Les Tops c'est top - Nioutaik, le blog de l'inutile indispensable totalement... indispensable !
titre

zOMG !1 Il y a d'autres pages: 1 sur 1

mercredi 16 avril 2008

Top 4 des raisons qui font qu'on ne construira jamais de robot géant


16 04 2008
Mecha vs Réalité

Les robots géants sont un peu le fantasme de tout geek/otaku/bourrin (il y a aussi le bazooka lance tronçonneuse), rien que de m'imaginer aux commandes d'un monstre de métal géant qui défonce tout sur son passage surtout la route j'en ai le zizi tout dur ! Cette passion pour les gros bourrins mécanisés remonte à un de mes premier contact choc avec le monde merveilleux et chatoyant des mangas/anime. A l'époque j'étais jeune et con (maintenant je suis un peu moins jeune et un peu plus con) et je ne connaissais que Dragonball Z, du coup quand un ami m'a prêté l'intégral de l'anime Evangelion, que j'ai regardé quasi non stop en un week-end, ça a été un des choc culturel les plus violent que j'ai subit de toute ma vie, bordel de pouet !!!1 Il m'a fallu 1 semaine pour arrêter de baver stupidement et 3 pour que je ne bredouille pas sans cesse "Robot géants, OMG !!". Depuis ce jour je n'ai pas arrêté de me demander "Mais bon sang, des robots géants c'est totalement révolutionnaire !! Pourquoi ces chacals de militaires se contentent de construire des chars d'assaut alors qu'il peuvent avoir un putain de VOLGOTRON DE 12m !!!??!"

Ah ah ah, naïf que j'étais, depuis que je fais de la conception mécanique (et non je ne fais pas de l'informatique :p) mes illusions se sont brisées (T_T) et j'ai enfin compris que non, on ne verra jamais de robot géant de combat, même dans un futur lointain. Pourquoi ? Et bien pas forcément pour un problème d'argent mais parce que les robots géants vont à l'encontre de toute efficacité et "logique de conception", pour bien comprendre cela je vous ai fait un top 4 des raisons qui font qu'on ne construira jamais de robot géant , je suis top bon !



Champignon N°4 - Le carburant

Mecha vs Réalité

Imaginons que, par le plus grand des miracles (sait on jamais, si on brule suffisamment de cierges...), on réussisse un jour à réaliser un robot géant d'une douzaine de mètres. Pour le faire fonctionner il faudrait au bas mot une 12ène de moteurs pour toutes ses articulations (et encore je ne compte pas tous les mouvements possible d'un bras) et, vu que ce genre de bousin est censé être taillé pour le combat, il devra également être conçu en métal obligeant l'utilisation de moteurs très puissants du style de ceux que l'on trouve dans les chars d'assaut ou d'hélicoptères.

Maintenant imaginez ce que peuvent consommer 12 moteurs très puissants fonctionnant ensemble ? Après mesure très précise et analyse poussée le résultat est : "Bordel comment ça suce ce machin !!" (oui c'est très précis). Du coup ou stocke t'on ce carburant ? Dans un sac à dos géant ? Dans un tout petit réservoir (je précise que vue la machinerie nécessaire pour faire tourner un robot il a pas des masses de place dans sa structure pour une citerne énorme) et des camions citernes le recharge tous les 5m ? J'entend déjà les fans d'Evangélion me dire "Mais non sale noob, suffit d'avoir une grosse prise de courant !!1" Hum, pourquoi pas, malheureusement cela limite fortement ses mouvements et une batterie suffisamment puissante pour faire fonctionner l'engin en autonomie n'est pas réaliste.

