Invités - Nioutaik, le blog de l'inutile indispensable totalement... indispensable !
titre

zOMG !1 Il y a d'autres pages: 1 sur 8 - Page suivante

mercredi 2 décembre 2009

Billet invité : Révisez vos memes


02 12 2009
Badass

Qu'est-ce qu'un "meme"? Vous êtes déjà sûrement tombé sur une expression ou une image qui faisait loler tout le monde, mais qui vous emplissait d'une profonde confusion, et qui vous a persuadé que sur l'Internet, et ben y'a rien que des sectes de malades mentaux cloîtrés dans une cave! Mais plus besoin d'être jaloux car grâce à cet article vous serez capable de vous bidonner sur des jokes de l'Intrawebz 2.0 que vous ne connaissiez pas, d'en faire vous-même, et même de les sortir IRL (par contre je ne suis pas responsable des éventuels coups et blessures dont vous pourriez être victime) !

Annonce d'un plan en béton: Origine du meme (Qu'est-ce que c'est ? et D'où est-ce que ça vient ? ), Etapes du meme pour les Nuls, et enfin Où que j'en fais un ? Et le tout illustré avec des exemples 42-isés (pour faire chier ceux qui préfèrent Nioutaik) et des liens sans virus (enfin j'espère pour vous) ! Par contre je vais pas mettre les sites où vous pouvez en trouver, je vous laisse le plaisir de la recherche!

Et c'est moi, b-AKA, qui vous présentera cet article en tant que jeune geekette...Ah merde personne va me croire, tout le monde sait que les jeunes filles sur Internet c'est une fiction...Bah, à tout casser, j'vais dire que je suis un hermaphrodite de 4000 ans, ca sera plus crédible, comme on dit: "Plus c'est gros mieux ça passe" (sans connotations perverses).

Meme

PS: je tiens à préciser que les versions des memes que vous allez voir ont été réalisées par moi, (et même les chats Omegle :D), pour vous montrer la puissance du Web dans le domaine du n'importe quoi!(et vous obliger à en faire)



C'est quoi un "meme" ?

Ce mot vient du grec "mimeisthai" qui signifie "copier, imiter". Il se prononce comme le mot "mime", et a été utilisé pour la première fois dans le livre Le gène égoïste (1976) de Richard Dawkins; le mème (écriture française) y est décrit comme une sorte d'équivalent spirituel du gène. Il prend après le sens d'idées ou de symboles qui peuvent être ,via différentes manières, transmis d'une personne à une autre. Mais les buzz de l'internet avaient besoin d'un mot fort qui sent bon la culture, et le meme est maintenant plus considéré comme une parodie, une expression sur Internet, qui est utilisée par une communauté pour le lulz. Beaucoup d'entre eux sont apparus sur 2chan ou 4chan, sites de chat d'origine japonaise où l'anonymat est le maître-mot... ce qui incite au grand n'importe quoi naturellement. (OMG ce paragraphe avait l'air presque sérieux)

  • 1) Les (de)Motivators

Pas tout tout jeune, vous avez dû en voir dans de nombreux billets de ce blog; pour ceux qui ne sont pas des lecteurs inconditionnels (hérétiques!), en gros ça ressemble à la première image que j'ai posté. En fait au début les "Motivators" ou "Motivational Posters" étaient des affiches qui servaient à redonner de l'espoir aux employés dans les entreprises. Ceux-ci sont composés d'une image, en général celle d'un paysage ou d'un autre truc "bioutifoul" en gros plan, avec en dessous un message motivant (et qu'on fait payer accessoirement); des exemples ici et .

Mais la magie du Web étant merveilleuse et extraordinaire, un nouveau site apparut vers les années 98-99, qui reprend le même principe...sauf que le message de "bonheur" devient sarcastique et démotivant, et c'est Despair.Inc qui nous les propose (ou plutôt nous les fait acheter)!

Puis le terme prend une autre ampleur, et il devient plutôt difficile de définir le genre réel du Motivator: en gros il s'adapte partout et dans toutes les situations, et est plus caractérisé par son apparence. Faut que ça Rofl quoi.

Etapes de création:

C'est tout bête:

  1. En gros plan: Image WTF ou normale

  2. Un gros titre en majuscule, qui fait référence à l'image

  3. Un texte qui lulz en dessous du titre (ou Un Master of The Obvious)

Il y a aussi le "When you see it,you'll shit bricks" ("Quand tu vas le voir, tu vas chier des briques") qu'on met parfois sous la forme d'un Motivator, avec la première partie de phrase en gros titre et le reste en dessous, plus une image comportant un détail qui fait peur.

Où que j'en fait un ?

Comme je l'ai dit plus haut, il est surtout reconnu par son apparence, donc les trucs faits avec Paint font un peu cheapos. J'utilise ce site pas vraiment de nombreux outils de personnalisation ("OMG, il y a pas la double bordure fleurie, c'est un vrai scandale"), il est pourtant simple, et permet à ceux qui ont un compte Imageshack ou Flickr de les poster directement sur leur hébergeur.

  • 2) Pedobear

Meme

Alors là, j'attaque du gros! Amis des blagues douteuses, bonjour !

Je suppose que là aussi vous avez tous déjà vu cet ours à l'air si innocent (ahah) au moins une fois sur Internet, mais peut-être vous êtes vous demandés qui est-ce et d'où vient-il ?

