Paradoxes temporels (ou comment se faire mal au crâne pour rien) - Nioutaik, le blog de l'inutile indispensable totalement... indispensable !
titre

lun 15 oct 2007

Paradoxes temporels (ou comment se faire mal au crâne pour rien)


15 10 2007
Retour vers le futur

Pouvoir voyager dans le temps, ça laisse rêveur. Qui n'a jamais voulu corriger certaines erreur de sa vie ("Arg noooooon !! N'appuie pas sur ce bouton sale nooob T_T" ou encore "Non, ne lui dit pas "Tain t tro bonne" tu vas griller toutes tes chances :'(") ? Seulement le problème c'est que le fait de revenir en arrière dans l'histoire, pour peu que ce soit possible (on a bien le droit de rêver), et bien ça entraine un nombre affolant de gros problèmes qui font mal au crâne quand on y réfléchit un peu, on appelle ca les paradoxes temporels.

Comme ce soir j'ai super envie de rentabiliser mon investissement dans une boite d'Efferalgan je me suis amusé à synthétiser plusieurs de mes théories à 3 francs (c'est ça d'aimer la SF et d'adorer réfléchir sur des conneries qui servent à rien oO) sur un célèbre paradoxe temporel, le paradoxe du grand-père. En gros ce paradoxe a lieu si on revient dans le passé pour buter son grand-père (le pauvre, il a rien demandé :'( ), que nous arrive t'il à nous pauvre malheureux vu qu'il a jamais pu donner naissance a notre père/mère et que donc en toute logique nous n'existons pas, et dans ce cas comment on l'a buté (arg boucle infinie de la mort !) ?

Histoire de changer un peu le problème on va imaginer que l'on revient dans le passé pour tuer, non plus notre vieux mais nous même, un genre de suicide temporel, je vous laisse le choix des armes, après tout, vous êtes le mieux placer pour savoir comment vous préfèreriez mourir (et la réponse "mais gneu veux pas mourir" n'est pas valable). A ce moment là que se passe t'il ?? Voici plusieurs "possibilités" à deux roubles étayés bien entendu par aucune preuve scientifique on est pas la pour s'emmerder avec ces considération mâârde, c'est Nioutaik ici !!



  • Les mondes parallèles : Ca c'est l'explication la plus simple, enfin du moins celle qui fout moins le bordel. En fait, lorsque vous vous trouez la paillasse (si vous vous flinguez sinon remplacer l'expression ^^), vous ne modifier pas votre futur mais vous générer un nouvel univers parallèle dans lequel vous êtes mort avant de voyager dans le temps. Si vous revenez à votre présent rien n'aura changé, ce qui est plutôt pratique parce que bonjour les emmerdements sinon.

  • Désintégration de l'univers : Déjà nettement moins fun (quoique, tant qu'à se suicider autant embarquer tout le monde avec soit), lorsque vous tuez votre vous du passé cela génère une gigantesque modification de votre futur, comme une grosse onde d'effet papillon (vous savez, le truc qui dit que si je pète en France ça tue des gens au Japon dans un Tsunami), l'Univers n'arrive pas à s'ajuster de façon cohérente pour intégrer la modification, du coup Blue Screen of Death général et tout disparait.

  • Le reboot infini : Pour éviter la destruction totale, l'Univers choisi de revenir en arrière, vous effaçant, vous et votre futur, ne laissant que votre passé qui ne se rend compte de rien et continu sa vie. Comme votre passé ne perçoit pas ce retour en arrière il y a de forte chance que vous décidiez à nouveau de revenir en arrière pour vous tuer à nouveau, l'Univers reviendra une fois de plus en arrière et hop, vous avez une boucle infini !

    • Variante : L'univers n'efface pas votre futur mais se contente de revenir un centième de seconde avant la mort de votre vous du passé, résultat vous vous tuer indéfiniment, re boucle infini mais en plus rapide

  • Invincibilité : Pour éviter la destruction voir la boucle infini l'univers vous empêche de tuer votre passé, par quel moyen j'en sais trop rien, peut être en vous assenant un coup sec derrière la nuque et en vous rebalancant dans votre futur voir carrément en vous empêchant de vous approcher de vous même. Toujours est il que, ne pouvant vous tuer il n'y a plus de paradoxe.

    • Variante 1 : L'univers (décidément il est bien motivé celui là) vous fait disparaitre dès l'instant ou vous planifiez de buter votre vous du passé, oui, l'Univers c'est un ouf il aime pas s'emmerder avec les paradoxes alors faites gaffe à vos pensées

    • Variante 2 : Une agence de voyageurs temporels chargée d'empêcher tout paradoxe temporel vous intercepte quelques seconde avant votre meurtre pour éviter tout drame. Ensuite ils vous foutent en taule avec un chouette costard orange et ils vous torturent pour connaitre vos motivations. Bien sur les droits de l'homme ne s'appliquent plus à vous, vous êtes un terroriste temporel.

  • Le remplaçant : Le fait de tuer votre passé vous empêche tout retour dans votre "présent", vous devenez donc, en quelque sorte, votre propre passé et vous devez réécrire votre futur à partir de ce point. Ainsi, le paradoxe est évité mais vous vous êtes bêtement bloqué. Remarquez ca serai un moyen simple de repartir à zéro, par contre comment expliquer à la police le cadavre qui vous ressemble bizarrement qui traine par terre devant vous ?

  • La ligne de temps continue : Si on considère que chacun vit sa propre ligne de temps il n'y a pas de retour en arrière à proprement parler possible. Le fait de revenir dans le passé pour se tuer revient à vivre la continuité de son présent dans un autre lieu, on ne tue pas son passé mais son passé devient notre présent, ainsi se tuer ne change rien, on continue sur sa ligne de temps un peu comme la théorie du remplacant.

  • Les clones (Ou le Kage Bunshin no Jutsu temporel) : Au moment ou vous aller asséner le coup de grâce à votre passé un deuxième vous du futur apparaît pour tuer votre futur n°1 et l'empêcher de réaliser une catastrophe, apparait alors futur n°3 qui veut empêcher futur n°2 de tuer futur n°1 qui veut tuer son passé ... etc etc à l'infini, chaque intervenant du futur cherchant à empêcher une erreur irréparable. Malheureusement, au bout d'un moment, l’endroit dans lequel vous vous trouvez n'étant pas extensible tous vos clone, vous même et votre passé finissez par mourir étouffés annihilant votre existence de la surface de l’univers empêchant ainsi le paradoxe.

  • Hors du temps : Le fait de vous tuer vous même ne nous fait pas disparaitre mais vous placer "hors du temps", c'est à dire que vous n'avez aucun passé, c'est comme si vous étiez apparu par magie le jour de "votre" mort. Si vous revenez dans le futur c'est comme si vous disparaissiez de la ligne du temps entre le passé et votre présent, si vous choisissez de rester dans le passé on en revient à la théorie du remplacant. Votre futur en revanche continue de changer.



Voilà, c'est du grand n'importe quoi, j'espère pas avoir saoulé tout le monde avec mes conneries (en même temps vous commencez à avoir l'habitude j'espère :p) ... Il y a certains exemples qui sont assez chaud à expliquer donc j'ai été un peu beaucoup confus par moment. Si vous aussi vous avez des théories à trois francs sur ce paradoxe faites péter les COMZ !!

Annonce voyage temporel
Cherche : Personne pour voyager dans le temps avec moi. Ce n'est pas une blague. (Adresse) Vous serez payé après notre retour. Devez emporter vos propres armes. Sécurité non assurée. Je n'ai fait ça qu'une seule fois

137 commentaires à Paradoxes temporels (ou comment se faire mal au crâne pour rien)

15 10 2007
DA :

Prem's. Grillé le bucheron.

Cerb' jte kiffe !!

15 10 2007
Lyrya :

DA, stoi le bucheron !

Bon moi j'ai une autre théorie : il serait impossible d'aller dans son futur et de voir ce qu'on va être plus tard. Comprenez bien que si votre "vous" part du présent pour aller dans le futur, votre "vous" du futur ne peut exister ! En effet, vous n'avez pas existé entre le moment où vous êtes parti du présent et le moment où vous arrivez dans le futur ! Vous êtes votre propre futur ! Je suis claire ou c'est tout aussi confus que la dernière fois que j'en ai parlé ?
De toute façon, c'est un billet qui va déchainer les passions encore une fois ! Toutes les théories sont possibles concernant les voyages dans le temps et puis si on commence à prendre en compte le fait que le Temps n'existe pas... Oula... Vite mes doliprane --

15 10 2007
Negaca :

Premsssssssssssssssssssssss !!! lol a non ... ba deuz !!!

et doublon : Cerberus ... je veu te violer ^^ xD ! non sans dec j'adore cet article !

15 10 2007
psyko :

deuz!!!

(enfin normalement ^^)

Et en plus jai lu tout le billet!
assez bizzares tes histoires ^^

---------------------------------------
Pangolin RulZzzzzz

15 10 2007
rxna :

"tant qu'à voyager dans le temps, autant le faire dans une voiture qui a de la gueule"

.... à propos de la photo.....

15 10 2007
CerberusXt :

@rxna : je l'attendais, j'ai mis l'image un peu pour ca ;)

15 10 2007
Negaca :

@ cerberus : si jamais on bute son soit dans le futur .. qu'estce qui nous arrive ? on creve dans le passé du présent futur ??? ou alors il y a DIEUUUUUUUUUUUU qui dit non ...??

PLIZZZ HALPPP

15 10 2007
CerberusXt :

Si on se bute dans le futur sa change rien pour nous vu qu'on vient du passé, on sait juste qu'on mourra de sa propre main

15 10 2007
Dreamon :

Moi je suis pour la theorie de l'invincibilité, ave cl'univers qui te met des gigas batons dans les roux pour pas que tu y arrive ^^

enfin bon comme voyager dans le temps il a pas plus impossible ca sert pas a grand chose de se poser la question ^^

15 10 2007
jérem' :

Geek va.Sinon félicitation
Niou take poutre tout!!

15 10 2007
Globule :

Hi hi hi tout ça me rappelle HL : Opposing Force, quand on pouvait suivre Gordon quand il allait dans l'univers trotrostrange de la fin et qu'on le butait d'une grenade bien ajustée, ce qui engendrait la destruction de l'univers par paradoxe temporel si mes souvenirs sont bons... ^^

15 10 2007
Norswap :

Toutes ces intrigues temporelles ne sont pas sans rappeler Prince de Perse et Zelda !

Ca me fait aussi penser à "Replay" de Ken Grimwood où il est question d'un homme qui recommence sa vie sans cesse (mais celle-ci démarre à chaque fois de plus en plus tard).