En bref la seule option à peu près "viable" serait encore d'incorporer un réacteur nucléaire au sein du robot, ce qui lui donnerait à la fois autonomie et puissance. Malheureusement même cette solution a une faille, un réacteur nucléaire ne produit que de la chaleur, pour que cette chaleur soit exploitable "mécaniquement" on l'utilise pour transformer de l'eau en vapeur (en plus il faut de l'eau froide pour refroidir le cœur en permanence, je passe les détail mais c'est le bordel) et, hélas, cette flotte ne sort pas de nulle part, du coup on se retrouve avec exactement le même problème de "citerne" que pour un carburant standard ! Donc, à moins que notre robot se balade sous la flotte comme un sous-marin, le réacteur ne règle qu'un problème de "consommation" (parce que brûler 6 millions de litre de kérosène à chaque fois que le robot bouge la tête ça va bien 3mn oO) mais ne permet toujours pas de faire fonctionner le bazar.

Réalité : 1 / Robot : 0



Champignon N°3 - Les jambes

Mecha vs Réalité

C'est moche à dire pour nous, pauvres humains, mais le déplacement "bipède" est loin d'être le plus efficace qui soit. A vrai dire le seul avantage qu'il nous a procuré c'est de permettre de libérer l'usage de nos mains, or un robot s'en fout de libérer ses mains, si on veut on peut bien lui ajouter des bras supplémentaire après, on va pas se laisser emmerder par une boite de conserve !

En plus de ne pas être d'une efficacité très redoutable le déplacement sur deux jambes pose pas mal de problèmes pratiques quand on l'applique à un robot géant de 12 mètre :

  • Le fait de concentrer le poids énorme d'une telle machine sur seulement deux points de contact avec le sol est extrêmement dangereux, le robot risquant de s'enfoncer dans le sol sous son poids (dans la mesure du raisonnable bien sur, mais ne serait ce qu'un mètre dans un sol mou ça aurait le don de bien pourrir ses mouvements). Pour limiter cet effet il faudrait augmenter fortement la surface des pieds mais, du coup, un robot géant équipé de palmes ça serait quand même bien lamentable....

  • L'équilibre n'est pas extraordinaire sur deux pieds, pour avoir une bonne stabilité il faut au moins 3 pieds. Alors bien sur on arrive actuellement à retranscrire le sens de l'équilibre en robotique mais quand on voit les canons géants dont les robots sont équipés dans les mangas (plus le recul de leurs armes), je doute que même un super programme de ouphzor puisse faire grand chose contre la fucking loi de gravitation universelle !

  • Qui dit jambe dit plein de moteurs pour l'articuler, ce qui complique fortement le fonctionnement du bazar (et son alimentation, voir point précédent)

Avec toutes ces limitations il est fort probable que si on conçoive un jour un "robot de combat" celui-ci ne soit pas équipé de jambes humaines pour fonctionner. Des chenilles comme sur les chars serait par exemple bien plus efficace, voir, si on veut vraiment se faire chier avec des jambes, les pattes d'araignées sont bien plus rapides sur terrain foutraque que de bêtes jambes et ne pose plus le problème de l'équilibre. Et un robot équipé de chenilles/pattes n'est malheureusement plus un vrai mécha des familles !

Réalité : 2 / Robot : 0



Champignon N°2 - La tête (Alouette)

Mecha vs Réalité

Probablement un des truc les plus inutile d'un robot géant : sa tête !! Franchement, à quoi elle sert ? Pour que le robot regarde s'il a pas des cernes dans sa vitre le matin ? Pour pouvoir se maquiller quand il sort en boite ?? Parce que non, pas besoin d'une tête pour qu'un robot voit, suffit de lui coller des caméra n'importe ou et c'est bon. Ceux qui disent que c'est pour mettre le poste de pilotage ne sont pas de vrais fan de manga (bouh), sinon ils sauraient que ceux-ci ne sont pas placés dans la tête mais dans le torse, ce qui est logique vu que c'est, a priori, le point le plus résistant d'un robot (avec ses gros pectoraux d'acier, miam).

Si tout ça ne suffisait pas, la tête d'un robot est un point relativement "fragile" et facile à repérer. Imaginons qu'on place tous le système de capteurs/vision/IA du mécha dans sa tronche, que viserait d'après vous en premier un vilain méchant qui lui veut la peau ?? Sa sale face !! Du coup il est bien plus malin de placer des capteurs discrets partout sur son corps et de dégager sa tête qui ne sert à rien (ou alors on peut à la limite la laisser en leurre ...)

