Les Tops c'est top - Nioutaik, le blog de l'inutile indispensable totalement... indispensable !
titre

zOMG !1 Il y a d'autres pages: 1 sur 1

jeudi 7 février 2013

Top 7 des clichés alakon dans les Hentai


07 02 2013
Les clichés des hentai

La St Valentin, fière époque ou les couples s’hydratent frénétiquement les amygdales pour faire la nique aux célibataires qui se consolent en se disant qu’eux, au moins, ne doivent pas claquer 3 kerviels pour 2 roses pourries !!1 Ce romantisme ambiant est l’occasion rêvée de rendre hommage à la plus belle histoire d’amour qui puisse exister : celle avec soit même et ses appendices doigtesques !

Les clichés des hentai

Bien sur, chacun vie cette passion à sa façon. Les puristes préfèrent généralement la seule puissance de leur cerveau pour faire découvrir les joies de la brouette Javanaise inversée sur dos de licorne à Scarlett Johannsen en cosplay mon petit poney parce que, quitte à faire marcher l’imagination, autant y aller à fond bourdayl !! Les grosses faignasses préfèrent le pr0n. Comme il s’agit d’un sujet extrêmement vaste et que j’aime le racolage au moins autant que les transitions pourries, je vais surtout vous parler de Hentai.

Les clichés des hentai

Pour mes lecteurs dont la pureté, l’innocence et l’absence d’une connexion internet décente les auraient coupés de ce pan de culture fapesque inutilement indispensable, les hentais sont au manga/anime japonais ce que la gynécologie est à la médecine : presque pareil mais avec plus de gens tout nus, de cris de marcassins et de trililis dans les tralalas ou les trololos, ne soyons pas sectaires. Bien sur, Japon oblige, les hentais contiennent une grosse dose de clichés WTFesques et autres aberrations lolesques que je vais me faire un plaisir de ranger dans une belle liste pour que nous puissions rire en cœur en les pointant du doigt tel la belle bande de charognes que nous sommes.

Accrochez vous à vos slips, c’est parti pour le top 7 des clichés en mousse dans les Hentais !



Champignon Numbeur 7 : Reverted physiologie

Dans le triste monde de la réalité réelle, après au moins 10 secondes de sexualité intense, on assiste souvent au même phénomène. Le regard langoureux, le vrai gentleman demande " Alors, heurooooooompfiiiii roooooooompfiiii" avant de s’endormir en bavant copieusement sur l’épaule de l’heureuse élue qui préfèrerait qu’on lui bave dessus ailleurs !!1 Du moins c’est ce qu’on m’a dit, j’en sais rien, je me reproduis par mitose.

Les clichés des hentai

Dans les hentais, ils ont dû échanger les endorphines avec de la reveillphine puisque c’est l’exact inverse qui se produit ! Les femmes tombent dans un sommeil comateux après seulement une rasade de lait sur les chocapics de leur amour tandis que les mecs, totalement insatiables, peuvent jouir à la chaine en produisant au passage l’équivalent de la production annuelle de 3 usines de crème fouetté à eux tout seul !! Tout cela est bien entendu n’importe quoi ! A moins que le sperme japonais soit naturellement renforcé en Xanax, les pénis ne fonctionnent pas comme des fusils tranquillisants pour éléphants que l’on peut allumer et éteindre by the power of bullshit ça donnerait aux safaris une toute autre dimension cela dit ! C’est dégueulasse pour tous les gens équipés avec la dotation standard fournie par mère nature, vous savez, le fusil qui surchauffe après quelques secondes et qui nécessite 3h d’entretien pour remettre un nouveau chargeur !



Champignon Numbeur 6 : Orgasmes synchronisés

IRL, les orgasmes synchronisés sont un peu le saint graal du zizi sexuel, l’accomplissement ultime en terme de tralala à tel point que, lorsque quelqu’un y parvient, Dieu épargne un enfant cancéreux. Hélas, peu d’élus connaissent la joie de devenir tout rouges et crispés en même temps que leur partenaire, contrairement au monde merveilleux des Hentais !!