15 10 2007
Negaca :

@cerberus : oué mais si on sais que l'on va se buter ... ca sera un suicide .. mais comme ca sera un autre toi ca sera pas un suicide ... et puis tu saura comment faire pour echapper a ce meutre mais lautre aussi .. donc enfait il se passe quoi ?

15 10 2007
Karotte :

Mouais "Paradoxes temporels ou comment vider son tube de Doliprane"
Dis moi qu'est-ce que t'as pris ce soir ? ^^

15 10 2007
Ebichu :

Dans l'armée des 12 singes, Bruce Willis fait un rêve chelou de quand il était gamin. A la fin, apres un retour dans le passé (zavé k voir leu film) il meurt vieux devant ses yeux de quand il était gamin. Il a en fait une vie infini car quand il se voit mourir, il va continuer à viellir et se retrouver dans la même situation quant il sera plus vieux, et mourir devant son "lui" enfant O_o

... désolé... ^^

15 10 2007
m@deye :

[mode_chiantos=on]
save tes pills pour la tete et va plutot enlarger ton penis ^^ tsé bien que c'est pas la peine de s'prendre la tete ... ben oué t'façon le deuxieme principe interdit les voyages dans le temps, enfin dans le passé en fait ... mais ça suffit
[mode_chiantos=off]

L'idée de la brigade temporelle me plait bien (j'y avais déjà pensé aussi ^^) et puis ça pourrait expliquer un tas d'autre trucs ... peut etre ....

Par contre il est tout à fait possible de faire à mon avis des voyages dans le futur (sans possibilité de retour ... évidemment ..) exemple : utiliser un dispositif d'isolation temporelle (genre la crygenisation par exemple ... en imaginant que ça marche bien sur) donc l'idée c'est qu'on s'endort , on se reveille et là paf ! (non ça fait pas des choca***) mais c'est le futur (ou pas -> guerre nucléaire, cataclysme, epidemies ... et paf retour à la préhistoire .... tien tien tien mais ça veut dire qu'on peut retourner dans le passé !!!111eleven!!) ahem ... je me suis un peu emporté ...

magnifique blog en tout cas !

15 10 2007
Drygon :

Coucou (mon premier post sur ton site)

La théorie du Remplacement est assez étrange (bon ok, les autres aussi, même si certaines semblent bien plus "crédible" que d'autres -cf l'univers parallèle), car si on prends la place de celui que l'on tue (que tu soulignes par le fait d'un cadavre parfaitement similaire à nous) ; que se passe-t-il si moi, 24 ans, je me butte à 5 ans dans le salon de la maisonnée parentale ? Je ne peux, thechniquement, pas prendre ma place. A moins que l'Univers (quel perfide celui là) décide simplement de me faire régrécer à cet âge -autant physiquement que psychiquement- et fasse mystèrieusement disparaitre le cadavre ? Donc en fait, non seulement on établie un homicide infantil sur sa personne (donc on se tue une première fois physiquement), mais cela implique un second suicide 'indirect', car le fait de régrécer au stade de gamin écervellé ne nous fait plus être ce que nous sommes. Certes je suis encore moi, tout du moins le passé du moi, mais pas moi, le moi futur. Tout ça pour dire que ça ne serai pas plus simple de se suicider dans le présent ?

Pour ma part (allons-y de sa petite théorie), je pense que Mr Univers, lors de bêta-test de son monde merveilleux a pris en compte cet théorie et ai pris les mesures nécessaires au cas où l'on en viendrai à cela. Donc voilà, je théorise (oui, c'est un nouveau verbe) qu'en cas de voyage temporel, nous soyons déphasé de la réalité que nous visitons, de sorte que nous ne puissions pas interragir avec cette dernière et en changer le cours, bref, que nous soyons des sortes de fantômes -théorie qui pourrait être intéressante si on extrapole que des esprits potentiellement vengeurs ne seraient en fait que des time-travelers désireux de ne plus voir la cible de leur acharnement pourrir leur vie future-. Je peux pondre d'autres théories encore plus foireuses à l'arrache, mais je ne vais pas faire un roman ^_^

15 10 2007
NecroDr :

Prem's dans mon espace temporel

15 10 2007
Kicker X :

Salut! Nouveau ici, et après lecture des 7 horreurs des mangas et celui ci, je me sens confortable ici :p

Si on se flingue dans le futur, y a pas de paradoxe, car notre mec du passé va tenter de résister, celui du futur ve se niquer la gueule (sinon il ne pourrait pas retourner dans le passé et vivre le temps jusqu'au moment du futur ou il se fait la peau) et la logique est... Qu'on ne va pas pouvoir s'auto empêcher de se tuer... Ca doit être assez flippant quand on voit son soit passer débarquer... l'inéluctable...

La théorie que je trouve la plus crédible (pour y avoir pensé au préalable) c'est qu'au moment où on se met sérieusement à faire tout notre possible pour nous tuer nous-même avant d'avoir cette pensée nous fait disparaître **POUF**, avant de réapparaître car avec notre disparition, personne ne nous a tué précédemment. :p

15 10 2007
Negaca :

Moi je crois en Minority Report !! na! ba il y a une super brigade qui viens souver le noob en detresse !!! et puis voila ! on est dans un monde de bisounours ! non mais serieusement je crois que la theorie la plus credible c'est celle de luniver qui bloque ton mouvement avant le geste final ! enfait tu te fige .. l'univer fige ton temps et puis voila ca s'arrete pour leternitée ... (enfin a quel point de vue) ... et puis dieu viens fumer un MonteCristo avec toi ^^

15 10 2007
Xan :

Moi jpense que quand on revient dans son passé, ben ya que un seul nous à la fois dans la réalité à ce moment-là...

Donc, en gros, impossible de s'autotuer vu que notre moi du passé est passé "hors phase"...

Je sais pas si je me fait bien comprendre :/

Sinon, Nioutaik ca déchire du canard en plastique dans le Gévaudan =D

15 10 2007
Philodendron :

J'ai une autre conception du voyage temporel. Pour moi, a chaque milliardiéme de seconde qui passe, on devient quelqu'un d'autre, c'est à dire que celui qu'on était avant disparaît et qu'un autre apparaît immédiatement (ben oui, vous ne pouvez pas dire que vous êtes la même personne que quand vous étiez enfant). Donc si on pouvait retourner dans le temps, et se tuer, en réalité se serait un autre qu'on tuerait, c'est à dire pas soi mais celui qu'on était avant (et qu'on est plus). Du coup pas de paradoxe, on survit. Et ça n'efface pas notre passé, puisqu'on est maintenant quelqu'un d'autre de toute façon, avec nos souvenirs gravés dans notre cerveau. Ça marche aussi pour l'armée des douze singes (et pour répondre à Ebichu, non il ne revit pas toute sa vie, ce n'est pas parce qu'il retourne dans le temps que le monde entier recommence au point du passé ou il est revenu... C'est simple : il nait, il devient enfant, il se voit crever, il devient adulte, il retourne dans le passé, il meurt. Il y a un début et une fin, non ?)
A part ça, de toutes les théories proposées, "hors du temps" me paraît la plus logique.

15 10 2007
Navo :

Ma théorie :

Il ne peut y avoir qu'un seul soi peu importe quand. Du coup, si je fais un bond dans le passé, le moment où j'apparais fait disparaître l'autre moi. Je peux pas me tuer du coup... Mais bon, je peux tuer mon papa avant de naître... Sauf que dans cette théorie, on ne peut pas aller dans un passé antérieur à sa naissance (logique puisqu'on existe pas), un peu comme dans Code Quantum...

15 10 2007
Globule :

Sinon pour simplifier les choses et conserver son précieux tube d'aspirine pour le bac de maths, j'ai une théorie plus réaliste :

L'univers, qui est un petit malin et qui a immédiatement deviné que chaque gus allait vouloir tuer son moi du passé pour le fun, a décrété que les voyages dans le temps ben ça allait pas être possible désolé.

En fait ça rejoint assez la théorie de l'invincibilité XD

15 10 2007
CerberusXt :

@Philodendron : Ta théorie revient finalement a celle des univers parralèle, tu existes dans une infinité d'univers différents

@Drygon : j'aime bien l'idée qu'on ne peut pas interagir sur son passé mais juste y assister, ça évite bien des complications ^^ Et sinon pour le remplacement je n'ai pas dit que pour les "spectateurs" cela soit logique, déjà un mec qui revient du futur c'est bizarre non ? Donc en gros tu "remplaces" ton toi, quel que soit ton age mais après tu vas en chier des bulles pour expliquer ça a tes parents

15 10 2007
M4nhattan :

(ya pas à dire, les commentaires, ça débite à la minute hein. Cerberus tu devrais faire payer 1 euro le commentaire, tu serais riche.)

Sinon moi je suis pour les mondes parallèles, car si ils existent pas, adieu toutes mes séries fétiche genre stargate T_T

15 10 2007
yosh :

Le truc à prendre en considération aussi et que je n'ai jamais pigé dans les voyages temporels, c'est si on voyage 1/10e de seconde en arrière ou en avant, c'est un excellent moyen de créer une énorme armée de clone et de conquérir le monde. Et en plus comme c'est juste 1/10e de différence, il n'y a pas de quiproquos et toute notre armée de "nous" est au courant. Machiavélique non ?

En plus ça marche pareil pour les thunes: envoyez x fois un billet de 500 dans le passé, et vous êtes vite riche (surtout que du coup ça fait une racine carrée à chaque coup) Finalement devenir riche comme ça c'est peut être mieux que de foutre le bordel dans le passé tant qu'à faire non ?

Se servir des voyages temporels comme une machine à multiplier est une piste intéressante...

15 10 2007
Wizz :

Perso ma théorie est bcp moins prise de tête... quand on passe une journée quelconque, qu'on se lève le matin et que le soir on va se coucher, on a en quelque sorte traversé le temps, mais vers le futur... et tout ça à la 1ere personne... pour moi si on voyage dans le passé genre 3 mois en arrière, on se retrouvera dans la même situation qu'il y'a 3 mois, on reste "soi" (je ne sais pas si j'arrive à me faire comprendre), avec perte de mémoire, rajeunissement et tout ce qui va avec... pas de dédoublement donc impossible de se tuer soi-même à part avec un suicide conventionnel, mais comme vous ne vous êtes pas suicidés puisque vous êtes remontés dans le temps, pas de raison pour vous suicider en traversant de nouveau ces 3 mois de votre vie, que vous avez vécu sans vous en rendre compte ^^...
et du coup, impossible de remonter le temps jusqu'à avant sa naissance...

Chais pas si je suis tres clair ^^'

15 10 2007
w@n_59 :

De toute façon, voyager dans le temps on peut pas








Sauf avec 1,21 Gigowatts

15 10 2007
Wan :

Haaa un post comme je les aime, +1 +1 digg' it digg' it motha fucka' !