En fait je suis méchant, la tête des robots géants sert bien à quelque chose, c'est un gros voyant ON/OFF, exemple avec Evangélion :


Réalité : 3 / Robot : 0



Champignon N°1 - Les bras et les mains

Mecha vs Réalité

C'est vrai que les mains ça a un côté cool, voir le robot empoigner une épée pour maraver un vilain ou bien tout simplement le cogner c'est toujours très marrant. Malheureusement, mettre des mains sur un robot de combat est un véritable gâchis complètement inutile. Après tout, à quoi bon se casser les fesses à faire des articulations de folie pour chaque doigt pour qu'au final ceux-ci ne servent qu'à tenir un flingue : Autant construire une simple tourelle, ça coute moins cher, ça fait pareil et en plus c'est vachement plus simple à contrôler. Même chose avec une épée, pas besoin de doigts il suffit de confondre la garde de l'arme avec sa main et le tour est joué, on s'épargne un casse tête! Par contre, c'est vrai, le robot ne peux plus faire de doigt d'honneur ce qui est bien dommage, il ne peut plus non plus se gratter le nez mais c'est moins grave vu qu'on lui a retiré la tête au point précédent :p

"Oui mais alors comment il fait pour changer d'arme ?" Bin au choix, soit il change pas, soit il a deux armes différentes au bout de chaque bras et comme ça il peut faire corps à corps et distance voir, si c'est un vrai tueur, il peut utiliser les deux à la fois. Au pire si vous voulez vraiment changer d'arme a volonté une bête pince suffit !!

Même chose pour les bras, pourquoi vouloir faire absolument un bras articulé comme un bras humain ? Une simple tourelle rotative suffit amplement pour se bastonner à coup de lance roquette, pas besoin de pouvoir tirer dans des positions, certes photogéniques, mais peu pratiques. Bref, en retirant les bras d'un robot et en greffant des canons on est aussi, si ce n'est plus, efficace qu'un robot équipé de deux bras notamment parce qu'un bras c'est très fragile, il serait facile avec un tir bien placé de les bousiller totalement (un tir dans l'épaule suffit) rendant le mécha quasi inoffensif (bah oui, qu'est ce qu'il va bien faire sans bras ? Mettre un coup de boule ?? Mais il a pas de tête de toute façon oO !!!11)

Réalité : 4 / Robot : 0



Donc, je résume, si un jour quelqu'un se décide à faire un robot celui ci sera bien plus efficace et bien moins cher si on lui retire la tête, que l'on remplace ses bras et mains par des tourelles et que l'on remplace ses jambes par 4 pattes ou des chenilles, bref si on construit un char d'assaut !!

Mecha vs Réalité

Comme les militaires préfèrent l'efficacité à l'esthétisme (ils s'en foute si l'arme ultime ressemble à un gros cube, tout ce qu'ils veulent c'est tuer des gens vite fait, ils font pas un concours de design) on ne risque pas de voir un Mecha débarqué de sitôt TT sauf si je deviens maitre du monde, bien sur, dans ce cas je gâcherais probablement toutes les ressources de la planète pour en créer 2/3 et organiser des tournois retransmis sur internet \o/

mercredi 9 avril 2008

Top 5 des trucs volontairement pas réalistes dans les jeux vidéo


09 04 2008
Jeux vidéo vs réalité

Les jeux vidéos sont remplis d'incohérences et de trucs illogiques, que ce soit les cailloux de 60 tonnes poussés à bout de bras ou le lance-roquette que l'on peut ranger dans sa poche à côté de ses 3 M16 et 12 P90 dans les FPS, les exemples sont très nombreux (« il y en a une chiée plus un wagon même » comme dirait mon pote dédé le charretier !). Mais au fait, pourquoi tant d'incohérences ? Après réflexion, chose qui m'arrive suffisamment peu souvent pour le souligner, on se rend vite compte qu'une partie de ces « clichés » sont tout simplement volontaires, voir indispensables, car sans eux n'importe quel bon jeu prend le risque de devenir vraiment très chiant comme des petits cris de marcassin à 3h du matin alors qu'on dort profondément ! Voici donc, sans plus attendre, le top 5 des trucs volontairement pas réalistes dans les jeux vidéo (sinon ça serait chiant) :