Pedobear est un ours pédophile,dont l'image circule souvent sur 4chan. De nombreux montages photoshoppés le montrent en compagnie de jeunes filles, ou "loli" (terme japonais pour une petite fille, souvent utilisé pour des personnages de mangas), et sa cible favorite semble être Stéphanie, un personnage d'une série islandaise pour enfants Lazytown: une fille avec une perruque rose affreuse, une voix qui fera regretter la Star Academy, et surtout des positions trèèèsss douteuses (Y'a même pas besoin de Pedobear là...).

Pedobear peut aussi s'attaquer à des garçons, en tout cas tout ce qui a moins de 15 fait l'affaire (sinon c'est "Too Old !", trop vieux pour lui). Mais il a également un Némésis en la personne de Chris Hansen, un Américanois de la chaîne NBC, qui est célèbre notamment pour son émission To Catch A Predator, Attraper un Prédateur en français... Ai-je besoin de préciser de quel type de prédateur s'agit-il ?

Si Pedobear est une source de blagues connue sur le Web, il a pourtant un rôle sous-estimé: l'image de Pedobear a en effet été réalisé à partir de celle d'un autre ours...Safety Bear !

Meme

Ce joli ourson qui vient de 2chan est justement là pour prévenir les autres de potentiels pédophiles! Pedobear est son dérivé comique, mais il a la même fonction, celle d'avertir d'un danger , même si les fines limites de la censure sur 4chan laissent plus l'occasion d'en rire !

Etapes de création :

Y'a pas vraiment d'étapes pour ce meme, juste une image d'enfant (douteuse ou pas) et Pedobear caché derrière. On peut aussi utiliser son "Seal of Approval", et son ennemi juré Chris à chaque fois qu'il est surpris à faire quelque chose d'illicite (avec sa phrase fétiche "Why don't you have a seat ?", "Pourquoi ne prendriez-vous pas une place ici ?" à peu près.)

Où que j'en fait un ?

Voici une image de Pedobear en entier, et avec un fond blanc (c'est plus facile à prendre avec la Baguette Magique sur Photofiltre par exemple), son "Seal of Approval" et "Seal of Disapproval", l'image de Chris Hansen que l'on utilise souvent pour prendre l'ours la main dans le sac (avec un fond blanc aussi). Il y a peut-être d'autres ressources, mais c'est largement suffisant pour laisser place à votre créativité! (et à votre humour vil).

Ah oui, il a une famille aussi !

  • 3) Reaction Guys, ou Gaijin4Koma

Un de mes préférés ! "Reaction Guys", ça veut tout simplement dire "Les Gars qui réagissent", et "Gaijin4Koma" est une expression japonaise qui veut à peu près dire "Les Etrangers en 4 cases" (Koma= case de BD).

Tout a commencé un beau matin, plus précisément celui de l'E3 2003 (le moment où les patrons des entreprises vidéoludiques montrent leur nouvelle bouse/œuvre d'art <--- rayez la mention inutile) et les gars d'IGN (l'équivalent anglais de JV.com) sont au taquet: ils ont bien remarqué que les tendances étaient à la Xbox et à la PS2, et ils sont impatients de savoir ce que réserve Nintendo (haha les malheureux). Ils attendent une bombe, et ils reçoivent:

Meme

ARF PACMAN, ok, c'est peut-être un classique, mais le sortir en version binaire et le confronter aux jeux de la Box et de la Plaïstaïcheun, c'est du suicide! Encore, si c'était "Pacman LSD" ou "Pacman eats your babies" je dis pas, mais là, OMG, "Pacman VS." ! VS quoi???

Et bien entendu, la réaction de nos braves héros ne s'est pas faite attendre:

Meme
De gauche à droite : Matt Casamassina, Craig Harris, Chadd Chambers, et Peer Schneider

Tout ce concentré de "wait wat" et de "-_-'", c'est juste sublime, manquerait plus qu'un facepalm en arrière-plan et ce serait parfait !

Mais ça ne s'arrête pas là, car un an plus tard, Nintendo revient, et cette fois-ci avec une News INCREDIBEUL:

Meme

OMG, HYRULE IS BACK, BITCH! C'est une telle euphorie chez IGN, qu'ils réutilisent l'idée de la première photo (qu'ils ont grave surkiffouillé) pour montrer ce qu'aurait été leur expression au moment de l'annonce :

Meme

On sent la rage de vaincre, on entend presque le "MOAR!!1!" et le "IT'S ABOUT TIME,FUCKER" ! Et sans s'en rendre compte immédiatement, ils viennent de donner naissance à un nouveau meme !

Etapes de création:

C'est assez simple :

  1. Un truc tout pourri

  2. DO NOT WANT (ou expression dépitée)

  3. Un truc génial

  4. AW3S0M3!!!1!! (ou expression ravie)

Une autre alternative :

  1. Image normale mais avec un truc bizarre dedans

  2. Expression dépitée

  3. Zoom sur le truc bizarre

  4. Une des deux expressions au choix, mais les gars ont le truc bizarre à la place de la tête

Pas obligé de faire ça seulement en 4 cases, on peut prolonger pour encore plus de lolz, comme le mien :

Reaction guys

Où que j'en fait un ? Utilisez les deux images au-dessus tout simplement, réalisez des effets qui font péter la rétine, bref, ne lésinez pas sur "l'Awesomeness" !

Si vous vous sentez l'âme d'un artiste, vous pouvez dessiner votre propre version, adaptée à un manga ou autre chose, ou vous pouvez utiliser une fan-version déjà toute faite.

Il y a bien des "Reaction Girls", et il semblerait que la version la plus utilisée soit celle-ci!

