blabla technique c’est chiant pour les profanes et que, de toute façon, House a déjà réponse à tout même si personne ne le croit jamais, c’est à nouveau l’occasion de montrer la profondeur de notre héros en le faisant insulter/humilier ses subordonnés et en les poussant à s’engueuler entre eux. Pour le choix des insultes c’est facile, dans le casting tu as une femme, un noir, un australien bôgoss et si tu écris pour les dernières saisons tu as même droit à un petit juif moche pour des combos imparables.

dr house facile

Je sens que pour se renouveler, lors des prochaines saisons ils ne vont pas tarder à nous pondre un médecin borgne unijambiste nazi communiste du Québec. Ca donne généralement quelque chose comme ça :

  • Dr House : Bon, on a un mec qui a une narinotite aiguë et des spasmes. Des idées ! Oui Amistad ?

  • Médecin black : Ça doit être une auto-immune qui a perdu ses clés ou son permis !

  • Médecin femme : N’importe quoi, et pourquoi pas une infection de la glotte pendant qu’on y est ! Non, à mon avis il a un cancer de la cornée qui s’est propagé à la partie nasale de son visage.

  • Dr House : Idée intéressante, tu l’as eue pendant que tu me préparais des sandwichs ou quand tu faisais la vaisselle ?? Ça ne peut pas être un cancer, je te rappelle qu’il a des spasmes *entoure frénétiquement au marqueur le mot spasmes sur son tableau blanc*. Oui, monsieur nez crochu, vous avez un truc à dire ou le vide dans votre regard c’est parce que vous comptez mentalement votre fortune ?

  • Médecin juif moche : Je pense qu’il s’agit tout bêtement d’une allergie au Nutella. En cas d’overdose de noisette, les poils des narines se mettent à saigner, c’est connu.

  • Dr House : Pfuuu, visiblement il n’y a pas que tes ancêtres qui sont morts à Auschwitz, ta cervelle a dû y prendre elle aussi sa douche ! Bon, sortez-vous les doigts, je connais la réponse mais je préfère avoir des faire-valoir idiots autour de moi pour sublimer mon intelligence !

  • Médecin Black : Je penche pour le sida des oreilles, il faut lui faire un traitement au sulfure d’hydrogène passivé.

  • Médecin Femme : Mais non, c’est forcément la peste bubonique du palais, je propose une ponction lombaire du front !

  • Dr House : Ça roule, faites donc ça, de toute façon c’est connu, notre premier diagnostic est toujours totalement faux vu qu’il reste 30mn d’épisode alors on risque pas grand-chose à faire des opérations intrusives potentiellement mortelles sur notre patient pour passer le temps.

Et c’est ce qu’ils font au cours des cinq minutes suivantes.

Certains des sbires d’House font également ami ami avec les patients histoire de donner un prétexte pour écouter leur vie larmoyante et générer ainsi une intrigue secondaire. House démolira bien sûr leur jolie petite histoire dès qu’il en aura l’occasion juste parce qu’être un connard cynique ça veut dire avoir une personnalité profonde selon les critères hollywoodiens.

dr house tv logic

Bien sûr, les patients cachent généralement un terrible secret, parce que s’ils balancaient dès le début de l’épisode à leur médecin qu’il sont allergiques à la fiente de poney ou qu’ils se font régulièrement des rails de pépitos, ils trouveraient ce qui cloche chez eux en deux minutes et faudrait faire du remplissage pour les 30 dernières minutes. C’est très urbain de leur part.

Zut, avec tout ça la première page de publicité va arriver, vite vite, il nous faut un symptôme dégueulasse ou très visuel comme vomir du sang par des orifices improbables ou un changement de couleur de la peau. Ajoute-moi un son de bip bip affolés de je ne sais quelle machine auquel le patient est branché juste pour montrer que l’heure est grave, oui, même quand son rythme cardiaque n’a rien à voir à l’affaire ! Ouf ! Juste à temps, les spectateurs sont obligés de revenir voir la suite après leur pause pipi maintenant, bien joué.

*PUB*



Interlude : Les maladies/Blessures de héros

A Hollywood, tout le monde n’est pas égal face aux afflictions. Si par chance vous êtes le héros, toutes les maladies et autres blessures que vous attrapez, même les plus graves, vous les chopez en version sexy. Un coup à la tête ? Et hop, une jolie arcade sourcilière pétée de beau gosse au lieu d’une truffe éclatée en sang de lambda moyen nettement moins classe ! Un handicap physique ? Bim, une sympathique jambe folle qui oblige à marcher avec une canne de pimp parce que c’est vachement plus classe qu’un fauteuil roulant de tétraplégique des pattes arrières.

brad pitt défiguré

Seule exception à cette règle, les téléfilms larmoyants de l’après-midi pleins de mères courage et de petits cancéreux. Là, c’est obligatoire, il faut de la calvitie avec votre sida de la peste bubonique sinon la ménagère de moins de 50 ans ne se sent pas impliquée.