Champignon N°5 - Les déplacements avec une armure

Jeux vidéo vs réalité

Dans le monde de la vraie vie pleine de règles physiques qui font chier (gravité, je te hais !) les mots « déplacer » et « armures » vont aussi bien ensemble qu'un Chinois et un Tibétain en période de JO. En effet, pourquoi selon vous le mot «Chevalier» contient «Cheval» ? Ouiiiii, parce que ces idiots engoncés dans leurs amures de 3,5 tonnes ne pouvaient, pour ainsi dire, pas bouger sans l'aide d'un bourricot. Bien sur ils pouvaient agiter un peu les bras et plier vaguement leurs jambes mais c'était bien tout, ils comptaient donc principalement sur la vitesse de leur cheval pour faire un maximum de dégâts et pas juste rester comme des glandus à courir derrière leurs armées. En plus clair on peut dire que le chevalier était le tank du moyen-âge, sans chenilles (cheval), il n'était plus rien que des tourelles immobiles (épée qui s'agite).

Pendant ce temps là, dans le monde frais et bigarré des jeux vidéo, le moindre gonzo harnaché dans 3 tonnes d'armure intégrale arrive à se déplacer comme s'il était en short et, si ce n'est pas suffisant, il se permet même de donner de grands coups d'épée hyper élaborés que ses épaulières ne lui permettrait normalement pas de faire, ça donne envie de crier « Bouh Cheat !! Nerf pliiiizzz ! ».

Mais imaginez donc un jeu vidéo qui gère les armures de façon réaliste, avoir le privilège de jouer avec une brique qui ne peut que bêtement agiter son bras de haut en bas (ou de bas en haut pour les oufs) pour cogner sur les mécréants ça serait d'un palpitant oO !! La moindre chute signerait votre arrêt de mort vu qu'il vous serait impossible, sans aide, de vous relever, ça ferait des Game Over bien sympathiques. Et pour peu que la gestion de la faim ne soit pas intégrée dans le gameplay à vous les longues heures sur le dos à contempler les étoiles !

Heureusement, certains éditeurs ont réussi à contourner cette limitation tout en restant « réalistes » avec leurs armures pour prostiputes qui ne couvrent rien mais qui protègent super bien oO, si avec les guerrière n'arrivent pas à bouger je ne sais pas ce qu'il faut faire ?? (Qui est le vilain qui a répondu "A pooooâââââl" ??!)



Champignon N°4 - Les sauts

Essayez donc de sauter comme dans un jeu vidéo et regardez jusqu'à quelle hauteur / distance vous arrivez à aller ? C'est minable hein :D (ou c'est moi qui ait des blocs de plomb à la place des jambes, saypossib). Maintenant imaginez un jeu de plate forme avec un personnage qui saute comme pour de vrai ... des trous de 50cm, wahou, quel souffle épique, quel fun ce serait !

Jeux vidéo vs réalité

N'importe quel jeu qui base une partie de son gameplay sur du sautillage deviendrai instantanément naze et frustant « Bordel je joue avec un bout de parpaing ou quoi T__T ». Bien sur cette règle des sauts irréalistes ne s'applique pas aux jeux dans lesquels les sauts ne sont pas franchement indispensables (Parce que sinon je vous laisse imaginer le désastre si Morrowind était un jeu de plate forme avec ses personnages taillés dans du plomb voir dans de l'hélium s'ils ont Acrobatie +100)

Et ne parlons pas des personnages de jeux vidéos qui sont capables de faire des doubles sauts... dans le vide (God of War, Unreal Tournament...), ceux là je les déteste, tout simplement !