Moi mon avis qui me semble le plus "probable", ce serait un mix des mondes parallèles et du remplaçant (attention c'est pervers) :

Dès que vous arrivez dans le passé, à chaque instant se crée un nouvel univers parallèle, comme les branches d'un arbres puis les feuilles de la branche puis les nervures de la feuille etc (l'image de ouf), pour chaque chose que l'influence de votre retour dans le passé aurait pu provoquer...

Et vu que la machine permet d'évoluer dans l'espace-temps et non dans les univers parallèles, en rentrant chez soi on reprend sa vie dans le futur direct de ce qu'on a provoqué, c'est-à-dire un monde où on est mort il y a X années. De même si on bute son grand-père, on se retrouve dans un monde sans son père (ou sa mère).

Ca peut être marrant de voir comment serait le monde sans certains... Comme :
- Einstein
- Bush Jr.
- Lorie
- CerberusXT

15 10 2007
Promesses :

J'ai des amis qui, lorsqu'ils ont un peu bu, ne se souviennent pas de leur passé proche.
Perdent ils un peu de leur vie ?
Vu qu'ils ne souviennent pas de leur passé proche, ont ils fait un bond dans le futur ?
Peut être faut il être dans un état secondaire pour voyager dans le temps...

Quoi qu'il en soit, si on peut revenir dans le passé, je me dirais de devenir footballeur, mais alors, je ne serais pas la en train de lire ce post et donc avoir l'idée de revenir dans le passé et donc de me dire de devenir footballeur, c la merde.

15 10 2007
Manue :

Réfléchir à toutes ces situations provoque trois effets secondaires gênants : ça fait mal à la tête ; ça empêche de dormir ; on s'éloigne de la problèmatique principale, à savoir :

SAUVER LA CHEERLEADER.

15 10 2007
gamers :

Ben non parce que ton objet n'existeras en double que le temps d'envoyer l'original dans le passé. Si tu ne le fait pas on retombe dans le paradoxe. =)

15 10 2007
gamers :

erf ca a repondu en meme temps, je repondait a "
Se servir des voyages temporels comme une machine à multiplier est une piste intéressante..."

15 10 2007
Navo :

Et puis en plus, t'auras 2000 billets avec le même numéro, tu vas te faire griller...

15 10 2007
Jenrathy :
15 10 2007
Jean-Bob :

Comme je l'avais déjà lancé sur le chan ("j'vais voir c'qui s'est dit sur le chaaan"), une autre question qu'on pourrait se poser est que se passe-t-il si on naît pendant un voyage temporel.
Imaginons une femme X enceinte de 9 mois d'un enfant Z. Mme X fait un voyage dans son passé disons et paf, pas de bol, Z naît. À quel univers temporel appartient alors Z, à celui du passé ou à celui du présent de Mme X ?
Si Z appartient à l'univers temporel du présent de Mme X et que cette dernière le ramène avec lui dans la DeLorean volante, alors pas de problème, il grandit en même temps que sa mère avec un âge normal. Si elle ne le ramène pas ça entraîne des complications car il va grandir dans un univers temporel qui ne lui appartient pas et la mère quand elle reviendra aura finalement accouché d'une personne qui pourra être plus vieille qu'elle (Z en l'occurence).
Si Z appartient maintenant à l'univers temporel du passé de X, la différence d'âge entre les Z et X sera plus petite et pourrait même être négatif. Dans ce dernier cas Mme X a un enfant sans être née. Mais lorsque Mme X naîtra, qu'elle grandira, et qu'elle tombera enceinte, elle va faire un voyage dans le passé pour faire naître son enfant qui est né avant elle et quand elle reviendra de ce voyage elle aura finalement donné naissance à deux gamins (celui du passé plus vieux qu'elle et celui du présent qu'elle a ramené avec elle). Je n'ose pas imaginer ce qui se passerait si Z s'était lui-même mis au monde en couchant avec sa futur mère.

15 10 2007
Jenrathy :

Un peu comme dans Terminator quoi :o

15 10 2007
Angetsu :

Ma théorie est que si tu veut abattre ton toi du passé, Chuck Noriss vient pour de descendre avant de commettre l'irréparable.

16 10 2007
Asibasth :

J'ai la flemme de lire l'article parce que justement j'ai "Back To The Future" sur mon écran de gauche >_< (en VO qui plus est)

Ça ne tient pas du paradoxe, mais de l'étrange coïncidence.

16 10 2007
brice :

Moi j'ai tout compris !

16 10 2007
Yojimbo :

Moi le rêve du retour dans le passé, c'est de remplacer spirituellement son "soidupaçé" mais pas physiquement. Cela pourrait se schématiser par l'utilisation de la "nouvelle sauvegarde boostée" de FFX-2. Genre imaginons un jour ou je me soit fait molesté par quelques brutes a la nécole, pouvoir revenir dans ce corps mais avec la sagesse que j'ai acquise depuis tout ce temps, je trouverai ca terrible !!

En fait pour moi le retour dans le passé est un peu un mix de Code Quantum et Retour vers le futur....

PS; que se passerait-il si jamais le "soidupaçé" ne se laisse pas suicider, mais se défend et va même jusqu'a tuer le "soiduprésan" ... ? ! Serait-ce un contre-suicide ?

16 10 2007
Fred Kaiser :

Imaginez que quelqu'un retourne dans le passé et tue Bill Gates !....ça voudrait dire qu'ont vas tous avoir des Mac ?!

16 10 2007
CerberusXt :

@Angetsu : J’aime bien la théorie de Chuck Norris, probablement la plus crédible pour l’instant

Pour ce qui est de la naissance du gosse dans le temps ce n’est absolument pas un paradoxe, certe avoir un gosse plus vieux que soit voir se marier ou avoir des enfants avec son propre gosse ca peut sembler bizarre mais si on considere les voyages dans le temps possible ca n’entraine pas d’impossibilité.

16 10 2007
floufy :

bon déjà, lisez Universal War 1: ça cause exactement de ce genre de truc.

Ensuite, il ne peut pas y avoir de paradoxe temporel: si tu vas dans le passé pour buter ton gd père, tu ne naitra donc pas, donc tu n'ira pas dans le passé pour buter ton gd père --> TU NE PEUX DONC PAS ALLER DANS LE PASSé... pas de paradoxe puisque pas de voyage dans el passé. Na!

ensuite, il existe une théorie récente selon laquelle, le voyage dans le passé ne serait possible que jusqu'à l'instant où la machine à voyager dans le temps serait créée... ce qui signifie que si tu l'invente le 21 octobre 2010, tu ne pouras voyager dans le passé que si tu l'utilise le lendemain, et pour aller vers le 21 octobre 2010!

par contre ça signifirait que dés que tu allume le bouzin (need 2.21 GigO Watt), ben tu recevrais plein de message et de gens qui viendraient de ton futur. et encore les messages OK, Mais des personnes physique... Car seule la Lumière aurait la capacité de voyager dans le temps (car elle est de nature corpusculaire ET ondulatoire)

des infos (tres interressantes mais en anglais) ici --> www.liveleak.com/view?i=d... (part 1/2)
www.liveleak.com/view?i=f... (part 2/2)

16 10 2007
Lilatilleul :

Hmmmmm, question bête... Pourquoi voulez-vous tous vous tuer dans le futur ou tuer des membres de votre famille ?
On pourrait partir du même postulat avec : "je pars dans le futur pour récupérer les numéro du prochain Euromillion " ou "je pars dans le passé pour filer les cours de la bourses à mon grand père et je deviens Paris Hilton".

Veuillez pardonner cette crise pacifique ^ ^'

16 10 2007
Lilatilleul :

Oh, désolée, double post : Cerberus, j'adore ce genre de billet SF. Je te dis oui ! ^ ^

16 10 2007
Face :

Sympa ce post ^^

Moi je pense que si y'a retour dans le passé et suicide y'a "spawn" infini de cette situation comme a dit Cerberusxt, sauf si t'envoie une lettre je pense a toi-meme disant de pas retourner dans le passé a tel date.

16 10 2007
floufy :

pis d'abord c'est pas 1,21 gigo watt, mais 2,21...
pis c'est pas de gigo watt, mais des gigA watt (giga = 10 puissance 9... gigo= viande à manger en famille)

16 10 2007
CerberusXt :

@Floufy : O Rly ?

16 10 2007
Minato :

Pourquoi cherchez compliquer quand y a plus simple ?
Si il y a possibiliter de voyager dans le temps (et il y a :p), et que tu butte ton grand-pere, bah tu disparais, et toute la ligné de ton grand-pere.

Idem pour soit-même, tu te butte, ben il ce passerais qu'un soit du future à butter un soit du passé, point barre.

Bon, je vais allez butter mon voisin, ça va crée des paradoxes temporelles ou des kage bunshin tiens ...

16 10 2007
Pancho :

trop de la balle ce blog!
J adore!
Continu tu me fais tripper dans mon slip de noobz!

16 10 2007
Asibasth :

@floufy c'est bien 1.21, va réviser tes classiques.

16 10 2007
CerberusXt :

Peut être qu'il y a une différence entre la VF et la VO ?

16 10 2007
Face :

Non dans la vf le doc dit "2.21 GIGO watt", c'est surement une erreur de traduction ou d'apdaptation.

16 10 2007
Zanpacto :

Et si l'on revient dans le passé pour tué le premier homme sur Terre cha fait kwa??? hihihi

O_o omg need paracetamol... x_x

16 10 2007
Dae :

Moi je m'en tiens à la théorie de Douglas Adams, l'auteur du Hitchiker's Guide to the Galaxy :

Tout ce que tu pourrais faire en revenant dans le passé s'est déjà produit au moment où tu monte dans ta machine à remonter le temps/Dolorean/TARDIS. Donc quoique tu fasses, ca c'est déjà produit, donc ca sert à rien de le refaire. Donc revenir dans le passé c'est ringard et ca sert à rien. Moralité, mieux vaut s'envoyer une bière, ou aller dîner au restau à la fin de l'univers.

16 10 2007
CerberusXt :

C'est également cette théorie qui est développée dans l’armée des 12 singes :)

16 10 2007
floufy :

@ Asibasth: tralala j'avais raison! (2,21 gigowatt!!!)

