Le Guignolo du Jour - Nioutaik, le blog de l'inutile indispensable totalement... indispensable !
titre

zOMG !1 Il y a d'autres pages: Page précédente - 2 sur 2

mardi 1 avril 2008

Les reviews moisies de Jeux Vidéo par Anne Diamond


01 04 2008

Et voilà, c'est reparti ! J'avais vaguement espéré que le fiasco du vrai-faux scandale Mass Effect, dont je vous ai relaté les conséquences hier, calmerait les ardeurs des détracteurs de la théorie dites du "jeux video = bouh caca" malheureusement, mon illusion fut de courte durée et les charognards de tous poils se lancent une nouvelle fois à l'assaut du chatêau des loisirs vidéoludiques, leur dévidoir à conneries fermement en main.

Ce regain d'acharnement fait suite à l'annonce absolument scandaleuse qu'a osé faire une psychologue anglaise : elle préconise d'unifier les limites d'âges films / jeux vidéo ! Enfin, il était temps que quelqu'un se sorte les appendices doigtales de vous savez ou (Mais si voyons, faites pas les innocents, l'endroit vachement sombre ou beaucoup de gens perdent des objets, généralement au fond à gauche ou à droite...) et propose de réparer cette abhération que sont les disparités énormes que l'on rencontre entre les limites d'ages pour les films et les jeux. Pour illustrer ceci prenons un exemple, pas tout à fait anodin vous allez comprendre pourquoi après, Scarface :

  • Le jeu (pas terrible au demeurant mais c'est pas vraiment le sujet) est interdit au moins de 18 ans, soit la limite suprême pour un jeu.

  • Le film n'est, quand à lui, interdit qu'aux moins de 12 ans ...

Cherchez l'erreur ...

D'un côté nous avons un jeu, certes violent, interdit comme s'il contenait des monceaux de scènes pr0n hardcore et de l'autre un film qui n'est, lui, interdit qu'aux moins de 12 ans ? 12 ans contre 18, la vache, si ca c'est pas une disproportion flagrante je sais pas ce qu'il faut ! Et qu'on ne vienne surtout pas me faire croire que c'est parce qu'il y a moins de violence dans le film, j'ai le vague souvenir d'une scène incluant 1 tronconneuse, 1 salle de bain, 1 rideau de douche et des victimes innocentes qui poussent d'étranges cris de marcassins héroinomanes et ils n'étaient pas en train de couper du bois pour l'hiver !! Par contre, ne vous méprenez pas sur mon exemple, je suis conscient que les deux systèmes de notations sont abhérants, l'un par son trop grand laxisme et l'autre par sa trop grande dureté, cependant, cela faisait longtemps qu'un juste milieu aurait dû être trouvé et c'est donc encouragent de voir que les choses commencent à bouger à ce niveau là..


Mais qui est Anne Diamond ? Quel suspense

Hélas ! Tout ça c'était sans compter sur toutes les familles en transe Anglaises qui trouvent cette idée, on s'en serait douté, absolument scandaleuse et qui le font savoir avec leurs gros sabots pleins de caca. Probablement à cours de "spécialistes du jeux vidéo auto-proclamés", aussi appelés en vocabulaire plus techniques "des cons", le journal anglais Dailymail a raclé le fond de son panier à intervenants bidons pour nous dégoter Anne Diamond, une présentatrice télé de si haut vol que ni M6 ni TF1 n'en voudrait. Il a été demandé à cette brave dame de tester divers jeux vidéos jugés violents et d'en faire sa petite review totalement objective à la sauce "les jeux vidéos saykaka sayviolent". Inutile de vous dire que la brave Anne n'a, bien entendu, probablement jamais touché à une console de sa vie avant l'article et a dû jouer, en tout et pour tout, seulement 10mn sur chaque jeu présenté ... du grand journalisme d'investigation en somme.

Le ridicule de cet article commence bien avant les reviews avec la magnifique photo illustant Anne Diamond tenant dans ses mains pleiiiin de méchants jeux. Pourquoi ridicule ? Et bien parce que, en dehors de l'air mi-constipé mi-determiné que la présentatrice tente de se donner, cette image est probablement le photo-montage le plus grossier qu'il m'ait été donné de voir depuis longtemps, surtout dans un journal "pro". Mais constatez plutôt :


Les atrocités continues avec les reviews de l'apocalypse, 6 au total ! Pour bien apprécier le néant absolu de ces "tests à deux roubles" j'en ai traduit et commenté 3, les 3 autres étant disponibles en anglais sur l'article d'origine. Accrochez vous fermement à votre fauteuil et éloignez tout objet contondant, vous pourriez devenir dangereux pour votre entourage :




Trad : Les joueurs incarnent Tony Montana, un des gangster les plus impitoyable jamais représenté dans un film - par Al Pacino dans les années 80. Le jeu prend place dans un univers de violence mafieuse. Le langage est l'aspect le plus choquant et il y a sans cesse des tirs d'armes à feu. Il y a des cadavres partout. La violence est surabondante en comparaison de jeux plus modernes. Mais c'est troublant qu'un si grand nombre d'adolescents ait vraisemblablement accès à ce type de déchet décérébré encore et encore.