Champignon N° 3 - Les blessures et les soins

Jeux vidéo vs réalité

Dans à peu près tous les jeux vidéos (98% ont va dire sinon je vais avoir droit à des « Mais non non non sale inculte qui refoule de la bouche, dans Super-Jeu-De-La-Mort-Mortelle-Que-Personne-Connait c'est pas du tout comme t'as dit ! ») les soins fonctionnent de façon « quasi instantanée » et ce, qu'il s'agisse de Médipacks, de « Sommeils réparateurs » ou de bouses de fennec séchées. Et si une guérison en 3 micro seconde ne vous suffisait pas celles-ci fonctionnent également quel que soit la gravité de votre blessure, du petit bobo au doigt que l'on guéri d'un bisous à la mutilation atrossorib' qu'on peut pas regarder sans vomir ses chocapics !

Vos boyaux se répandent de votre estomac suite à un accident de rasoir ? Pas de problème, un médipack et il n'y paraitra plus (à noter que ces soins font aussi office de chirurgie plastique en éliminant toutes traces de cicatrices, ce qui explique probablement pourquoi les personnages féminins font toutes du 118 F).Votre bras picote un peu depuis qu'un monstre vous l'a violemment arraché de votre corps ? Prenez donc ces champignons fluorescents et il repoussera instantanément ! Vous êtes complètement fou dans votre tête et vous avez envie de tuer des gens en vrai parce que vous jouez depuis trop longtemps à un jeu violent ? Ah, désolé mais là je ne peux rien pour vous ! Ça vous apprendra à jouer à des jeux qui sont pas pour votre âge !!

Il n'y a pas que les soins qui sont irréalistes dans les jeux vidéos mais également les blessures. Depuis quand une balle dans la cuisse permet de sautiller partout ? Et pourquoi ce coup d'épée en pleine tête n'a pas envoyée cette dernière voler dans les airs « T'as une tête en titane ou quoi oO !! » . En revanche, s'il ne vous reste plus qu'un seul point de vie, tout devient extrêmement dangereux, le moindre petit cailloux qui vous fait trébucher et c'est la mort assurée oO

« Mais si ce n'était pas le cas ? Si les soins et les blessures étaient véritablement réalistes qu'est ce que cela donnerait ?? Le doute m'étreint ! » Ça serait l'enfer infernal dans toute son infernitude !! Imaginez un peu :

  • Les FPS : « - Arg je me suis pris une balle, j'ai trop mal, je me vide de mon sang, un si beau sang :'( !! Doc doc, vous allez me remettre sur pied dites ??? - Mais oui JeanJean, inutile de paniquer, tu vas rester 1 mois à l'hôpital, bien immobile surtout, et tout ira pour le mieux » A ce compte la on ne pourrait jouer qu'à un pauvre round de CS par mois grand max et je n'aurais probablement pas encore fini Half Life ! Je ne vous parle même pas de Quake ou d'Unreal parce que là faudrait faire péter les picosecondes !

  • Les jeux de plate forme : Faire du saut d'obstacle quand on est paraplégique c'est un peu comme vouloir faire de la natation quand on a les pieds coulé dans du béton : saypapossib !

Remarquez, rendre dégâts/soins réalistes ça pourrait être la solution miracle pour que les jeunes arrêtent de jouer à des jeux violents qui les rendent fou dedans les boyaux de leur tête oO



Champignon N°2 - La gestion de l'épuisement

Jeux vidéo vs réalité

Dans la réalité, quand on s'amuse à courir et sauter partout avec 500kg d'équipement dans le dos on se fatigue vite, très vite et à un tel régime il faut au moins, pour un être humain standard, 10mn pour reprendre son souffle, 30mn à pleurer parce qu'on à mal partout et 3h pour arriver à rouler jusqu'à chez soit histoire de dormir longtemps. Dans les jeux vidéo les personnages c'est pas des chochottes du coup, eux, ils peuvent courir pendant des heures et des heures sans une goutte de sueur et si, par malchance, les vilains développeurs ont décidé de leur coller une jauge d'endurance (pour faire comme pour de vrai Oo) celle-ci se recharge en 20s et une fois pleine elle permet de courir à nouveau comme un garenne, la classe !