A "cartoon boobs-land", l’orgasme synchronisé est systématique, ce qui en soit est déjà scandaleux mais, attention, contrairement à ce que l’on pourrait croire au premier abord, cela n’a rien à voir avec de quelconques über skills zobesques, oh non ! En réalité, ils parviennent à cet exploit grâce à une autre propriété du sperme tranquillisant : son contact avec la peau féminine procure automatiquement un orgasme tel une pommade magique ! D’ailleurs, vous noterez que les orgasmes dans les hentais se déroulent toujours de la même façon, ça commence par crier "j’y suis presque" et autres "je viens" (Ou donc ?, On ne sait pas, le sayx n’est pas une course à pied, vous n’arrivez nulle part, vous ne vous déplacez même pas !!) suivit d’un arrêt sur image de la O-face de madame accompagné d’un flash blanc ! A croire qu’il y a toujours quelqu’un dans la pièce avec un appareil photo pour immortaliser l’instant, ça fera toujours plaisir aux enfants quand ils materont l’album de famille "Dis maman, pourquoi tu t’es mis de la mayonnaise partout ?" !

Les clichés des hentai

Et non, je ne dis pas ça parce que je suis jaloux !! Je suis tellement pur et innocent que je pourrais jeter des cailloux à Djézus, je ne vous permet pas !



Champignon Number 5 : My Little Porno : Penis is magic

Dans le monde magique des dessins animés sexuels, il semblerait qu’aucune fille n’ait jamais vu de zizi de sa vie et ce, qu’elles aient déroulés des kilomètres de câble ou que leur cran de sureté soit encore enclenché. Ou alors, si ce n’est pas le cas, il faudra m’expliquer pourquoi, à chaque fois qu’elles enlèvent le slip d’un mec et qu’elles découvrent ce qu’il y a dedans (indice : une verge turgescente) il faut qu’elles prennent l’air étonné "OMG, c’est donc ce que contenait ce morceau de tissus depuis tout ce temps !! Moi qui croyait y trouver un bloc de parpaign ou un briquet, je fais comment pour allumer ma clope maintenant !! Et pourquoi il pousse des petits couinements l’autre ??!!".

Les clichés des hentai

Je sais pas vous mais, si un jour je suis avec une fille qui réagit comme ça, je flippe comme un mort " Pourquoi tu fais cette tête là !! Il a un problème c’est ça !! Un bouton sur le front du gland ?!! Bon sang, je le savais ! JE SUIS DIFFORME BWAOUIIIIIIIIN *reniflement glaireux*". Eh mais attendez, si ça se trouve les fille n’y sont pour rien, peut être est ce une nième propriété magique que les pénis cartoonesque possèdent ? Quand on ne les regarde plus, on oublie leur existence complètement !! Ca expliquerait toutes ces scènes incluant des zgoueg invisibles !!

Les clichés des hentai

Remarquez, le cliché inverse du "OMG dé boobs je peu pa regarday sinon mé zieu von tombé xD" est tout aussi ridicule. Je sais bien que les boobs hentaiesque ressemblent plus à des ballons sur lesquels ont aurait greffé deux mini zobs avec des ventouses qu’à de véritables seins mais c’est pas pour autant qu’ils mangent l’âme des gens si on les regarde dans les yeux !! Un peu de courage que diable !! D’ailleurs, puisqu’on est dans le puritanisme à géométrie variable, transition magique…



Champignon Number 4 : Puritanisme à géométrie variable

Le puritanisme à géométrie variable des Hentais s’exprime, entre autre, au travers de leur censure extrêmement cohérente :

  • Jean-Tchang : Chef chef, un studio vient de nous envoyer leur dernier hentai "Jeunes filles en fleur Tentacle rape hardcore extrem edition", on fait quoi ? Perso je suis assez pour censurer ce truc de dégueulasses !