16 10 2007
Vybeosa :

Bon, je n'ai pas lu tous les commentaires et donc je ne garantis pas que cette théorie n'ai pas déjà été énoncée ;P

Et si, quand on revient dans le passé, nous ne faisions qu'accomplir ce que le 'nous' futur a déjà accompli dans notre passé? Je m'explique: on reprend l'idée selon laquelle tu veux aller te suicider en tuant ton 'toi' passé, eh bien vu que tu existes encore, tu n'arriveras simplement pas à te tuer (sinon tu serais déjà mort, étant donné que tu as vécu le même passé que le toi que t'es allé visiter). Ca ressemble un peu à l'invincibilité mais c'est pas le même ^^ Et donc chaque fois que quelqu'un revient dans le passé dans le but de changer les choses, et bien il ne peut que les faire redevenir comme elles étaient dans son présent (et s'il avait pas décidé de retourner dans le passé pour cahnger les choses, ce con, et bien ça lui serait pas arrivé pour commencer v.v)

16 10 2007
Ch'tio :

Oué Minato c'est bien facile de penser ca, mais est-ce que tu as déjà vu un mec disparaitre comme ca sans raison? :D

Genre tu rejoins un pote qui discute dans son garage et puis avant que tu n'ais prononcé un mot, il se désagrège parce que ce con il était en train de se tuer dans son passé! xD

nonnonnon ca ne tient pas debout. Moi je penche plutôt pour les univers parallèles.
Et pas besoin de forcement se tuer pour en créé un, à chaque fois que tu voyages dans le temps tu en créés un puisque la moindre petite action dans le passé aura une conséquence sur le futur.
Après si t'en fais trop c'est lourd, faudrait pouvoir merger tout ca. ^_^

16 10 2007
CerberusXt :

Clair Ch'tio, faut faire gaffe au buffer overflow ;)

16 10 2007
Lyrya :

Je suis partisane de la théorie selon laquelle on ne serait que des spectateurs en cas de voyage dans le passé. Quand on revient sur des choses passées, on ne peut rien faire car le passé (pour moi) reste figé dans le temps, comme des photographies ou des vieux films en noir et blanc, le seul "temps" qui bouge sans cesse c'est le futur, jusqu'à ce qu'il devienne, à son tour, passé. Si vous retournez dans le passé (que ce soit le vôtre ou celui de votre grand-père ou encore celui d'un serf du Moyen-Âge) vous ne pourrez jamais le changer sinon vous ne seriez pas là-bas entrain d'essayer de la changer (hum c'est pas très clair dit comme ça).

Un autre film qui traite des paradoxes temporels, L'Effet Papillon, bizarre que personne n'en ait parlé alors qu'il y a une assez bonne théorie, le gars retourne dans son propre corps... enfin vaut mieux le voir, trop dur à expliquer ^^

16 10 2007
Ruxhart :

Pour rebondir sur le post de Lyrya (et non pas sur elle, je tiens à la vie, même si mourir dela main vengeresse de CerberusXt ce serait la classe. Bref, digressions, touça) et sur tout ceux qui pensent que lorsqu'on est dans le passé on ne peut rien modifier puisque le passé est écrit, je pose une question :

Qu'est-ce que le passé ?
Et puis même, qu'est-ce que le futur?
Ou encore pire, la question que si on arrive à y répondre on répond aux autres, qu'est-ce que le présent ?

En supposant que toute interaction sur le passé soit impossible, selon quels critères serions nous dans le passé ?...
Un exemple qui vaut ce qu'il vaut : Si moi, qui tape sur mon clavier en ce 16 octobre 2007, revient en 2005 : je serais un spectre temporel sans pouvoir d'action sur "2005" dans cette théorie. MAIS mon pote Zglurk, qui lui lit ce texte sur l'équivalent des ordinateurs de l'an 2875 (remarquez au passage l'évolution pourrie des prénoms dans le futur) décide de revenir le 16 octobre 2007 pour m'empêcher d'écrire des conneries, il sera un spectre temporel puisque pour lui il est dans le passé, alors pour moi, il est dans le présent !

Ceci implique deux choses :
-Chaque être, objet (et peut-être même onde ?) possède une signature temporelle qui ferait que lorsqu'elle voyage dans le temps, la signature n'étant pas en accord avec celle de l'époque, l'être ne serait qu'un spectre sans pouvoir d'interaction physique (ce qui est déjà plus sympa que l'annihilation pure et simple pour avoir osé voyager dans le temps)
-Cette même signature temporelle évolue évidemment au cours du temps, ce qui permet de considérer son époque comme le présent tout au long de son existence.

Si cette théorie est vérifiée, on aurait sûrement un truc comme ça. Mais, comme dans toute discussion sur le voyage temporel, ça fait beaucoup de "si" et de conditionnel.

Hum, voilà un commentaire bien inutile en totale adéquation avec le blog.

16 10 2007
Lyrya :

@ Ruxhart : effectivement, la définition de présent est très difficile car on est tous dans un présent, son sien personnel, et forcément nous qui nous croyons dans le "présent" nous sommes le "passé" de nos "futurs" arrières-petits-enfants...
Je suis d'accord avec toi pour la signature temporelle, ça rejoint exactement ma théorie de spectateur ^^

Une autre question que je pose, j'ai jamais entendu parler jusqu'à aujourd'hui d'un quelconque personnage qui se serait fait passer pour un gars du futur toussa toussa, c'est que donc personne n'a fait de voyages dans le temps même quelqu'un du "futur" alors c'est bien que les voyages dans le temps sont impossibles sinon chacun d'entre nous aurait eu un contact avec son soi du "futur" à moins que la technologie existe dans le "futur" mais que ce soit excessivement cher (ce qui ne tient pas la route parce que toutes les technologies finissent par être abordable par le plus grand nombre donc cette hypothèse est nulle --'), que ce soit un voyage sans retour, un retour dans son propre corps, ou alors les scientifiques se sont rendus compte de quelque chose de dangereux et ont jeté les plans d'une hypothétique machine...

Punaise ! Ce billet me fait réfléchir ! Oo j'suis plus habituée moi !

16 10 2007
mimiju :

Si vous aimez les paradoxes temporels, il y a le film PRIMER qui exploite A FOND ce thème. Franchement si vous comprenez ce film au premier visionnage je vous tire mon chapeau.

Rien que le diagramme des différents des différents chemins temporels du film fout une migraine atroce! ^^

16 10 2007
leybi :

j'ai lu l'article en diagonale et pas les commentaires (je sais, je mérite d'être aplati par un pangolin) pas le temps de suite, mais juste pour dire que la BD "Universal War One" propose une approche intéressante sur le sujet :)

En gros, on peut faire plein d'actions dans le passé (ou futur), ça marche quand même et les actions se répercutent bien sur le moment qu'il faut. Au début els gens croient au paradoxe qui va tuer tout le monde... mais non. Pourquoi ? parce que les actions faites dans le futur et le passé... étaient en fait déja prise en compte dans le présent. Donc univers unique et sans paradoxe.
y'a une sorte d'idée de "destin" là dedans. Si il s'est passé ca, c'est a cause d'une action que je vais accomplir dans le futur, mais la conséquence se passe déja. Donc un univers ou le temps lui même "sait tout"

C'est un peu zarb là, mais c'est très cohérent dans la bd. Maintenant, c'est qu'une bd, je suppose que y'a des failles.

16 10 2007
Telip 2010 :

"pis c'est pas de gigo watt, mais des gigA watt (giga = 10 puissance 9... gigo= viande à manger en famille)"

Rien ne sert de chippoter la-dessus, en effet un gigot pouvant être de boeuf, on peut considerer qu'un Gigowatt vaut 10 puissance boeuf.

Or "qui vole un oeuf vole un boeuf" donc par réciproque 1 boeuf = 1 oeuf, ce qui se prononce neuf.

Ainsi donc 10 puissance boeuf = 10^9 et nous arrivons donc au resultat suivant 1 gigowatt= 1 gigawatt.


Cay Cul Effe Day.

Sinon, je plussois quant au "2,21 Gigowatt" de la version française.

16 10 2007
Eolle :

+1 Leybi pour Universal War One (excellente BD avec un concept temporel très intéressant)

D'ailleurs, ça aurait été sympa d'avoir des exemples (livres, BD, film...) pour illustrer les différentes possibilités ! ;)

Mais c'est vrai que ma dernière prise de tête sur une interprétation de voyage dans le temps (celle de Heroes pour ne pas la citer) m'a fait conclure que les voyages dans le temps, c'est vraiment une manière élégante de faire une pirouette dans un scénario... Parler de cohérence dans ce contexte, c'est piétiner de la marmelade ou avoir des actions pharmaceutiques ! :D

16 10 2007
CerberusXt :

Je me répète mais l'armée des 12 singes reprend le même concept que Universal War One si j'ai bien pigé les explications ^^ (depuis le tempsque j'entend parler de cette bd va falloir que je mette la main dessus :p)

16 10 2007
Eolle :

Vivi, mais je parlais de les avoir au sein même de l'article... Genre même avec les petites nimages dont tu as le secret !! ^^

Et oui, va, cours et lis UW1... ;)

17 10 2007
LupusMichaelis :

Le temps n'existe pas bande de n00bs !

17 10 2007
floufy :

@ telip 2010: :) tres bonne analyse du gigowatt

sinon, pour les fans de BD a Paradoxe temporel, --> www.nioutaik.fr/forum/vie...

18 10 2007
Maximvs :

Bon désolé si mon com fait un double mais je vais pas lire les 73 commentaire précédents ...

Personellemnt je pencherait plutôt pour un plantage général du serveur "UNIVERS" car si on considère quantifiable la masse totale de l'Univers, en revenant dans le passé (en ramenant son propre corps) on déséquilibre le continum espace-temps (on a retiré des atome d'une espace temps pour les implanter dans un autre) ce qui devrait, selon moi, produir une "singularité" (j'ai bien ce mot, on se croirait dans HL² ou Stargate ^_^) qui rendrait caduc l'existance même de l'Univers.

Mais alors que se passerait-il ? Et bien deux théories sont possibles :

-> Fin irrévocable de notre Univers.

-> Accélération de la fin (programmé) de notre Univers et reconstitution à l'identique.

Seul problème : Si notre Univers se reconstitue, le pauvre con qui aura fait un voyage temporel et tout fait recommencer et bah, recommencera !

On pourrait donc penser que tout les Univers finissent par "tourner en boucle" car les civilisations qu'ils engendrent en arrivent à expérimenté le voyage temporel.

Oulaaaa, je me sui bien foulé sur ce coup :D !

18 10 2007
Lu-k :

Et si on revient dans le passé, et qu'on dit a notre passé qu'il ferait mieux de manger bcp de gateaux paskil est anorexique, est-ce qu'on meurt automatiquement de diabète, ou tout autre truc pas bien en rapport ac le sucre?