  • 4) StareDad

Stardad

Un truc que je ne connais pas depuis longtemps mais qui m'est fort sympathique: "StareDad" ou littéralement "RegardPapa" est un meme mettant en scène un garçon visiblement troublé par quelque chose, et son père qui voudrait bien lire son pr0n tranquille.

Voici la BD officielle, qui s'appellerait Dad Wasps Oh No (réalisé par un certain KC Green) :

Staredad

Traduction approximative :

  • Garçon : P-Papa! Il y a des guêpes dans ma chambre !
  • Père : ET ALORS.
  • G :J'ai peur.
  • P : MAIS PAUVRE DE MOI ! Quand est-il devenu aussi gay
  • P : Ca peut pas être de ma faute.
  • P : REGARDE MON FILS, REGARDE
  • P : Je n'ai pas de fils

Le meme se concentre plus sur le regard du père, un mélange de "Je vais le tuer", de "OMG" et de "wat". Il n'y a pas vraiment d'étapes ni de limites, on peut avoir plein de versions de StareDad, le tout est de garder l'expression "OMGWTF"-esque du papa et/ou finir par une phrase choc !

Où que j'en fait un ?

Vous avez juste besoin d'un StareDad vide (plutôt grand ce modèle là) !

  • 5) Son...I am Disappoint

Son I am disappoint

Je poursuis l'idée du meme précédent avec le "Son...I am disappoint" qui veut dire "Fils...Je suis déception" ! En gros, le fils fait un truc complètement nul : par exemple, il s'inscrit à la Nouvelle Star, il vote oui pour Hadopi, il écoute du Tokio Hotel ...enfin vous avez compris! Et le père ne cache pas sa déception!

Un petit détail sur ce meme: les dessins sur les deux cases du haut sont souvent faits horriblement sur Paint, et quand je dis horriblement... :'( Etapes de création :

  1. Deux cases du Haut avec le fils qui fout n'importe quoi

  2. "Son...I am Disappoint" sur les deux cases du bas

Où que j'en fait un ?

J'ai ici une version avec les deux cases du haut vides, et une autre version, vide aussi, mais cette fois-ci avec le message "Son...I am Satasfaction" et un père ravi. Ah oui, bonus, une version custom TF2 !

  • 6) DisasterGirl

DisasterGirl

Si cette image vous remplit de confusion, c'est normal, c'est l'effet de la "DisasterGirl", "La fille Désastre" en anglais. Mais qui est cette petite fille si adorable, qui sourit si machiavélique devant une maison en feu?Je vais vous le dire moi!: c'est le Diable en personne et... quoi? Brûler une maison c'est rien du tout et c'est pas une preuve ? Haha, mais j'ai la preuve IRREFUTABLE!

DisasterGirl

Haha, vous faites moins les malins maintenant, hein ????

La DisasterGirl est responsable de tous les maux de la planète, on ne sait pas qui elle est mais c'est de sa faute c'est tout! Je n'ai pas trouvé son nom, mais il y a une image d'elle plus grande :

DisasterGirl

...C'est moi ou il fait un peu plus froid ? (brrrrr...)

Etapes de création :

  1. Une photo d'un truc ignoble (Vous avez l'embarras du choix vraiment...)

  2. DISASTER !

Où que j'en fait un ?

La DisasterGirl n'est malheureusement plus vraiment répandue (moins que les autres memes en tout cas); mais si néanmoins vous voulez montrer son côté diabolique, vous allez soit prendre son visage directement sur la photo originale (comme moi), soit vous prenez cette tête pré-découpée (niark niark).Et comme je suis trop sympa, je vous facilite le boulot, tenez cette galerie de Tokio Hotel et de Twilight pour les trucs affreux.

  • 7) Nyoro~n

Un meme plus répandu chez les otaku que chez les geeks, c'est le Nyoro~n !

Lancé à partir d'un webcast dérivé de La Mélancholie de Suzumiya Haruhi qui s'appelle Nyoron Churuya-San!, il met en scène Churuya-San, une version chibi (petite et déformée quoi) du personnage Tsuruya (je n'ai absolument aucune idée de qui sont ces personnes, mais les fans comprendront sûrement). Et tel un geek qui part à l'aventure sous un soleil de plomb (un geek qui sort en fait), Churuya-san part à la recherche de son met favori: le fromage fumé! (n'importe quoi vraiment...).

Voici la BD originale utilisant le Nyoro~n :

Nyoro~n

En gros ça dit:
  • Fille Aux Cheveux Verts Bizarre : Kyon-kun, Hey, Kyon-kun!
  • F.A.C.V.B : Il reste encore du fromage fumé?
  • Gars normal :Tu as déjà tout mangé,non?
  • F.A.C.V.B : Nyoro~n <:3

HAHA, PWNED!!1!

Et ça a donné naissance à plein d'autres versions du Nyoro~n, pour tous les animés, parce qu'apparemment le Pwnage c'est bien et le Pwnage mignon c'est encore plus fun, du coup on l'adapte à toutes les sauces !

Etapes de création :

  1. "Hey, Hey!"

  2. Personnage mignon DO WANT quelque chose

  3. Ownage Instantané

  4. "Nyoro~n"

Où que j'en fait un ? Là ça s'annonce compliqué, on peut pas vraiment dire que la bd en elle-même est exploitable; mais si vous avez un bon coup de crayon, ou vous n'avez pas peur des montages merdiques, lancez-vous! On peut l'adapter à tous les thèmes !