  • Raymond-Yamoto : Houlà, zen Jean-Tchang, soit pas coincé comme ça, ce ne sont que des tentacules et des moules. Un peu de biologie marine ne peut pas faire de mal à nos chères têtes blondes. Ca passe.

  • Jean-Tchang : Comme vous voulez chef, c’est vous le chef, chef. Sinon on a également reçu "Relation sexuelles pratiquée dans le respect de la personne humaine 2"

  • Raymond-Yamoto : Quoi !! Il y a une suite à ce truc de dépravés ?! Ces gens me rendent malade, on censure tout !! Si je vois le moindre centimètre de peau de zob non floutée sur la bande, je te jure que je leur colle un procès qui les empêchera de s’assoir pendant des jours !! On est les gardiens de la morale oui ou merde ?!

  • Jean-Tchang : Vous êtes beau quand vous êtes en colère chef ! J’ai envie de vous faire tendrement l’amour, chef. Mais avec des tentacules uniquement, je suis pas un gros dégueulasse, chef !

Résultat, des trucs bien crados se retrouvent sans floutage tandis que des trucs vaguement soft se prennent une truelle de pixel sur la face. Le plus amusant à ce niveau ce sont les mangas ou la barre noire supposée censurer un sexe n’est guère plus grand qu’une misérable ligne, faites au moins semblant de faire un effort !!

Les clichés des hentai

Mais bon, cette censure, bien qu’aberrante, est en passe de disparaitre (voir à même disparu ?), du coup, je vais vous parler d’un autre phénomène de puritanisme à géométrie variable plus discret mais non moins rigolo. Celui-ci a généralement lieu au moment ou un mec tripotte joyeusement une demoiselle pour la motiver (les filles appelle ça les préliminaires, je préfère le terme scientifique de "grosse perte de temps"). Tout semble bien se passer, la madame se détend et profite quand soudain, au détour d’un commentaire salace à base de "Tu as de très beau boobs, franchement respé mamaire quoi !", c’est la panique ! "Non, arrête de regarder, c’est gênant" couine la ribaude !!

Les clichés des hentai

Je…Je… quoi ???!! Un mec peut mettre ses grosses mains pleine de doigts partout, le tout dans une pièce éclairé, mais il n’a pas le droit de regarder parce que c’est trop la honte ?!! Ou est la logique !! C’est aussi idiot que se balader dans la rue avec un décolleté et faire un procès parce que quelqu’un a osé le regarder mais ne rien trouver à redire au type juste avant qui a peloté le bazar pendant 10 minutes en fermant les yeux. A la limite, quitte à être timide ou je ne sais quoi, il existe un accessoire magique qui peut règle le problème et qui s’appelle : l’interrupteur ! DE RIEN !!



Champignon Number 3 : Basic Instinct

Ce qui est pratique dans les Hentais c’est qu’en dehors de leurs problèmes avec le mattage, absolument toutes les filles sont des bêtes de sexe, même lors de leur toute première fois, comme si l’ensemble du kamasutra était codé en dur dans leur ADN. Alors oui, bien sur, elles tentent de donner le change en balançant du "j’ai déjà vu faire ça" et autres "je sais que les hommes kiffent mais je sais pas si je le fait bien tihihihihihi !" pour justifier leur parfaite maitrise de l’hélicoptère moldave ou du tractopelle Péruvien inversé mais ça n’est pas crédible quand 1 scène plus tôt elles s’ébaudissaient sur le fait que oui, les slips contiennent parfois des zobs et que non, le pénis n’est pas qu’un moyen de transport prononcé avec un poil sur la langue !

Les clichés des hentai

Un peu de réalismes mesdemoiselles au physique improbable. Vous pourriez faire semblant de ne rien y comprendre pour rester dans la continuité de votre première réaction, par exemple en tentant d’utiliser cet organe mystérieux qu’est le pénis pour écrire un haiku ou pour le glisser dans l’oreille voir, dans le cas d’un gang-bang, improviser une partie de Mikado. J’en sais rien mais faites un effort pour qu’on y croit !