Imaginons maintenant que les jeux soient vraiment réalistes, on assisterait alors à des rounds de FPS lamentables, plein de persos adossés à des murs pour reprendre leur souffle ou allonger dans un coin planqué histoire de faire une sieste réparatrice. Même chose pour les jeux de plate forme, imaginez qu'après 5/6 saut Mario soit obligé de faire une sieste ou de manger une bonne grosse barre de céréales ! Ouais, à côté de ça un épisode de Derrick deviendrait passionnant !



Champignon N° 1 - Les Armes

Que ce soit les armes à feu ou les épées, a peu près aucune arme de jeu vidéo n'est réaliste :

Jeux vidéo vs réalité

Les armes à feu : Dans la réalité la gravité voir, le vent, ont décidé une fois de plus de bien faire chier leur monde, ainsi tirer au fusil sniper ne consiste pas à bêtement mettre la croix-croix sur la têtête d'un gens-gens et de la lui exploser d'un coup de gâchette !! Non, c'est bien plus relou que ça vu qu'il faut régler son viseur en fonction du sens du vent (?), de la distance de tir et de l'âge du capitaine. C'est seulement une fois ces minutieux réglages effectués que l'on peut apprécier pleinement la joie de crier planquouzé comme une loque !

Maintenant imaginez toutes ces manipulations retranscrites dans un jeux vidéo, vous obtiendrez certes une simulation de guerre « réaliste » qui feraient bondir les défenseurs du « bouh JV = caca » mais vous empêcherez absolument tout gameplay « fun » (je met entre guillemet parce que les fans de simulations bien hardcore trouvent funs ce genre de détails, ce que je peux totalement comprendre ^^) et « simple d'accès » ou alors personne ne choisirait de fusil sniper et tout le monde se maraverait joyeusement au fusil à pompe « Au moins j'ai pas à me faire chier à le régler ! Je tire n'importe comment ça finira par toucher oO !! ».

A vrai dire les développeurs définissent tout simplement leurs armes comme celles-ci sont vues dans « l'inconscient populaire ». Ainsi, dans cet article très intéressant (en english par contre), un programmeur de jeu explique que, parce que les gens imaginent les fusils à pompe comme des armes de contact surpuissantes pouvant travers armures et portes, ils doivent modifier le facteur de pénétration des tirs en conséquence, s'ils collaient à la réalité le taux de pénétration d'un tir de fusil à pompe serait relativement faible du fait de la dispersion !! Bref, on nous ment mais pour ne pas « décevoir », et ça c'est quand même sympa.

Jeux vidéo vs réalité

Les épées et autres armes non à feu : Je ne sais pas si vous imaginez ce que peut représenter le poids d'une « vrai » épée en « vrai » acier porté et agité à bout de bras ? Et bin c'est trèèès lourd et donc, du même coup, relativement peu maniable. Le but de telles armes n'étaient pas de se la jouer « kung fu warrior combo of death » mais plutôt « bourrinage massif » en exploitant tout connement la gravité ! Imaginez un peu les dégâts que 10kg d'acier lancés du haut d'un cheval peuvent faire à un crâne humain pour vous donner une idée de l'efficacité du bazar.

Bien sur, d'autres épées étaient utilisés par les fantassins mais celles-ci étaient plus courtes et allégés et n'avaient donc plus rien à voir avec les épées que l'on voit dans tous RPG type héroic fantasy qui mesurent 3m de long minimum. Seulement voilà, un jeu vidéo est censé donner du « rêve » et un personnage en cotte de maille (pour qu'il puisse bouger oO) avec une petite dague de loser en main ça à tendance à pourrir rapidement le côté « glorieux » de la chevalerie ^^



Je sais, un top 5 c'est court mais que voulez vous je suis une grosse faignasse de la pire espèce, du coup j'ai surement oublié d'autres exemples typiques de « clichés volontaires » alors si certains vous viennent « LACHE TON COMZ » et quelques cailloux pour me lapider au passage, merci ;)

Si tu trouves ce top trop top, just cliquouille :
zOMG !1 Il y a d'autres pages: 1 sur 1