BEWARE OF THE CHRISTINE ALBANEL NYORO~N!!!!!111

Nyoro~n

  • 8) The Rock Driving

The Rock Driving

Comme je sais que vous êtes d'avides lecteurs de 42, vous avez pu remarquer à plusieurs reprises du lulz qui se déroule sur plusieurs cases (comme celle au-dessus), avec TheRock (qui se trouve être Dwayne Johnson) qui est en train de conduire,et une fille blonde qui est à l'arrière de la voiture (qui se trouve être Annasophia Robb), dans un film d'aventure [NDCerb : Tout pourri !] qui s'appelle La Course Vers la Montagne Ensorcelée , ouah, si ça, ça ne sent pas l'Epicness!...ouais en fait non.

L'histoire du film importe peu, et puis de toute façon, l'Internet arrive à rendre célèbre des films pourris, la preuve avec ce meme! La première version vide est apparue sur des forums de photoshoppeurs en 2009, et ces derniers ayant compris la quintessence de l'expression "J'ai-envie-de-pisser" de la blonde, et celle "Pourquoi-tu-me-l'as-pas-dit-avant???" du gros baraqué, et tous les Roflz qu'ils pouvaient en tirer, ont décidé de l'exporter un peu partout sur le Web !

INTRATUBES SUPERIOR !

Etapes de création :

  1. Le gars pose une question

  2. La fille donne une réponse wtf-esque

  3. "OMG WAIT WAT"

Comme pour les Réaction Guys, pas besoin de se limiter à 3 cases !

Où que j'en fait un ?

Le template vide...Vous avez besoin de quoi d'autre franchement ?

  • 9) Advice Dog et ses potes

Toutes les formes de ce meme ont a peu près le même type de background, mais avec des couleurs différentes, un tête d'animal ou de personne au milieu, et du texte en haut et en bas de l'image.

Vu que Advice Dog a fait plein de petits, je vais mettre des exemples imagés et une brève description pour les six plus connus :

  • Advice Dog :

    Advice dog

    Le première forme du meme: AdviceDog donne des conseils en général loufoques et incompréhensibles, de vrais conseils de drogués! L'image est celle d'un petit chien mignon (cette image en serait apparemment l'origine) , et le fond multicolore peut entraîner des pertes de vue irrémédiables ! Faites attention !!! (haha merde mon AD est faux, son conseil est assez utile)

  • Courage Wolf :

    Courage Wolf

    Courage Wolf lui est plein de bons sentiments, quoiqu'un peu agressif : il va toujours vous encourager à prendre les moyens les plus extrêmes pour vous en sortir ! Son background est jaune-orangé, et l'image utilisée (celle du loup) vient d'une photographie "célèbre" (je le mets entre parenthèses, parce que je n'ai pas trouvé l'image d'origine) qui en a inspiré certains !

  • Socially Awkward Penguin :

    Socially Awkward Penguin

    Dans un sens, on est un peu tous ce pingouin: S.A. Penguin fait quelque chose...d'absolument ridicule et très humiliant en général. Il est tellement vrai qu'il en est populaire, il reste réaliste, à l'opposé total d'AD et de CW. Son background est bleu-clair.

  • PhilosoRaptor :

    PhilosoRaptor

    PhilosoRaptor est un dinosaure intelligent et se pose des questions d'une sagesse infinie+1, et pousse l'internaute à réfléchir. Un des dérivés d'AD parmi les plus pertinents (ou pas). Son fond est vert clair-vert foncé, et il y a deux versions du Raptor.

  • Depression Dog :

    DepressionDog

    Encore un chien, mais beaucoup moins coloré qu'Advice Dog: Depression Dog, à l'opposé de Courage Wolf et à un degré supérieur à Socially Awkward Penguin, va vous persuader que la vie est une succession de Fail, et va énoncer sans cesse ses (ou vos) moments de grosse déprime.

    La pauvre bête qui a donné son visage à cette version est ici, et le background est gris clair/foncé (on peut aussi rajouter un effet d'ombre sur les bords, pour intensifier l'idée déprimante). Avant de vous lancer dans ce meme, il vous faudra faire la part des choses entre un message un peu triste mais drôle quand même, ou une citation emo-esque!

  • Insanity Wolf :

    Insanity Wolf

    Décidément il n'y en a que pour les canidés, avec de nouveau un loup: "cousin" dérangé de Courage Wolf, beaucoup plus agressif, carrément dangereux, il aime entre autre le sang et les rapports non consentants. La photo originale du loup psychopathe est , et le fond de l'image est gris foncé/noir.


  • Cerbonux : Politicaly neutral dog

    Politicaly neutral dog

    L'advice Dog suisse !

Il y a aussi Rich Raven, et les PokéParents, et tout, mais ils sont un peu moins importants que les 6 premiers du dessus donc je ne les expliquerai pas.

Où que j'en fait un ?

Le moyen le plus simple: ce site, on choisit l'image (en cliquant sur "XX templates", on peut choisir la version que l'on préfère), on tape le texte du haut et du bas, et c'est gagné ! On peut aussi modifier la taille de la police et les phrases après création, puis afficher les changements en cliquant sur "Fix",toujours sur le générateur.

Mais les points négatifs de cette méthode est l'adresse qui reste en bas de l'image créée et le fait que toutes les personnes qui passent sur le site peuvent voir votre image (il y a une option "Delete Instance" ,mais elle me mène vers un message d'erreur...) donc je vais mettre les exploitables d'AdviceDog, de CourageWolf (Versions 1 et 2 avec un halo lumineux en fond), de SociallyAwkwardPenguin, d'Insanity Wolf (Versions 1 et 2 avec un fond plus sombre et un loup avec des yeux rouges),de Depression Dog (sans effet d'ombre malheureusement) et de PhilosoRaptor (Versions 1 et 2).Si vous voulez faire votre propre version du meme avec une autre image, voici le background d'Advice Dog sans sa tête. A vous de choisir et de modifier les couleurs !