Et hop ! Nous y revoilà, le coup classique du "les adolescents y ont accès c'est un scandale !!" Non ! Les adolescents n'y ont pas accès pour la simple et bonne raison que le jeu est interdit aux moins de 18 ans !!! A partir du moment ou on a assimilé le concept "d'âges" et, à moins d'avoir les yeux emplis à ras bord de chiures de moineaux épyleptiques, il est difficile de NE PAS se rendre compte qu'un jeu est interdit pour ses mioches. Du coup quand, en début d'article, je vois qu'Anne Diamond balance "Je dois me méfier constament pour qu'ils n'utilisent pas mon ignorance pour jouer à des jeux que je n'autoriserait pas dans la maison si je connaissais leur contenu" ("I have to guard constantly that they don't use my ignorance to play games that I wouldn't allow in the house, if only I knew their content.") j'ai envie de lui rire un grand coup à la figure et de lui dire "Il suffit que tu vérifies la boite grosse banane !! Pas besoin d'un bac + 18 en déchiffrage de hyérogliphes pour pouvoir lire une limite d'âge !!!!1 Et au pire, si c'est au dessus de tes capacités, tu regardes un peu le jeu tourner si tu as pas confiance grosse morue !!". Oui je suis vulgaire mais bon sang ça fait du bien.

Oh, j'oubliais, notez l'expression "déchet décérébré" qui n'est rien d'autre qu'un jugement de valeur des plus infecte qui n'a pas sa place dans une review concernant le niveau de violence d'un jeu. S'il vous fallait une preuve que cette "dame" méprise totalement les plaisirs vidéoludiques et est donc totalement "non objective", la voici.




Trad : C'est un jeu de combat de rue. Vous faites des combats en 1vs1 et vous devez choisir votre personnage, un combattant de l'univers fantastique type ninja (?). Pas de sang ni de tripe ici, juste du combat, des coup et des mouvements habiles. Les personnages féminins sont ouvertement sexy, a moitié nues avec des seins qui défient la gravité et des jambes d'une longueur incroyables. Les hommes sont de sortes de ninjas baraqués - donc tout ceci n'est qu'une question de machisme et de bravade. J'ai regardé et joué à celui la et pensé qu'il était plutot bêtifiant et stupide

Détail amusant, quand on montre des filles sexy c'est du machisme et quand on montre des mecs "sexy" c'est aussi du machisme, allez comprendre. Et nous, pauvres hommes dans tout ça, attristés de l'image bodybuildé que les jeux vidéos nous imposent en modèle dans ce jeu T__T on a pas le droit d'être blessé devant tant de fémichisme ??!! Enfin bref, Je note tout de même qu'un simple coup d'oeil sur la jaquette d'un Dead Or Alive suffit pour savoir qu'il y aura des filles "un peu pas trop" habillés, mais je suppose qu'Anne Diamond ne l'a pas remarquée, une fois de plus à cause de son problème de merde dans les yeux ...




Trad : Ce jeu ne devrait pas être autorisé à la vente, même pour les adultes. C'est de la violence pour la violence. Une attaque chimique cataclysmique a eu lieu et la terre est infesté de zombies qui ne s'arrêtent pas tant que vous ne leur tirez pas dans la tête ou que vous leurs coupez les bras. Vous incarnez Leon, un gentil garcon (?). A travers ses yeux vous êtes témoins de d'atroces scènes de torture et de mort. Quand j'ai joué, j'ai été poignardé à mort à coup de fourches au milieu de gerbes de mon propre sang. Ce type de violence peut uniquement être mauvaise pour vous.

Mouhahahaha, "Une attaque chimique cataclysmique", mouhahahahaha ! Bon cette fois, c'est certain, Anne Diamond n'a pas pu jouer aux jeux quel a testé mais ça, a la limite, ce n'est pas grave vu qu'il n'y avait pas vraiment de doute à ce sujet. Non, ce qui est grave c'est le fait qu'elle se pense suffisament importante pour m'interdire à MOI (et accesoirement à tout le monde, mais que voulez vous je suis mégalomane donc je pense à ma gueule avant tout) de jouer à un jeu sur la simple base qu'elle pense que "C'est mauvais" sans autre forme de procès ??? Punaise, que l'on veuille protéger des enfants je peux comprendre (même s'il y a l'art et la manière), mais que ce genre de personne bien pensante se croit le droit de régenter ma vie sans raison valable autre que "l'impression que c'est violent keumême" j'ai envie de dire "Mais je vous emmerde Madame Diamond, et bien fort en plus ! Si je veux buter du zombie dans un jeux vidéo j'estime en avoir tout a fait le droit parce que moi, contrairement à vous, je sais faire la différence entre Réel / Virtuel et que je ne vais pas exploser la tête du premier passant venu sous prétexte qu'il bave ou qu'il marche de façon bizarre !!!!1 Le simple fait que vous pensiez le contraire prouve à quel point vous méprisez le reste de vos semblables et les jugez trop stupide pour se prendre eux même en main !"



Bon, je vais arrêter de m'acharner sur cette pauvre dame, de toute facon il y aurait trop à dire et elle me parait irrécupérable. Au lieu de ça je vous propose de, moi aussi, faire des reviews en me mettant à la place d'une personne qui ne pane rien du tout aux jeux vidéos et qui voit le mal partout, ça doit pas être bien compliqué :





J'avoue celle là est "gratuite" ^^



J'achève ce billet avant qu'il ne parte dans tous les sens *TOMF TOMF* (que celui qui dit que mon imitation du bruit d'un pistolet à silencieux est lamentable se dénonce !!). Je remercie Calypsone pour le lien vers l'article édifiant d'Anne Diamond, que son nom [Calypso, je précise] résonne pour l'éternité dans les couloirs de la béhatitude sereine. Si les "fausses reviews pourries de vrais jeux" vous inspirent n'hésitez pas à en proposer dans les commentaires, s'il y en a un bon nombre ça pourrait peut être bien se transmuter en concours oO !!

Toi aussi propage, ou pas, l'indignation en cliquant (si compte Scoopeo) :
zOMG !1 Il y a d'autres pages: Page précédente - 2 sur 2