(autant continuer dans le supra-capillotracté hein ^^)

23 10 2007
Rhynn :

Et la matiere qui apparait comme ca dans le passe, elle vient d'ou?
Que devient la loi du "rien ne se cree rien ne se perd, tout se transforme"
Au moment ou on apparait on fait un gros trou dans la cuisine amenagee toute neuve de mamie pour prendre les mollecules mecessaires a la construction de notre nous dans ce temps du passe...

>.> c'est vrai quoi il en faut de la matiere pour refaire des grosses fesses toutes grasses :D

25 10 2007
Neb :

Bon aller, sans avoir lu ni le billet ni les commentaires, j'vais tenter de me la raconter un peu avec une histoire qui n'est même pas la mienne :


Lors des voyages spatiaux Terre-Lune, un des sponsors de la NASA à conçu pour les astronautes (ça c'est en américain, en France on les appelle des spationautes, en russe ça donne cosmonaute) des montres à la pointe de la technologie. Après synchronisation des montres avant le voyage, l'équipe d'explorateurs entame son voyage... A son retour, un fait étrange survint : les montres, étant toutes à la même heure, sont en décalage avec l'heure de la NASA (quelques secondes, voir quelques minutes)

Fait intéressant montrant indéniablement que l'écoulement du temps dépend de la position que l'on occupe... mais aussi est surtout, de la masse de ce lieu (car sinon on observerait ce phénomène sur Terre)

Tout ça se retrouve démontré par la théorie de la relativité (Einstein voyons !)

Donc le voyage dans le temps n'est pas impossible, si on atteint un lieu ou le temps s'écoule plus vite que sur Terre (1sec sur ce lieu = 1 an sur Terre), dès lors, quelques minutes suffiraient pour faire un saut de plusieurs millénaires dans le future.

Mais allons plus loin, la masse venant de la matière elle même, serait le facteur influant sur l'écoulement du temps (plus vite/moins vite)... mais est elle aussi facteur de son sens d'écoulement ? Si oui, alors l'antimatière (qui est en tout point l'opposé de la matière, exemple : le trou noir) serait elle l'entité qui nous permettrait de changer le sens d'écoulement du temps ?

Résumons :

- A proximité de matière on se retrouverai dans un écoulement comme celui présent dont la vitesse dépendrait de sa masse.
- A proximité d'antimatière, on se retrouverai dans un écoulement inverse du notre, dont la vitesse pourrait dépendre de la non-masse.

Mais un problème entre en jeux ! Etant nous même objet de matière, ne provoquerions pas un défaut dans tout ce beau système, et ne faudrait il pas être objet d'antimatière pour acceder au passé (exemple d'objet d'antimatière : l'âme, l'esprit, tout ce qui est du domaine du psyché (qui est l'opposé du domaine soma))

Ceci dit, petite réflexion purement théorique pleine de conjonctures... ça donnera surement du boulot à un scientifique un de ses jours.

25 10 2007
Neb :

Petite correction, l'antimatière n'a rien à voir avec les trous noirs, l'esprit, l'âme, etc... me suis bien planté sur ce coup là. Le fait est que mon intoxication télévisuelle m'a fait dévier du droit chemin (stargate entre autre)

L'antimatière existe belle et bien, il s'agit juste d'un état physique opposé à la matière, provenant de la séparation en deux objets opposés d'un photon (donc matière + antimatière = photon)

Merci à Tornado Of Souls pour ces corrections (gg nicolapinou)

25 10 2007
Neb :

Mais, pourquoi s'arrêter là ?

J'suis tombé sur le titre : "Paradoxe..." Et là dans ma tête, ça fait "tilt" (comme au flipper).

Il y a un moyen de faire en sorte que le voyage temporel soit possible sans paradoxe.

Idée : on enclenche l'inverseur d'écoulement du temps, et dans se cas on reproduit toutes nos actions en sens inverse et ceux, jusqu'au big bang (qui pourquoi pas pourrait être exactement le même monde avec un écoulement inverse du temps... jusqu'à ce qu'on réinvente l'inverseur et qu'on recommence un nouveau cycle)

C'est assez bête et méchant mais la théorie de l'écoulement cyclique du temps pourrait prendre tout son sens.

Mais ceci dit, le temps ne s'écoulant pas partout dans l'univers, dépendant de la masse de l'espace considéré... je ne pense pas qu'un tel inverseur de temps soit possible (inverseur ou tout autre objet offrant cette capacité)

On retourne sur la théorie du milieu d'antimatière dont l'écoulement pourrait tout à fait être en sens inverse. Mais comme matière et antimatière en se rencontrant ne peuvent s'empêcher de s'annuler, on aurait à nouveau l'impossibilité de voyager dans le sens inverse...

En tout cas (pour rassurer) voyager dans le futur reste tout à fait possible !

25 10 2007
CerberusXt :

" En tout cas (pour rassurer) voyager dans le futur reste tout à fait possible !" Comment peux tu affirmer cela ? Sur quelle base scientifique oO

25 10 2007
Sodexho54 :

Ce que le Nooby essaie de dire, quant à ses bases scientifiques, c'est par rapport à l'expérience de la NASA, et l'histoire des montres qui sont décalées.

Ce qui veut dire que si on reproduit l'événement à une plus grosse échelle, la perturbation sera plus importante, et de ce fait ce serait possible...
Ou alors être mouleux, et tomber sur la zone "1s ici = 1 an là bas", qui peut exister, du fait que l'univers est (vaguemment) infini, (du moins en expansion... mais peut être qu'il se "contracte" dès maintenant et que d'ici un ptit milliard d'années on va tous mourrir, wait and see), ça veut dire que possiblement tout ce qui est possible est ^^

Ca revient grosso modo à l'expérience des singes tappant sur une machine : au bout d'un temps T, ça finira par arriver :)

25 10 2007
CerberusXt :

Qui dit que le manque de gravité a pas juste déregler le mécanisme des montres ? Et puis je trouve ca fort d'affirmer "c'est sur on peut voyager dans le futur", tant qu'on l'aura pas fait on en sera jamais sur

25 10 2007
Sodexho54 :

Je n'ai pas dis que ce que disait Nooby était une vérité absolue, j'ai juste développé l'argument qu'il m'a semblé avancer :)

Après, ce n'est qu'une hypothèse imo. C'est peut être le manque de gravité, peut être un "trou temporel"....
Si c'était un manque de gravité, les montres auraient dût être toutes affectées de la même façon non ? Elles sont restées "hors gravité" la même durée (à quelques centièmes surement... mais les montres sont décalées de plusieurs minutes à ce qu'il dit :))

Après, faudrait trouver des montres ne nécessitant pas de gravité, ou faire des tests en laboratoire pour voir si c'est ça ou pas ^^

Toutes les hypothèses sont valides jusqu'à leurs infirmations :)

25 10 2007
Neb :

Le mécanisme des montres ne repose pas sur la gravité (la preuve, elles marchent dans le vide) De plus, a tu déjà entendu parlé des pilles nucléaire ? Une montre branché sur pille nucléaire (décalage d'une seconde tout les millénaires) n'a pas de mécanisme aussi sensible que pourrait l'être celui d'une montre normal.

Ceci dit, pour cette petite histoire, elle ne vient pas de moi, et si même les scientifiques de la NASA ont prononcé cet avis (tout comme beaucoup d'autre scientifique dans le monde entier), je ne pense pas qu'on puisse tout remettre en cause en se basant sur la gravité lunaire. Mais sinon, la masse de la Lune à belle et bien joué un rôle dans l'écoulement (prouvé par la théorie de la relativité restreinte)

25 10 2007
Neb :

Sodexo = Tornado Of Souls

(histoire de remettre les pendules à l'heure (sans mauvais jeu de mot) avec mon post un peu plus haut)

25 10 2007
CerberusXt :

Une montre n'a pas besoin de gravité pour fonctionner bien évidement mais la gravité influe sur tout mécanisme, ou alors la cinématique/statique et tout le bazar c'est du flan ? Je vois bien ce que tu veux dire mais il faudrait etre plus "scientifique" et dire que voyager dans le temps est POTENTIELEMENT possible ^^

25 10 2007
Neb :

Bon, au grand mot...

Une sonde spatial en route pour saturne, tu en as surement déjà entendu parlé ?

Hé bien sache qu'a partir d'une distance raisonnable, la gravité n'a quasiment plus d'influence sur un corps (mathématiquement : la limite de la fonction de l'influence de la gravité quand la distance tend vers l'infini est zéro)... et pourtant, ça marche quand même !

La gravité n'a pas d'influence sur un système informatique (et pourtant il y a beaucoup de petit composant mécanique très sensible à l'intérieur)

Je n'avance aucune hypothèse sur le fait que le temps puisse s'écouler plus vite et qu'on puisse en déduire un voyage dans le future possible grâce à ça, ce fait à déjà été bien démontré.

25 10 2007
CerberusXt :

--' je ne nie pas le fait que la gravité soit infime ou autre dans l'espace, mais la on parle de comparer une montre sur terre et une montre dans l'espace, une avec plus de gravité que l'autre ce qui pour moi doit avoir une influence quand même...

25 10 2007
Neb :

Va jeter un œil sur le mécanisme que comporte une montre à pile nucléaire... il y a quelque différence avec l'horloge à poids (qui elle ne fonctionne que grâce à la gravité)

Penses-tu que la gravité influe sur le processeur de ton pc ? Si oui, alors comment expliques tu qu'un pc portable puisse fonctionner quand on le met tête en bas ?

C'est pas comme si la gravité était LA force absolue, en réalité elle est même assez loin dans le classement (pour ceux qui ont au moins été en term S ils comprendront force électrostatique, interaction forte et interaction faible)

Mais surtout, ce qu'il faut bien incorporé à ton esprit, c'est que la gravité et fonctionnement de la montre n'ont rien en commun, mais alors rien du tout (sauf si tu jettes ta montre du 30ème étages, là ça joue)

26 10 2007
CerberusXt :

La gravité n’est qu’un exemple, ce que j’essaie d’expliquer c’est pourquoi, sur la simple constatation de montre qui indiquent pas la même heure on peut affirmer que l’on peut voyager dans le temps alors que de nombreux autres parametres pourraient justifier un tel comportement. Qui dit que la réaction dans les piles nucléaire fonctionne de la même facon dans l’espace ou sur terre ? Enormement de paramètres sont modifiés, pourquoi cela viendrait t’il d’une „dilatation du temps“ ? Pour résumer je trouve qu’on saute un peu vite aux conclusions, que plusieurs causes peuvent avoir les mêmes conséquences et que ce n’est pas en connaissant la conséquence qu’on peut affirmer connaitre la bonne cause...

„Penses-tu que la gravité influe sur le processeur de ton pc ? Si oui, alors comment expliques tu qu'un pc portable puisse fonctionner quand on le met tête en bas ?“ Euh, la tu me parles de changer la direction de l’orientation de la gravité par rapport a ton pc, pas de l’augmenter ni de la diminuée, cet exemple ne prouve rien.