C'est tout pour les memes, bien sur il y en a plein d'autres, comme la BD CSI:Miami (dont l'image exploitable est ici), le "It's a Trap!" et plus encore, mais les 9 que j'ai décrit sont déjà trop plein de génialité, alors je vais en rester là! J'espère que cela vous aura au moins appris quelque chose, et que vos yeux n'ont pas trop morflé durant le visionnage !

Je vais conclure sur ce MotivatorOmegle \o/ :




Merci à B-aka pour ce billet totalement inutile et donc indispensable qui me permet de continuer à me tourner joyeusement les pouces. Que l'incroyable Protozoaire sous-marin divise ses cellules sacré sur son front !

Enfin, j'exagère, je n'ai pas fait que glander, dernièrement j'ai même eu le temps de finir le dernier numéro de 42 spécial Familles de France :



Et j'ai mis à jour la galerie !

Après tant d'effort je peux me recoucher pour au moins trois mois :p

mardi 17 novembre 2009

Billet invité : L'art du troll


17 11 2009
Troll

Bonjour à tous et à toutes, moi c’est SudoFreeMitnickPls666 ! L’homme qui a battu la Tektonik et Tokio Hotel sur Nioutaik avec son super article sur Linux (NDCerb : mais pas le billet sur le créationnisme, nananananèreuh !) ! CerberusXt étant trop occupé à se taper des courtisanes sur Dragon Age, il a ouvert son blog aux billets invités à nouveau. Voici une bonne occasion pour moi de vous présenter une de mes activités favorites sur l’internet : le troll !

Ce billet est avant tout destiné à toutes les buses qui ne savent pas ce qu’est un troll, comment les détecter et comment les mettre en place. Le download (d’une iso de distrib GNU/Linux ofc) en a encore pour deux heures et vous vous emmerdez ? C’est Noël et vous en avez marre des discussions à la con pendant le repas de Noël ? Pas de problème, le troll peut égayer votre vie, que ce soit sur le internet ou irl (in real life --).



Chapitre 0. Troll Age : Origin

Troll

Bon, là vous vous dites peut-être "Mais de quoi il parle ce mec ? Un troll c’est pas un gros truc poilu qui pue de la gueule comme Hébus ? En quoi ça peut être marrant ce machin?". Effectivement, un troll c’est un gros truc poilu qui pue de la gueule comme Hébus.

Mais un troll c’est aussi, et surtout, un terme très fréquent sur internet qui désigne une personne qui lance des discussions autour de thèmes "sensibles". Le but premier est souvent (toujours ?) la nuisance. Un troll a en tête de lancer un débat sans aucun intérêt où les parties adverses vont échanger de façon souvent agressive pendant un looong moment.

Le terme "troll" désigne le plus souvent aussi bien la personne lançant la discussion que la discussion elle-même. De ce que j’en sais, on appelle cela un troll car en anglais le "trolling" est de la pêche à la ligne avec plusieurs hameçons. Par exemple, un type lançant une phrase du style "de toute façon Windows ça pue lol" sur un chan regroupant des fanboys Microsoft peut être considéré comme un mec qui tend une grosse perche qu’au moins une personne a des chances de saisir pour répliquer "ouais mais c’est plus stable que Linux". Et là, le {drame, fun} commence …



Chapitre 1. Pourquoi troller ?

Troll

Troller c’est moche, mais ça occupe, un peu comme WAR. Certains voient le troll comme un moyen d’arriver à dégouter l’autre jusqu’au point de lui faire croire qu’on a raison. Si vous êtes un salaud ou un manipulateur dans l’âme, le troll peut devenir une occupation comme une autre (tuer du gris sur WoW et le macro /spit, jeter des pierres sur les chats dans la rue etc.).

Pourquoi ne _pas_ troller ? Parce que vous êtes quelqu’un de bien.



Chapitre 2. Exemples de trolls faciles

Troll

Il est parfois inutile de faire dans l’originalité. Selon le contexte et les personnes que l’on souhaite entrainer dans un troll sans fin, un sujet à controverse classique peut suffire. Malheureusement, sur internet beaucoup de gens connaissent très bien ce phénomène et identifieront facilement votre troll. A partir du moment où il est trop flagrant, votre troll ne prendra pas, à moins qu’une personne soit assez crédule pour y foncer tête baissée (un noob).

Voici quelques contextes et leurs trolls potentiels associés. Même si ces sujets sont usés et grillés à 200m, cela aura au moins le mérite de vous aider à mieux comprendre quel genre de débat peut être qualifiable de « troll ».

  • World of Warcraft :
    « WoW c’est moche », « Blizzard rend le jeu trop casu », « la classe X est vraiment cheatée », « Le PvE c’est de la merde », etc.

  • Fanboys Microsoft :
    « Windows c’est de la merde en boite, Linux c’est mieux »

  • Fanboys GNU/Linux :
    « On peut pas jouer sous Linux », « Linux c’est compliqué »

  • Vous devez animer un débat en cours (IRL) : « la peine de mort », « HADOPI », « l’immigration », « la religion », « le racisme » en fait tout ce qui touche à des convictions religieuses ou politiques à de grandes chances de partir totalement en vrille. Plus y a de monde, plus y a d’avis différents. Si y a des grandes gueules dans votre classe c’est potentiellement explosif.