Champignon Second diagnostic

Finalement, même si le patient vomissait ses organes internes avant la pub, sa vie n’était pas vraiment en danger. Dois-je te rappeler qu’il reste plus de la moitié de l’épisode ? Suis un peu. House reconvoque alors son équipe.

dr milhouse

  • Dr House : Bon, vous vous êtes plantés ! Je sais, quel choc, c’est systématiquement le cas du premier diagnostic depuis le début de cette série alors j’en suis tombé de ma chaise. Du coup, aux grands maux les grands remèdes, Barry White, tu vas aller dans la maison de notre patient pour fouiller ses affaires voir si tu trouves un indice sur ce qu’il pourrait bien avoir.

  • Médecin Black : Pourquoi moi ?

  • Dr House : Mais parce que tu es noir et comme tous les noirs vivent dans les ghettos tu as des prédispositions pour le vol ! Mayrde quoi, suis un peu, c’est un running gag de la série.

  • Médecin Femme : Euh, on pourrait pas simplement demander les clés à notre patient ? Nan parce que bon, je sais pas, peut-être qu’il voudra bien qu’on passe chez lui étant donné que sa vie est en danger.

  • Dr House : N’importe quoi, et on fait quoi s’il refuse ? On cambriole sa maison ? Non, cambrioler sa maison c’est plus prudent.

Sur place, l’équipe de House découvre un indice minuscule qui ne semble pas important mais qui servira plus tard à résoudre l’ensemble du cas.

Amy winehouse

A noter que cette partie peut varier légèrement si tu te sens foufou, l’idée est juste de conserver le principe simple de faire commettre des actes délictueux totalement stupides et dangereux à des médecins comme par exemple acheter de la drogue ou brûler un orphelinat. Comment ça il faut de bonnes raisons ? Mais fais un effort d’imagination, l’achat de drogue c’est pour voir si le mélange crack/héroïne n’est pas mauvais pour la santé de leur patient et brûler un orphelinat c’est, euh, pour soigner le cancer !

Parfois, selon les épisodes, s’il reste un peu de temps avant la prochaine pub, House va embêter son meilleur ami dont personne ne pige pourquoi il reste son pote à part par masochisme.

dr house american horror story crossover

De retour à l’hôpital, nouvelle réunion avec House. A nouveau, chacun propose ses idées sans grande conviction sous un feu nourri d’insultes. De toute façon personne n’y croit, il reste encore une page de pub. Et d’ailleurs, en parlant de pub, hop, le patient recrache sa rate purulente sur des infirmières qui passaient par là ou convulse de l’anus *bip bip bip bip bip*

*PUB*



La maison a toujours raison

Bon, c’est quoi leur problème aux assistants d’House exactement ? Ça va quand même faire pas moins de 178 épisodes qu’ils le voient avoir raison dans 99.99% des cas mais, malgré tout, ils arrivent encore à s’étonner de ce qu’il fait et s’acharnent à ne pas le croire ??

Punaise, mais au bout d’un moment si j’étais eux et que je voyais House se mettre à jeter des excréments d’âne sur un patient ou le balancer du troisième étage dans une poubelle, ça m’en toucherait une sans faire bouger l’autre. Je me contenterais de hausser les épaules en marmonnant "problème résolu" et j’irais faire une pause à la machine à café, heureux de n’avoir servi à rien !!

dr house facile

Alors, soit ils souffrent tous d’une forme rare d’amnésie, soit la série est une sorte de best-of des seuls cas résolus par House et ils passent sous silence les 2500 victimes que ses pratiques dangereuses ont fait ? Punaise, si c’est ça, j’ai hâte de voir la saison "director’s cut".



Champignon Troisième diagnostic

Cuddy et ses seins sont en colère, elle veut des résultats, la fin de l’épisode est proche quoi merde ! Dr House s’en fout, il fait l’amour au système. Il convoque malgré tout son équipe pour une dernière tempête de cerveaux.

  • Dr House : Bon les gros, il ne nous reste que 10 minutes avant le générique alors ça devient sérieux. Récapitulons, notre type est entré ici avec des saignements de poils de narines et des spasmes. On a essayé de lui faire ingurgiter des produits chimiques au pif pour patienter et maintenant il a un glaucome des doigts et deux furoncles sous-cutanés. Des idées la grognasse ? Oui, j’en ai marre d’être subtil !

  • Médecin Femme : Euh, alors, si je ne me plante pas, vu qu’on est dans la dernière ligne droite c’est le moment ou on sort l’artillerie lourde et les traitements les plus invasifs et dangereux pour le patient ?

  • Médecin Juif Moche : Ne me dis pas qu’après 7 saisons tu te sens obligée de demander ? Moi je propose une ablation partielle du cerveau, après tout, si on lui enlève la partie du cerveau qui gère la morve il n’aura plus jamais de saignement des narines.

  • Dr House : Pas mal Rabbi Jacob, mais pas assez dangereux. Eh, mais qui a laissé entrer une petite racaille dans mon bureau ! Police ! Au voleur ! Ah non, oui, c’est vrai, qu’y a-t-il 50 cents ?