Champignon Number 2 : La narration

Si vous êtes un habitué des animes/mangas en général, même ceux habillés, vous avez déjà dû remarquer le besoin maladif qu’ont les personnages de commenter à haute voix TOUT ce qu’ils font. Ils ont d’ailleurs souvent une préférence pour leurs attaques spéciales qu’ils beuglent comme des veaux histoire de laisser le temps au mec d’en face de préparer un contre, contre qu’ils débrieferont à haute voix pendant 3h ensuite afin d’expliquer à quel point c’était normalement trop impossible que leur attaque foire, j’ty jure, l’armaggeddon-dans-ta-face no jutsu stro über lol haxx !! Dans les hentais, c’est pareil mais en pire !

Les clichés des hentai

Pourquoi ? Mais parce que les filles (et parfois les mecs), doivent systématiquement TOUT commenter pendant qu’on leur fait de la sexualité dedans leur corps ! Et quand je dis tout c’est vraiment tout. On a ainsi droit à des "OMG, ton zizi rentre dans ma zezette" alors que c’est clairement visible à l’écran (dès fois que l’on confonde ce qu’il se passe pour du macramé) et je pense que le mec en est plus ou moins conscient, des "Je la sens en moi" dit sur le ton de l’étonnement ce qui peut se comprendre si la malheureuse à subit le sort d’oubli du pénis magique, voir des "Je la sens cogner contre mon utérus" parce que dieu sait que c’est le genre d’image mentale anatomiquement à la rue que tout le monde veut garder en tête merci !!!

Je sais bien que de simples petits couinements ça peu lasser à la longue mais il y a un juste milieu à trouver entre mutisme et commentaire sportif ! Vous imaginez ce que ça donnerait IRL :

  • Georgette : Oh bon sang, je sens ton pénis de 7.2cm approcher de la grande lèvre supérieur selon un angle de 38.2° avant de pénétrer de 3.5cm dans mon vestibule vaginal à une vitesse de 2cm/s. !

  • John-Bob : Eh, mais attend ! J’ai pas encore enlevé mon slip ! Je parie que tu devineras jamais ce qu’il contient !

  • Georgette : Bah tu m’excuseras si j’ai du mal à remarquer la différence !! Oh ouiiiiiii, je la sens en moi, elle cogne contre mes trompes de fallopes avant de remonter ma vésicule biliaire selon une inclinaison nord nord ouest !! Oui !! Oui !!

  • John-Bob : J’me casse !

Ouaip, perso ça me couperait la chique et dieu sait que ce n’est pas facile sans un très petit couteau et un microscope. Comme quoi, tout n’est pas rose dans le monde du Hentai. D’ailleurs, à ce propos…



Champignon Number 1 : Stockholm Syndrom

Certainement un des cliché les plus glauque des Hentais. Le fantasme du viol est extrêmement présent à Cartoon-Boobs-Land à tel point que, même lorsque les filles sont consentantes, on a parfois l’impression qu’on les oblige. Déjà, rien que ça c’est spécial, mais cela va généralement plus loin avec une application magique du syndrome de Stockholm.

Les clichés des hentai

En gros, quelle que soit la situation, une fille, même non consentante, finie toujours par prendre un max de plaisir dès l’instant ou son agresseur la tripotte ce qui laisse penser qu’en Japonais, "Non" signifie "Oui mais à condition de bien frotter merci". Lorsque cette idée bizarre est poussée encore plus loin, la fille peu même finir par tomber amoureuse si elle a été violé suffisamment longtemps parce que rien n’est plus romantique qu’un gang-bang dans une cave. Pour ne rien arranger, les héroïnes de hentais aggravent généralement leur cas toute seule avec leur propension maladive à tomber dans ce que j’appellerais "la spirale de l’idiotie".