  • Repas de Noël (IRL) :
    « Vous saviez qu’on a choisi la date du 24 Décembre au hasard et qu’historiquement on ne sait pas quand Jésus est né ? »

  • Convention Star Wars (IRL) :
    « Star Wars episode 1 c’est le meilleur de la série », «Mon personnage préféré ? Jar Jar Binks comme tout le monde»

  • En Bretagne (IRL) :
    « Au fait, Nantes c’est en Bretagne ou pas ? » (explosif si il y a des Nantais et des Rennais)

Bref y a une quantité énorme de sujets abordables quel que soit le contexte. Si une première tentative ne marche pas, il suffit de relancer. Si vous connaissez bien les personnes autour de vous, c’est relativement facile d’identifier le sujet le plus sensible. Si vous êtes au Mc Do avec Gérard, fan de Bill Gates et Boris, fan de Stallman, il suffira d’évoquer votre hésitation entre Windows 7 et Ubuntu. Et si vous êtes entre fans de Linux, vous pouvez tenter le troll sur EMACS et VIM, ou Gnome et KDE. Il y a toujours la possibilité de rebondir …



Chapitre 3. Réussir son troll

Troll

On peut facilement définir quelques règles essentielles pour donner un maximum de chance à son troll de prendre. Le sujet en lui-même n’est la plupart du temps pas suffisant et il faut faire preuve de fourberie pour qu’il passe en douceur. Le but est d’analyser le contexte et les personnes présentes (ou au moins un profil type), de trouver le sujet adéquat et de lancer correctement (et le nourrir si besoin).

  • Analyser le profil du public ciblé

    Bon, c’est la partie la plus importante du travail. On peut différencier deux cas de situation de base :

    1. Vous êtes dans un contexte précis (boulot, sur irc, un forum, en cours) et vous voulez lancer un troll

    2. Vous voulez lancer un troll gratuit et vous cherchez un endroit où le faire

    Personnellement si j’ai envie de lancer un troll, c’est toujours dans la situation 1, c'est-à-dire que je sais quel est le public avant de trouver le sujet. Si vous voulez faire du troll totalement gratuit sans avoir le contexte (cas 2), ça sera la logique inverse de la mienne mais ça devrait rester applicable. Il est évident que pour lancer un gros troll sur Dieu (ça a fait ses preuves), vous n’allez pas faire un post "Dieu n’existe pas" sur un newsgroup d’athéistes, ça ne servirait à rien. Le plus simple reste pour moi de trouver un sujet sympa en fonction des personnes autour de moi. Plus on connait les personnes ciblées, leurs gouts, caractères et réactions au troll, plus c’est facile.

  • Lancer l’hameçon

    Formuler la phrase d’accroche correctement est important. Il faut poser les choses comme des faits objectifs et établis et non comme étant des opinions personnelles. Le but est de susciter chez les autres de l’agacement puisque cela mettra à mal leurs propres opinions.

    Exemple de situation, vous êtes en présence d’un énorme fan de Sum41 et vous voulez le lancer sur un troll.

    Ne dîtes pas :
    "Sum41 ça me fait penser à Blink182" (fail ! trop subjectif !)

    Dîtes plutôt :
    "Sum41 c’est pas le groupe qui a tout piqué à Blink182 ?"

    Le but c’est de ne pas être trop grillé d’entrée. Si le public est geek et vous connait bien, ça sera plus difficile car ils sauront que vous aimez troller et mettre du bordel sur le forum ou sur le chan irc. Parfois il faudra faire preuve de patience pour amorcer le troll.

    Par exemple si vous voulez lancer un troll Linux/Windows sur le chan irc de nioutaik (NDCerb : pour ceux que ça intéresse cliquouillez sur le lien en haut a droite du blog pour y accéder) où y a du geek à souhait et des partisans des deux OS, ce n’est pas aussi facile que ça car tout le monde préfère éviter ce débat qui pourrit le chan pendant au moins 30 minutes. Le plus simple c’est juste de poser une question sur un détail spécifique à l’un des deux OS et qui met l’autre à mal. Du style, "tain pourquoi chez Linux ils ont pas mis le NTFS de façon native comme sur Windows ?". Même si vous dites n’importe quoi et que vous passez pour un noob, ça peut marcher au bout de quelques lignes.

    Il est possible de lancer un troll simplement en balançant une vidéo, comme par exemple les vidéos des pubs "Mac vs PC". Ca marche évidemment en trouvant un article troll d’un site web, ou une image. En fait, on peut utiliser n’importe quoi comme amorce. Le tout est de trouver le bon déclencheur.

  • Troll

  • Feed the troll !

    Votre troll est lancé, il y a quelques échanges et ça se calme … pas de panique ! Il suffit d’alimenter le pseudo débat en lançant des phrases choc pour titiller la personne visée. Le but ce n’est souvent pas d’argumenter, juste d’aller franchement envers l’avis de la victime. Si la victime a la même opinion que vous, il faut adopter l’avis inverse le temps du troll, et dire les choses qui vous feraient vous-même bondir.

    Exemple de séquence:

    • Vous : "Sum41 c’est pas le groupe qui a tout piqué à Blink182 ?" (AMORCE)

    • Fan de Sum41 : "Hein ? t’es fou Sum41 c’est plus vieux que Blink182 !"