26 10 2007
Neb :

L'exemple était pour montrer que si la gravité avait une importance sur ce genre de système, alors ce serait vérifiable si on changeait la direction de celle-ci.

Le nombre de paramètre qui change est important, mais néanmoins beaucoup sont négligeables (l'absence d'atmosphère, donc l'absence de la pression en résultant est une autre force absente, le rayonnement solaire n'a rien à voir aussi (plus à cause de l'absence d'atmosphère que par la distance Lune/Soleil, car n'oublions pas que la Lune tourne autour de la Terre, donc un coup elle est plus proche du soleil que nous, et un autre coup non), la force gravitationnelle (proportionnelle à la masse et inversement proportionnelle au carré de la distance), etc... mais tout ce jargon scientifique ne repose que sur les théories Newtoniennes qui ont le sait, ne s'applique uniquement dans un référentiel supposé Galiléen (où le principe d'inertie s'applique)... malheureusement depuis Einstein on sait que cette physique n'est qu'un cas particulier.

Puisque tu as l'air sceptique et qu'en plus tu as l'air de voir la gravité de Newton comme absolu, je t'invite à ce lien (toi qui aime wiki) : fr.wikipedia.org/wiki/Rel...

et bien sur celui là aussi : fr.wikipedia.org/wiki/Rel...

et enfin : fr.wikipedia.org/wiki/Par...

Si tu ne comprends pas toutes les données mathématique et physique qui y sont énoncés ce n'est pas important puisqu'elles ne sont là que pour démontrer que l'outil mathématique est capable de démontrer ce que les paragraphes expliquent.


Le fait est là, le temps ne s'écoule pas partout de la même façon, et pour expliquer ce que je dis, rien de tel que ce petit graphique :

upload.wikimedia.org/wiki...


Les deux partent au même instant t, le premier suit un premier trajet linéaire dans l'axe du temps qui nous est propre, le second lui suit un trajet courbe bien plus long. En se retrouvant au même instant t+1, on remarque que les durées écoulés sont différentes.




Maintenant, si tu es toujours sceptique, voici un petit extrait encore une fois tiré de notre ami wiki :



Voyage dans le sens direct

Il est à noter que la relativité restreinte d’Albert Einstein (et, par extension, la relativité générale) autorise explicitement certaines dilatations du temps, ce qui ressemble à un « voyage dans le temps ». Par exemple un voyageur se déplaçant dans l'espace à une vitesse proche de celle de la lumière (par rapport à la Terre) pourrait revenir des années après son départ dans le calendrier terrestre après un voyage qui n'aura duré que quelques jours pour lui.

Cependant, cet effet permet le « voyage dans le temps » seulement accéléré vers le futur. Et cela dit, même sans mouvement, nous voyageons déjà de toute façon du passé vers le futur.

Voyage dans le sens rétrograde

Le voyage rétrograde dans le temps semble a priori hautement improbable. Toute théorie qui permettrait des voyages vers le passé devrait résoudre les questions de violation de causalité. Que se passerait-t-il si j’essayais de revenir dans le passé et que je tuais mon grand-père ? (exemple dû au romancier René Barjavel en 1943, et nommé depuis paradoxe du grand-père (voir « Le voyageur imprudent »).


Source : fr.wikipedia.org/wiki/Voy...



Là vraiment, j'fais mon maximum.

26 10 2007
CerberusXt :

Arrêtes de me prendre pour un neuneu ca devient vexant à la fin, lis ce que j’écris, mon problème c’est le fait de sauter ainsi aux conclusions: „oh les montres retarde, c’est bon on est bien en présence d’un voyage dans le temps“ alors que ca pourrait etre lié a autre chose, quand on fait de la recherche on étudie toutes les possibilités avant de tirer des conclusions. Tout ce que je demande depuis le début c’est d’emettre un léger doute sur cet exemple et de ne pas le gober parce que c’est la Nasa qui l’a dit et déclarer „c’est sur a 100% le voyage dans le temps c’est possible“ mais apparement émettre des doutes c’est strictement interdit, tu peux tenter de m’assomer autant que tu veux avec des théories de physique que tu veux ca changera rien a ca, pour avancer en recherche on doit douter en permanance et ne jamais rien prendre pour acquis.

Petite précision, le voyage "temporel" pensé par Einstein implique d'aller a très grande vitesse, des astronautes sont très loin de la vitesse de la lumière donc je ne suis pas sur que l'on puisse appliquer ca (je dis peut etre parce que j'ai un doute)

26 10 2007
Neb :

La très grande vitesse, ça c'est pour ce qui vient de mes liens, et bien évidement on ne peut pas l'appliquer pour les spationautes. Par contre, ce qui s'applique à eux, c'est la quantité de masse du référentiel dans lequel ils ont évolués, de plus, pour ce qui est de la vitesse d'évolution de ce référentiel, elle est tout aussi différente que celle de la Terre (si on prend le référentiel héliocentrique on se retrouve avec une double période sinusale, une pour l'orbite terrestre, une autre pour l'orbite lunaire, de plus la lune ne tourne pas sur elle même) mais ce changement de vitesse d'inertie n'a pas vraiment d'importance à l'échelle spatiale (dans le sens ou elle est quantitativement négligeable).

Bien sûr que je ne dis pas que c'est théorie sont la vérité (même si j'm'emporte un peu) puisque ce ne sont que des théories, qui plus est paradigme dominant. Mais ce qui est inconcevable, c'est qu'on en soit encore à prendre pour fondement la physique Newtonienne au lieu de celle d'Einstein (d'ailleurs, l'une de ses théories qu'il appela : "ma plus grosse erreur" pourrait en réalité être la clef de l'explication de l'expansion de l'univers, qui là aussi serait une autre explication plausible de ce qu'il appelle les phénomènes de dilatation temporelle)

Je reconnais aussi avoir pris l'habitude d'utiliser le Rasoir d'Ockham, c'est pourquoi je défends que l'idée d'un voyage dans le passé est impossible (seul une observation de celui ci peut être possible), et que le voyage dans le futur peut être réalisable dans les conditions d'accélération de l'écoulement du temps.

Pour ce qui est des montres, au niveau de technologie auxquels elles ont été conçu, il est très proche d'impossible que de montrer qu'un phénomène autre qu'une différence d'écoulement de temps soit à l'origine de ce changement (sont fonctionnement ne dépend que d'un phénomène précis, périodique et régulier, donc d'une durée de base qui engendre le calcul de l'écoulement du temps, qui abouti à l'heure que la montre indique). Si tu t'y connais en désintégration nucléaire ça sera plus facile d'expliquer ça. Ce que tu dis quand tu dis que la graviter peut expliquer ce phénomène, c'est absolument équivalent à dire que la gravité influe sur le phénomène de désintégration nucléaire (dont on sait qu'elle suit une loi dont le seul paramètre variable et calculable est le temps de demi vie qui dépend directement de la matière considérée). Je sais pas si tu vois, mais il faut bien comprendre que pour la montre et la gravité, il s'agit là de deux choses différentes qu'on ne peut en rien confronter (pour un mécanisme d'horlogerie on peut par contre tout à fait que la gravité plus faible influe directement sur la résistance que l'horloge devra fournir contre cette gravité au niveau des poids sera elle aussi plus faible, puisque le poids est une action directe de la gravité).


Le seul vrais facteur en tout cas qui a varié n'est autre que la masse Lunaire (les autres étant négligeable)

26 10 2007
Lilatilleul :

Et l'âge du capitaine. Tu oublies l'âge du capitaine.

26 10 2007
CerberusXt :

Tu restes fermement accroché a mon truc sur la gravité. La gravité j’en ai parlé au début comme d’un exemple, pensant dans ma tête qu’il s’agissait de montre standard à savoir avec des bonnes grosses roues dentées des familles (déformation professionnelle ca), la ca a un sens donc ca serait sympa d’éviter de tenter de détourner ce que j’ai dit. Apres, pour ce qui est des horloges atomiques tu as effectivement raison la gravité ne va rien changer à l’affaire mais cela n’exclut pas pour autant qu’etre sur la terre ou dans l’espace puisse changer son comportement?

„Pour ce qui est des montres, au niveau de technologie auxquels elles ont été conçu, il est très proche d'impossible que de montrer qu'un phénomène autre qu'une différence d'écoulement de temps soit à l'origine de ce changement“ C’est bien ce que je dis, ce n’est pas parce que c’est quasi impossible a prouvé qu’il ne s’est pas passé quelque chose d’autre.

Bon j’arrête de m’emballer, desolé pour certains de mes propos un peu virulents, on s’est juste mal compris au final.

26 10 2007
Neb :

Sinon c'est un sujet sacrément intéressant ! (Pour en revenir sur le billet et faire un compliment tant qu'a faire)

28 10 2007
Telip 2010 :

ATTENTION !

Dans peu de temps, nous allons entrer dans une faille spatio-temporelle et retourner dans le passé, et oui, vous m'avez bien lu, le voyage dans le passé c'est possible, et ceci grace au génie français qui fait qu'à 3h du matin, il sera en fait 2h du matin.

OMGWTFBBQ, plus besoin de chercher des pseudo-arguments à la mort moi le noeud, la preuve ultime était là, sous nos yeux, et ceux tous les ans, sans compter un voyage vers le futur d'une heure 6 mois plus tard.

Alors, c'est t'y pas beau tout ça ?

28 10 2007
Neb :

On est eu par le système... encore une fois.

01 11 2007
No-name :

Cher rédacteur, je te félicite pour ton blog et particulièrement pour cet article-là.

Je me pose la question en fait, et si les phénomènes inéxpliqués ou les ovnis étaient des voyageurs du futur visitant le passé ?

Et si l'humanité avait finalement trouvé le moyen de revenir dans le temps? Ca expliquerait beaucoup de choses...inexpliquables.

Quel est ton avis sur la question Cerebrus? Sommes-nous déjà envahi par des visiteurs du futurs?

01 11 2007
CerberusXt :

Hum, dans la mesure ou mon avis sur les OVNI est très tranché, à savoir que toutes les histoires d'enlèvement et d'objets volants vu ou photographié ne sont que des canulars(volontaires ou non) ou des effets naturels. Je suis d'accord sur le fait qu'il y a de grandes chances que d'autres formes de vie existent dans l'univers mais a ce moment la pourquoi elles se planquent tout le temps, et puis si elle sont si forte on ne les verraient vraiment jamais. Bref, pour le moment aucun cas soit disant solide d'OVNI ne l'est, j'attends de voir un truc qui me clouera sur place ^^

04 11 2007
Neb :

Un marteau géant ça ferait l'affaire ?