  • Médecin Black : On le décapite, on met sa tête dans un broyeur à viande, on tamise pour enlever les maladies et on la lui regreffe !!

  • Dr House : Toâ y en a pas être si bête bwana !

dr house bad luck bryan

Bien sûr, comme l’opération est ultra dangereuse, House doit obtenir l’accord de Cuddy :

  • Cuddy & Boobs : C’est hors de question, c’est trop dangereux.

  • Dr House : Oui mais si je ne le fais pas il meurt espèce de traînée !

  • Cuddy & Boobs : Bon d’accord, mais juste pour cette fois.

Le feu vert en poche, les sbires d’House effectuent l’opération qui, et c’est systématique, ne résout absolument rien. En revanche, miracle du scénario complaisant, un tout petit élément intriguant qui va tout résoudre est découvert même si personne ne s’en rend encore compte.

Dix minutes avant la fin, c’est le grand moment de la séquence émotion à coup de bande sonore triste pour bien montrer que l’heure est grave et que cette fois c’est sans espoir, snif snif ! Tout le monde y croit, après tout, ce n’est que le 120ème patient qui, à 3 minutes de la fin de l’épisode est au bord de la mort, mais cette fois c’est sûr, même House ne trouvera pas, resnif resnif.

House d’ailleurs, attend dans son bureau, généralement en regardant dans le vide, en jouant avec une balle contre un mur ou bien en insultant un de ses collègues/Cuddy/son meilleur pote.

Voir il fait comme moi au taf quand mon chef entre dans le bureau.
dr house clavier

Soudain, il a une révélation qui peut provenir de n’importe quoi : un mot dans une conversation, un objet sur sa table, l’opération du saint esprit du scénariste faignant ! Il se lève alors d’un bond et clopine aussi vite que possible jusque dans la chambre du patient. Là, il fait un truc dangereux ou totalement barjo comme décapiter le malade ou lui faire une piquouze d’acide dans les yeux histoire que tout le monde le dévisage avec du "MER IL ET FOU" dans le regard ! Parce que oui, malgré tout ce temps passé avec House, son entourage n’a pas encore pigé qu’il a toujours raison bordayl !!!

dr house épiphanie

S’ensuivent quelques minutes de suspense de folie, juste le temps pour tout le monde de beugler que oui, quand même, de l’acide dans les yeux c’est pas très très gentil, puis le patient se relève, guéri ! Tout le monde est ébahi, non pas parce que le traitement n’a mis que 10 secondes à faire effet, mais parce que tout espoir semblait perdu ! Là, notre bon docteur se retourne en se la pétant grave. Il explique qu’en fait, le patient a menti depuis le début, comme ça, juste parce que c’est fun de presque mourir, mais qu’heureusement, grâce à l’effort conjoint du micro indice à deux balles retrouvé par effraction chez lui ainsi que le micro indice retrouvé suite à l’opération ultra dangereuse qu’il a subie, il est parvenu à découvrir la vérité !! Le tout est bien entendu expliqué en voix-off sur une nouvelle animation 3D en version "il était une fois la vie triste".

  • Dr House : En fait il n’a pas de narinotite ! Le spasme était un piège, je l’ai deviné quand vous avez ramené de sa baraque son intégrale des dessins animés Pokémon qu’il cachait, honteux, à sa famille ! Il était tout simplement épileptique et a maté l’épisode maudit ! J’ai compris la dernière pièce du puzzle quand on a retrouvé dans la chair broyée de sa tête un petit caillou. En fait ses canaux lacrymaux étaient bouchés et au lieu de pleurer du sang par les yeux il a pleuré du sang par la narine. Pour régler ça je lui ai tout simplement brûlé les yeux à l’acide comme ça il sera aveugle mais vivant ! Alors Guy Montagné, heureux ?? Combien j’ai de doigts ?? Mouhahahaha, qu’il est bon d’être méchant, méchant mais profond *regard profond*.

team house

L’épisode touche à sa fin, Dr House insulte quelques minorités selon ce qui est présent dans la pièce puis il boite vers son prochain cas de Furoncle de l’anus et autres Glaucome des gencives !

*FIN*



Champignon Conclusion

Voilà, maintenant tu copies-colles tout Ce canevas, tu intervertis trois maladies, deux symptômes et tu saupoudres le tout de quelques insultes racistes voire homophobes pour varier. Tada, tu as ton épisode rien qu’à toi, bravo champion !

docteur house it's also a noun

Et si tu n’a vraiment aucun amour propre, tu peux toujours te lancer dans la réalisation d’un épisode des Experts Miami grâce à ce tutorial. En joie !



Les plus observateurs d’entre vous auront noté que cet article est déjà paru dans le webzine 42. Pour ne pas être totalement faignasse je l’ai légèrement upgradé avec de nouvelles images et texte. Oui, je suis une grosse loque, mais j’ai une excuse, mon chien à mangé la piscine avant de me tirer une flèche dans le genoux alors pouet ! Promis, la semaine prochaine, un article inédit, parce que vous le vaudrassionez bien.

|

zOMG !1 Il y a d'autres pages: 1 sur 18 - Page suivante