    • Fan de Blink182 : "Mais tg, va voir sur wikipédia au lieu de dire de la merde salcon"

    • [troll]

    Ça se calme, vous avez pu remarquer que le fan de blink182 est agressif. Vous pouvez le relancer de façon directe en sachant qu’il va foncer dedans … avec de la chance ça finira en flame.

    • Vous : "De toute façon Blink182 c’est de la musique commerciale, ça pue" (RELANCE)

    • Fan de Blink182 : "omg mais de quoi tu parles abruti"

    • [troll]

    Si l’amorce a pris, vous pouvez essayer d’identifier les personnes qui répondent et leur façon de réagir. Parfois les gens relancent elles même le troll, parfois elles sont tellement agressives que ça part en "flame war" où il n’y a même plus de tentative d’argumentation (le cauchemar des modérateurs).



Chapitre 4. Quelques types de trolls

Troll

Selon la situation vous pouvez être amené(e) à adopter différentes stratégies. Personnellement j’ai quelques patterns de base qui suffisent largement.

  • Le troll "ninja"

    • Contexte : plusieurs personnes d’avis divergents

    • Principe : Très simple, il suffit de lâcher une grosse bouse au milieu de la foule, tel un appât à mouches. Pas forcément très subtile voir même plutôt bourrin... Le but est de lancer un débat entre les personnes présentes et de s’esquiver en douce ou tout simplement d’admirer le bordel ambiant crée. Sur des newsgroup des trolls ont duré des années ainsi. Le point positif de cette méthode c’est qu’en s’esquivant et en restant passif vous ne serez pas accusé de troll puisque tout ce petit monde va papoter pendant une éternité jusqu’au point où personne ne saura plus de quoi ils parlent …

    • Exemples : Le gros troll (polémique = troll politique) sur Frédéric Mitterand et le tourisme sexuel causé par Marine Le Pen sur un plateau tv. Demander de manière innocente si installer Linux est plus simple qu’installer Windows sur un forum geek et regarde les partisans de chaque bord se déchirer à grand coups de "Grub ça pue !", "ouais mais Ubuntu c’est aussi simple qu’un Windows !", etc.

  • Le troll "seul contre tous"

    • Contexte : plusieurs personnes du même avis

    • Principe : pas le choix, vous allez devoir troller en allant contre l’avis des personnes présentes. En général, il suffit d’aller contre l’opinion commune pour susciter de vives réactions. Les cibles se sentiront plus fortes que vous car elles seront plusieurs à partager leur avis. Elles penseront qu’elles ont raison et vous tort. De votre côté il suffira de poser des arguments à la con qui ne tiennent pas la route, voir même de sortir des choses que vous savez fausse pour créer de l’énervement en face. Surtout ne lâchez rien et alimentez le troll via des phrases débiles qui finiront par dérouter les adversaires. Ne réagissez pas à arguments valables de l’opposition (comme en politique), esquivez-les et relancez de plus belle.

    • Exemple : Faire la promotion de Mc Do ou de la viande sur un forum végétarien. Affirmer que les animaux ne souffrent pas sur un forum de la protection des animaux (affirmez que leurs petits cris sont des cris de plaisir et non de souffrance par exemple …).

  • Le troll "monocible"

    • Contexte : une personne lambda

    • Principe : Identifiez une conviction forte (religieuse, politique, autre) chez la cible. Parfois il suffit de parler un peu politique ou actualité pour avoir une opportunité. Dès que vous avez trouvé la faille, allez à l’encontre (même si vous êtes normalement en accord avec les idées de la victime) en sortant des arguments peu ou pas valables. Selon la personne il n’est pas forcément utile de faire dans la subtilité. En déroutant les arguments opposés (ignorez-les) vous finirez pas l’avoir à l’usure. Surtout ne montrez aucune ouverture d’esprit, posez vos opinions comme des faits établis et restez sourd. Attention, ce troll peut créer quelques tensions ultérieures avec la cible si il est trop violent :D

    • Exemple : Il y a une infinité de possibilités … la politique est un bon moyen de troller avec un inconnu une fois que vous avez identifié son parti préféré. Parfois un minimum de culture est nécessaire mais au pire sortez des banalités sans nom du style "la droite a fait de la merde pendant trop longtemps", "tous des bolchéviques chez les Vert", etc. N’hésitez pas à dire n’importe quoi, la cible finira consternée en plus d’agacée.

  • Troll

  • Le troll "kthxbye"

    • Contexte : une personne lambda

    • Principe : c’est le même principe que celui au-dessus. La différence c’est que c’est vous qui mettrez une fin à l’échange au moment adéquat. Le but est de laisser l’autre personne dans un état de frustration puisque vous ne lui laissez plus la possibilité de s’exprimer. Il faut bien jauger le moment où partir. Le mieux est de partir en beauté, sur une phrase assassine, un argument de merde imparable ou un truc totalement faux afin d’agacer encore plus l’autre personne. Vous pouvez également conclure sur une amorce d’un autre troll.

    • Exemple : Pour mettre fin à un troll sur Luc Besson avec un de ses fans (s’il y en a encore ce qui m’étonnerait) : "Bon allez je te laisse tu comprends rien, de toute façon le cinéma Français c’est de la merde suffit de voir Léon."