(Fallait que quelqu'un se dévoue pour la faire celle là)

06 11 2007
No-name :

Ué mais avoue CERBERUS (ué jte l'ai écorché ton pseudo la denrière fois dsl), qu'il y a des phénomènes relatés par les plus rationnels qui sont étranges. Je suis du même avis que toi sur les OVNIS cela dit.

Voilà pourquoi je te demandais si pour toi les OVNIS pouvaient être des visiteurs TERRIENS du futur, qui en dépit de leur efforts pour être le plus discret (afin de ne pas troubler la ligne du temps), sont apparus à quelques uns de nos semblables.

En somme les machines, objets volants que certains disent avoir vu seraient des machines à remonter le temps cosntruites par nos cousins du futur.

Donc t'as pas vraiment répondu à la question, quand je disais "visiteurs du futurs", je pensais à des visiteurs terriens du futur ^^
Merci d'avance mec

06 11 2007
CerberusXt :

Oh, bin pourquoi pas oui, mais encore faudrait il qu'il y ai vraiment eu contact et si on en croit les zététique il n'y a pour le moment pas de cas ovni qui tienne la route ( http://www.zetetique.ldh.org/dossiers.html ) donc la question se pose pas vraiment. Et puis pourquoi ils contactent que quelques personnes, si c'est pour rester discret c'est une excuse bidon puisque ces meme personnes s'empressent de le dire á tout le monde

08 11 2007
CerberusXt :

Tiens je relance le sujet avec ca : “And when it comes to atomic clocks-those ultra-precise standard-keepers to which other precision timekeeping devices are set-some do just that. Atoms of an element are often held in a glass vacuum chamber whose walls are coated to prevent the atoms' collision with the walls from altering their internal compositions. Inevitably, however, such collisions still distort the atoms and make them 'tick' differently, causing the clocks to run fast or slow vu sur le site science daily (http://www.sciencedaily.com/releases/2002/09/020924071844.htm). Donc finalement, est ce qu’une variation dans les montres, atomique ou non, parait si impossible ? Est ce qu’une variation est dans ce cas forcément la preuve d‘un voyage temporel ? (Et puis d’ailleur c’est quoi ta source qui indique que la nasa a fait cette exprérience, j’ai eu beau cherché j’ai rien trouvé du tout la dessus).

Avant que ca parte en vrille je me répète : oui théoriquement le voyage temporel est possible si on suit la théorie de la relativité d’einstein, la seul chose que je critique c‘est que le fait que des montres soient pas aux meme heures n’est PAS necessairement la preuve d’un voyage temporel. Comme le dit le „Occam's Razor“ si un phénomène peut etre expliquer par plusieurs théorie différente, la théorie la plus simple a de grande chance d’etre la bonne (de grande chance ne signifie pas que ca marche a tous les coup, c’est juste une indication), or entre montre déréglé a cause probleme de fonctionnement ou tout betement utilisation espace != utilisation sur terre et montres déréglés à cause d’un voyage temporel mon choix est fait.

Pour finir de faire parfaitement mon gros relou l’argument des montres est problématique parce qu’il exploite „l’effet cerceau“, l’effet cerceau consiste à admettre au départ ce que l’on souhaite prouver par la démonstration ou l’expérience que l’on réalise, en gros dans notre cas on admet que le voyage temporel est possible pour prouver que le voyage temporel est possible...

30 11 2007
virginie :

hum tite question.. pourquoi un individu voudrait se tuer? genre il va ds la passé/futur/plus que parfait ok mais pourquoi pour tuer ses autres Moi ?
si on veut se suicider autant le faire ds le présent à part si on veut un suicide fun mais bon

30 11 2007
CerberusXt :

C'est juste un prétexte pour illustrer un paradoxe temporel :)

27 12 2007
twiny :

Le voyage ds le tps bloque lesvoyages ds l'espace !!!!!!
Cette théorie n'est pas de moi mais de Monsieur Isaac Asimov fr.wikipedia.org/wiki/La_Fin_de_l'Éternité

Si vs ne l'avez ps lu, oups j'ai mis un spoiler ......

Que le Chwartz soit avec vous !

07 02 2008
Ishido :

Le passé n'existe pas: les Langoliers l'ont "avalé".
(Théorie fumeuse, ou diable a t'il été péché ça ?)

25 05 2008
daiima :

Premier comm'z sur Nioutaik, ouéééé, zizi tout dur, je suis enfin un vrai geek ! ^^

Pour ma part, j'ai après lecture de cet article commencé à élaborer une hypothèse assez complexe...

Lorsque le paradoxe temporel intervient, l'Univers tente de le corriger lui même, mais bon, faut pas trop lui en demander à Roger, il va probablement pas y arriver, et dans ce cas, la 4ème dimension selon la théorie de la relativité à savoir le temps subit un dysfonctionnement et il se crée une sorte de "puits" temporel au centre de gravité des lieux concernés par le paradoxe temporel. Tout au fond de ce "puits" (qui dans la réalité est, dans nos 3 dimensions visuelles, invisible, si ce n'est que l'on peut remonter le temps en se déplaçant toujours dans nos 3 dimensions... imaginez vous êtes en 2008 à Paris, vous faites 10 bornes et quand vous arrivez à St Denis vous êtes à la préhistoire après avoir traversé le moyen-âge, une fois au niveau du périph on est à l'antiquité, tout ça tout ça, wouhooou quel paradis pour les historiens...) on remonte donc à l'origine du monde, le big-bang... et pourquoi pas avant ?

Et pour combler ce "vide", qu'il y a avant le big-bang, il pourrait s'agir d'un monde constitué de ce qui est pour nous l'antimatière (y'a des moments comme ça où faut supposer des choses). Or comme chacun sait l'antimatière ne peut pas blairer, mais alors pas du tout, la matière, et comme elle est suuuuuuuuper vénère elle va la bouffer en moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire, et attention pas qu'à Saint Denis mais partout dans l'Univers, enfin notre Univers, faut pas déconner merde, même Chuck Norris il y résiste pas, c'est dire !

Donc pour revenir à nos moutons ("Quels moutons ?? Tu nous parles de l'Univers et de théories scientifiques compliquées et d'un coup tu nous parles de moutons ?"), l'Univers comme nous le connaissons est donc anéanti laissant la place à un autre Univers formé d'antimatière (mais qui pour ce nouvel univers n'est que de la matière, et notre ancien Univers, ne serait formé que d'antimatière, pour ceux qui vivent dans le nouvel anti-Univers... je m'enfonce là, j'espère au moins que c'est pas dans la 4ème dimension sinon je vais me désintég... * wouf *). Nous serions donc au cœur d'une boucle infinie, où chaque occurrence d'un paradoxe temporel donne lieu à la naissance d'une nouvelle phase de celle-ci.

En résumé, le paradoxe temporel, ça défrise pas du tyrannosaure au fer à repasser en inox, loin de là s'il en faut, cayvraimentpaskrékrébiendutoutdutout parssque sinon on va tous mourir ouiiiiiiiiin mamaaaaaaaaaaaaaaaan !!!

Ahem, bon je vais retourner prendre ma dose quotidienne de connerie, j'en suis à la page 52 là donc bon y'a encore de la réserve pour quelques mois (merci CerberusXt pour tout ce temps que je passe pas à faire mon geek codeur). ^^

25 05 2008
fabounnet :

Tien tout sa me fait penser a vieux comics que j'avais lu (une ptite histoire a la fin d'un dc)

2 scientifique en compétions pour la machine a remonter le temps, l'un on va dire jean est en avance sur son concurrent. Jean , a une conférence de presse va dans quelque semaine, annoncer que sa machine et fonctionnelle.
robert pas krékré content d'être devancer, decide d'utiliser son prototype, pour aller buter jean, Robert va dans le future, bute Jean et retourne dans son présent.

malheureusement, jean mourrut en, en testant sa machine sur lui même, bien sur seule Robert et encore en lice, la gloire lui montent a la tête,et oublie son meurtre
va présenter le résultat de ses recherche a une conférence de presse.

le plus marrent, normalement Jean aurai du être a cette conférence, enfin z'avez comprit Rober ce tue lui même. (Rober et Jean son des nom fictif, car me souvient plus du nom des personnage)

Seule nos souvenir font aller dans le passer, et seule notre imagination nous fait aller dans l'avenir

25 06 2008
Orion :

Une petite réflexion. L'expérience d'Alain Aspect a confirmé le paradoxe EPR. Au départ, le paradoxe EPR était somme toute une boutade pour pousser à fond le principe de non-localité de la mécanique quantique.

A la grande surprise de tout le monde, c'est le paradoxe qui est validé et ç'est quand même très anti-intuitif (rangez vos rasoirs d'Ockham pour l'occasion, svp).

fr.wikipedia.org/wiki/Par...

04 07 2008
Max-Stone :

Ok c'est simple à vérifier. Si un jour j'ai l'opportunité de voyager dans le temps, je viendrai me rendre visite à 14h46 le 4 juillet 2008 dans mon bureau. Il est actuellement 14h44...
j'attends deux minutes svp.

ok ras

pas de voyage dans le temps donc pas de paradoxe :D
Nombriliste? comment ça?

sûr que si un jour on invente une time machine j'en serai !

kthxbye

04 07 2008
Hadou :

ça veut peut etre dire que si cette machine existe elle aura un usage strictement top secret et restreint pour éviter qu'un débile se dise "et si j'allais me tuer ?" :)

05 09 2008
Matusalem :

Fun tout ça, non ?

En fait, le paradoxe temporel n'existe pas, parce que le temps n'existe pas.

Il n'y a que de l'espace, au sein duquel sont injectés indéfiniment des univers qui se suivent dans un présent éternel, suite à des big bang à l'infini.

Chaque univers nouveau se contente de reproduire fidèlement les évènements qui se sont produit dans l'univers qui le précède, parce qu'aucun fait "étranger", n'est venu modifier les causes produisant les mêmes effets.

Le voyage temporel se réduit dons à un saut spatial dans la bouffée des particules formant un des univers qui est devant, ou dans la bouffées des particules formant un des univers qui est derrière.

Les univers de devant, ayant leurs évènement décalés dans le "futur".

Les univers de derrière, ayant leurs évènements décalés dans le "passé".

Cette différence futur / passé, par rapport à l'univers du début du voyage, n'est en fait que l'usure différente de ces paysages spatiaux.

Donc, en fonction de l'énergie que vous serez en mesure d'investir dans l'aventure, et de la précisions de vos calculateurs embarqués, vous pourrez soit accélérer pour rattraper à la course l'univers visé "futur", et y aboutir à vitesse nulle.

Soit décélérer pour être rattrapés par l'univers visé "passé", et y aboutir à la même vitesse nulle.