La spirale de l’idiotie ce sont tous les cas ou un personnage de Hentai, au lieu de se sortir d’une situation facile à gérer, s’y enfonce joyeusement tête la première pour bien aggraver leur problème. Comme cette phrase est aussi limpide qu’une plage Bretonne après le passage de l’Erica, je vais vous filer un exemple : Jean-Tchang, qui est un gros obsédé du zizi sexuel, à pris une photo en douce de Sylvie-Asuka alors qu’elle était toute nue dans le vestiaire des filles. Du coup, Jean-Tchang, qui est grand même une grosse râclure, profite de la situation pour faire chanter sa victime "Si tu ne me fais pas la Montagne Russe du Gabon et un 69 triple lutz piqué, je montre la photo à tout le monde". Que fais Sylvie-Asuka face à cette proposition indécente ? Si vous avez répondu dénoncer Jean-Tchang à la police après lui avoir kické les ballz pour lui gauler son portable, bravo, vous n’êtes pas un dessin ! Sylvie-Asuka, elle, choisit de s’exécuter et, comme de bien entendu, Jean-Tchang en profite pour prendre de nouvelles photo bien plus compromettante avec lesquels il fait encore plus chanter la malheureuse.

Les clichés des hentai

Et des boucles infinies de ce genre il y en a des tonnes, vous pouvez remplacer photo par "dettes" ou par "patron qui menace de virer une employée", ça fonctionne toujours de la même façon, le harcèlement sexuel étant un concept totalement science-fictionnesque au pays des zizitoon. Ces situations sont généralement aussi débiles que d’accepter de manger des enfants parce que quelqu’un vous a vu froncer les sourcils à un chiard et qu’il menace de le balancer aux parents !! Un peu de réalisme que diable messieurs les créateurs de Hentai ! Montre nous plutôt des histoires de plombiers qui s’occupent de toutes les tuyauteries sauf de celles des maisons ou de livreurs de pizza avec supplément saucisse. Ca c’est crédible !



Champignon Conclusionnage

Vous savez ce qui me fait le plus plaisir avec cet article ? C’est que, la prochaine fois que vous tomberez par inadvertance nan mais je te jure ça doit être un popup sauvage sur du Hentai, vous aurez probablement une petite pensée pour moi. Alors, heureu(x)(se) ?

Les clichés des hentai

Et n’oubliez pas de sortir couvert, mettez un gant Mapa !



INFOS BLOG

Quelques nouvelles concernant l’actu du blog. A priori, le problème de saturation du serveur lors de gros afflux devrait être quasiment réglé, la limitation de 20 connexions simultanées ayant été augmenté à 100. Si le problème persiste, n’hésitez pas à me le signaler que j’aille faire mon plus beau regard de bambi à mon hébergeur "STP monsieur, 1 connexion ou 2 pour manjé !".

J’ai ajouté un lien vers le forum 42 dans le menu en haut. Plusieurs personnes m’ont demandé de remettre en place un forum Nioutaik mais comme je suis une faignasse et, qu’en plus, la communauté 42 est très proche de l’esprit geek de Nioutaik, boum, je fais d’une pierre deux coups. Allez donc vous ébattre gaiement entre ses topics, roulez vous dans ses posts !! Par contre, n’oubliez pas de passer par la case présentation, les autochtones de ces lieux sont très sensibles aux bonnes manières ;)

Enfin, sur face de bouc, on m’a suggéré que "personnaliser la page 404 du blog ça seré tro b1 koa franchemen gro fau le faire, si tu aten tu risk de ten vouloir, YOLO !" et là encore, dans la grande tradition de faignassitude qui me caractérise, je vous propose à vous, lecteurs dont la perfection physique n’a d’égale que l’illumination intellectuelle et créative, de me proposer vos œuvres pour illustrer cette page de la perdition. Dès l’instant ou c’est amusant, avec si possible des pangolins et avec le nombre 404, je serais ravi. Vous pouvez m’envoyer ça par mail voir directement en commentaire !

Sur ce, a+ sous l’abri bus !

|

zOMG !1 Il y a d'autres pages: 1 sur 1