  • Le troll "fourbe"

    • Contexte : plusieurs personnes d’avis différents (sur internet)

    • Principe : amorcez un troll façon ninja. Regardez les gens se foutre sur la gueule à coups d’arguments stériles en mangeant du pop corn. Lorsque les débats commencent à durer, dénoncez les gens qui ont réagis à votre troll à un modérateur ou administrateur (forum, irc). Précisez qu’ils trollent sans cesse (gardez les logs mais nettoyez votre amorce), qu’ils nuisent à l’espace publique et qu’il faut les punir. En gros faites les bannir ce qui vous fournira une satisfaction supplémentaire. Cette technique un brin abusée est un moyen plutôt efficace de nettoyer certaines communauté de ses kévins indésirables …



Chapitre 5. Où troller IRL ?

Troll

Franchement, il est possible de troller n’importe où et avec n’importe qui …

Vous êtes dans un restaurant dit "Chinois" et vous voyez des nems sur la carte ? N’hésitez pas ! Appelez un serveur et dites lui que c’est un plat Vietnamien. Encore mieux, demandez lui si les nems sont chinois. Mettez-le dans l’embarras. A partir du moment où vous avez la certitude qu’une personne dit un truc faux et qu’elle y croit dur comme fer, vous avez l’opportunité de lancer un troll solide puisque vous devriez avoir des arguments pour aller envers les siens. Vous pouvez bien sûr troller en famille gaiement. Votre sœur est fan de Tokio Hotel ? Bam, dites d’un air anodin que le chanteur est gay.

Le seul milieu où il est difficile de troller est le milieu professionnel car ce serait dommage de se prendre la tête avec un collègue. Néanmoins si votre chef de projet décide d’utiliser du Java pour son nouveau back-office, rien ne vous empêche de discuter son choix en faisant l’apologie du C#. Pour tout ce qui touche l’informatique, le troll est facile car il suffit de lancer des trucs totalement invérifiables sur le moment comme "Ouais mais le java y a une instabilité sur la version 4.23.3 quand tu passes par la faille Perl du kernel 5.2 sur Solaris".



Chapitre 6. Où troller sur Internet ?

Troll

Là encore, il y a des possibilités un peu partout. Le public le plus facile à séduire est tout ce qui n’est pas du tout geek ou gamer. Lancer un thread dont le contenu va contre l’idée générale d’un forum est enfantin. Si vous créez un topic pour avortement dans la section bébés du forum de doctissimo, Dieu seul sait quel genre de troll ça va donner … si vous voulez esquiver les modérateurs, il vaut mieux faire ça le soir d’ailleurs, ça vous laissera au moins jusqu’au lendemain matin sur la plupart des sites.

Sur IRC, il suffit de faire le  "lurker" (vous lisez sans rien dire, comme un parasite qui profite sans ne rien apporter) quelques temps pour mettre en évidence des trolls potentiels. Il suffira de sauter sur l’occasion pour semer la zizanie. Parfois rien que le principe du chan suffira comme par exemple tous les chans officiels de distrib’ Linux (allez donc faire l’apologie d’Ubuntu sur le chan Gentoo par exemple).

Les forums de jeux vidéos sont des cibles faciles, comme par exemple les forums officiels WoW où une série de kévins ne manquera pas de répondre à votre troll sur « Put1 lé voleur c abusé ». Le troll est partout, et il devient même difficile de faire la différence entre un troll lancé consciemment et un débat lancé avec une bonne volonté puisque dans les deux cas cela finit souvent en queue de poisson.



Chapitre 7. Argumentation (ou pas)

Troll

Pour finir voici des moyens élémentaires pour bien nourrir son troll.

  • Esquiver les arguments, surtout les vrais (ne pas répondre !)

  • Considérez que vous avez raison, et eux tort. Il faut qu’ils sentent que vous êtes sûr de vous.

  • Partez dans toutes les directions. Semez la confusion.

  • Demandez des preuves systématiquement puis ignorez les ou dites qu’elles sont fausses.

  • Rebondissez ! « Ouais mais … », « Je ne suis pas d’accord parce que … », « Tu oublies que … »

  • Entrainez les autres dans le troll en lançant des hameçons dans tous les sens.

  • Faites preuve d’un maximum de mauvaise foi en permanence.

  • Sortez un maximum de citations pour faire le malin, ça en jette.

  • Faites du hors-sujet, faites le parallèle avec des débats voisins.

  • N’hésitez pas à chercher le point Godwin.

  • Bombardez de smileys.

  • Recherchez des alliés (ou inventez les pour impliquer plus de monde) et appuyez votre troll dessus pour donner encore plus de poids à vos arguments en mousse ("Ah tu vois, X aussi pense que Astérix est une femme !")

  • Faire l’abruti en abusant du sms, du capslock peut être utile dans certains cas puisque cela amène de la nuisance supplémentaire (visuelle)

  • Listez les arguments imparables. Par exemple contre un végétarien le fameux "ouais mais l’homme est au dessus du mouton dans la chaîne alimentaire" fait toujours mal.

  • Show no mercy



Chapitre 8. Conclusion

Troll

N’oubliez pas que le troll est partout et qu’il est également important de savoir détecter un troll afin de ne pas tomber soi-même dans le panneau. Merci à tous ceux qui respectent la netiquette :] sans vous ça ne serait pas aussi drôle …



Merci SudoFreeMitnickPls666 de propager la trollitude, après tout, plus il y a de boulet plus Internet pèse lourd dans la politique mondiale (comment ça ma phrase ne veut rien dire ?). Que le gigantesque étron de l'espace envoie ses effluves bénies dans tes narines pour des siècles des siècles !

Troll

A noter que, pour vous laver les yeux, j'ai mis à jour la galerie (petite maj mais maj quand même), en joie !
zOMG !1 Il y a d'autres pages: 1 sur 8 - Page suivante