Ces voyages se faisant en un présent éternel.

Une fois parvenus à une de ces destination, vous serez alors cet élément étranger capable de modifier des évènements immuables.

Vous serez donc les propriétaires d'une fraction de plusieurs univers savamment perturbés dans leurs évènements normalement photocopiés à l'identique.

Le paradoxe n'existant pas, c'est une entropie que vous aurez créé. (perte d'un certain ordre).

Au voyageur de savoir quels avantages en tirer...

24 11 2008
schok :

Tout a l'heure,j'ecoutait decouverte(emission au canada seulement)et ca parlais de la theorie de l'espace temps de einstein.Et puis tout a coup,ca a parlé de quelque chose que j'ai vue quelque poste plus haut:selon la masse d'un objet,le temps s'ecoule differement pres de celui ci.Ce qui veut dire que si on est sur la lune,le temps s'ecoule moins lentement car sa masse est moin grande que celle de la terre.Le meilleur,c'est que on peut le prouvé et que on l'a deja prouvé(L'affaire des montre syncroniser de la nasa,plus haut).et donc,quand on sera assez avancer pour voyager loin dans l'espace,on pourra partir a la recherche d'une planete beaucoup plus grande que la terre et voir la differrence de temps(tout dependant de la difference de temps,1 minute pourrait equivaloir a 1 année ou plus(ou moins)sur terre).Enfait,je ne fait que repeer ce qui a été dis plus haut mais en fait,c'est une theorie deja prouvé(et ca vien de einstein!).

24 11 2008
cauhein :

ça me fait penser à toute ces sondes qui ralentissent en quittant le système solaire.
Peut-être une alternative à Mond (au lieu de faire varier la gravité, on fait varier la durée).
Je reprends tout
# Les mondes parallèles : Là, ce n'est même pas du voyage temporel : vous vous contentez d'aller dans un monde qui a commencé après le votre et suit exactement la même ligne, sauf le fait que vous avez été tué par un double dimensionnel.

# Désintégration de l'univers : Là, on part du principe que l'univers ne possède que 4 dimensions. D'où l'importance du principe de causalité. Hors le principe de causalité génère cette évidence : vous existez, donc vous n'avez pas tué votre grand père.

# Le reboot infini : A peu près le même, sauf qu'on perd également la mémoire permettant de s'enfoncer un peu plus dans le paradoxe. Dans ce cas, on pourrait également se trouver exactement dans le même état qu'à l'époque. Donc, on ne sait pas qu'on a fait un voyage. Donc, on fait encore une boucle.
Quid des autres? Eux discutent avec vous car apparemment, l'appareil n'a pas marché.


# Invincibilité : Dieu est un sadique.


# Le remplaçant : Impossible. Au mieux on se retrouve dans le cas du reboot.


# La ligne de temps continue : Idem, c'est la même chose en plus propre.


# Les clones (Ou le Kage Bunshin no Jutsu temporel): Le résultat est le même : vous êtes mort et votre schéma temporel fait office de recette panzani.

# Hors du temps: On est déjà hors du temps puisque nos neurones ont encore en elles le projet de suicide malgré l'inversion du flux temporel. Après, si les conditions ne permettent plus l'isolation (convecteur temporel défectueux, retour au présent, attaque de langoliers), on retourne dans un autre cas de figure.


Donc, le gros problème réside dans le principe de causalité et dans le nombre de dimensions qui doit être utilisé pour modéliser correctement un voyage temporel.
Perso, je pense à 5 minimum.
Sur cette ligne temporelle, vous avez renoncé à tenter le voyage pour mettre vos théories à l'épreuve ici et maintenant.
Plus que cinq dimensions à comprendre et on pourra saisir la théorie des cordes.

25 11 2008
wow power leveling :

Uéé premier c0mz de moi sur nioutaik ôO
bref, on pourait peut-être se permettre de rajouter a la partie sur les prédictions probabilistes une petite reference a Asimov qui a mis en oeuvre ce principe (ou inventé, sans doute) dans les années 50 dans son cycle des fondations... merveilleux ouvrages s'il en est, même pour moi pas fan de SF ^^"

15 12 2008
Stallone33 :

Faudrai deja qu'on apprenne à passer à travers un mur sans le casser !!!??? après on envisagera le passage au travers du temps.

Qu'en pense tout le monde ???

15 12 2008
Tout le monde :

Je suis d'accord !

15 12 2008
Stallone33 :

Je dis ça car je vois que la plupart des raisonnement se font sur le postulat qu'on a deja réussi à faire le saut et on cheche les conséquences. Na! faut d'abord chercher comment le faire, et après, si une théorie semble plausible, on la suivra pour, logiquement (selon la logique de cette theorie, casse-tete) déduire quelles peuvent etre les conséquences LOGIQUES (cette fois de cause à effet).

THEORIE: Si on faisait abstraction du temps: Pas de passé, ni future, rien que changement de formes (ainsi que le veut Sir ISSAC Newton, rien ne se perd tout se transforme). Autrement dit il y'a juste degradation ou amélioration d'une forme au detriment ou au profit d'une autre. Le temps ne serait alors qu'une conception abstraite et intellecte de l'Homme.

Du coups remonter le temps ne serai que la régénération d'une forme dans son etat initiale. Précisant que meme la pensée peut etre considéré comme une forme car resultant d'un état géneral du cerveau et des connaissance qui ne sont que des etat chimique et moléculaire (mémoires: photographique, tactile, etc.) resultant des informations issues de nos sens (vue, touché, ouie, etc).

C'est un peu fort quant meme non ?

15 12 2008
Fabounnet :

rien ne se perd tout se transforme, c'est Lavoisier; pas Newton.

a par cette erreur ta théorie est intéressante.

12 01 2009
Matusalem :

Le temps n'existe pas...

Stallone33 l'évoque dans sa théorie.

12 01 2009
Chook :

Rha, flemme de tout lire les com'Z, mais d'après la recherche Firefox ça a pas été encore évoqué, donc je me lance. Ce que je voulais dire, c'est que la théorie développée par Stephen King dans l'heptalogie "La Tour Sombre" ("The Dark Tower" dans sa langue à lui qu'elle roxxe) est super intéressante. Elle tient à la fois de (*remonte lire les titres des théories*) la théorie des univers parallèles et de la ligne de temps continue, mais aussi avec d'autres éléments bien plus subtils qui prennent en compte des changements d'échelle avec des différences dans l'importance des univers, l'utilisation de la magie, le ka du destin, and so on. Bref, c'est un gros mélange de quasiment toutes les théories expliquées dans l'article et/ou dans les com'Z (sauf la plus rationnelle qui dit que les voyages temporels, on peut pas, caca xD) MAIS comme c'est krè krè compliqué et que j'ai la flemme (bis) aujourd'hui, et que surtout j'ai pas envie de spoiler, j'vous conseille de le lire (bon courage pour les quelques milliers de pages!) et d'essayer de l'appliquer à ce même paradoxe (parce que oui, bon, à la base, dans "La Tour Sombre", le héros est pas crétin au point de vouloir se suicider, quelle connerie aussi, d'ailleurs, lui il veut sauver le monde, copain!). D'ailleurs, j'viens de voir que ça parlait de montres qui partaient à l'envers là, si vous en voulez, vous en avez dans l'tome 7, et accrochez-vous pour tout mettre ensemble. Et merci Stephen King de nous avoir sauvé de l'apocalypse en 1999 (métafiction, toossa). Bref. Là, il y a de la matière et quelque part, c'est une belle théorie bien construite et bien remplie (si bien sûr on admet l'existence de forces supérieures, mais bon, remplacez l'Univers et le Destin par la Tour et le ka, et vous avez la même chose).
Quant à l'utilisation de ces fameux paradoxes temporels, j'ai lu "devenir riche", "faire une armée de clones", quid de "se taper une grosse bonnasse"? Barney Stinson, l'homme qui a le plus la classe ever, l'a bien compris lui, l'intérêt des retours dans le temps. CQFD :)

13 01 2009
Matusalem :

Nous sommes dans un univers qui s'use tout simplement. Et qui bouge, donc rien ne peut revenir en arrière.

En parcourant les ruines de Pompéî, On se dit que là, à l'angle de la rue où on se trouve, des passants de l'antiquité se sont croisés, on perdu des pièces de monnaies, ou se sont disputé, ou même des amoureux se sont embrassés.

Se sont des gens qui on vécu mais à cause de l'usure de leur système biologique ils ne sont plus là.

Sinon, il n'y aurait aucune raison à ce qu'ils n' y soient plus, comme ces pierres ciselées du coin du mur de la rue, et qui s'usent beaucoup plus lentement...

Et ils ou elles continueraient leurs conversation, comme ces deux femmes qui un beau matin humide se disputaient au sujet du nombre de cuissons du jus de raisin dans ces superbes écuelles en cuivre recouvertes de plomb...




15 05 2009
ely542 :

vous avez raison, j avoue j ai jamais penser a ca

04 06 2009
Freako :

Chouette site !!!

Voici une petite contribution sur les paradoxes temporels:

freakosophy.over-blog.com...

F.

04 06 2009
CerberusXt :

Ah, je vois que tu vantes les mérites de Lost sur ton blog freako, je t'invites donc si tu as le temps à lire mon article sur cette série par ici --> http://nioutaik.free.fr/42html/42/index.php?n=2&p=36

29 09 2009
tafrawte :

Oh ! J'aimerais beaucoup

05 01 2011
Atnez :

Ce qui me fait planer quand même c'est quand tu tapes "paradoxes temporels" dans gougueule, le 3ème resultat c'est nioutaik ;p

Cerb fait le gros lèche envers les moteurs de recherche!! Je rigole je te kiffe le boule ;^)

05 01 2011
l'élu :

Bon, j'arrive un peu en retard, mais j'ai une théorie (qui est venu il y a longtemps, en regardant Terminator et en réfléchissant) assez dure à expliquer.
Je m'explique dans Terminator les machines veulent tuer Sarah Connor, la mère de John Connor en retournant dans le passé.
Pour moi si elles y arrivent, John Connor du présent (ou du futur) ne disparait pas, mais continue sa vie.Par contre dans le passé John Connor n'est plus.Le passé n'influence pas le présent(ce qui ressemble à la théorie des mondes parallèles)
Le monde futur progresse dans le temps, le monde passé progresse aussi dans le temps mais ils ne s'influencent pas.
Ainsi dans Terminator ceux du futur(A) envoient quelqu'un dans le passé, ceux du passé(B) y sont confrontés et en font ce qu'ils en veulent, et le temps passe et ceux du passé(B) se retrouvent au temps des premiers du futur(les A),et envoient quelqu'un dans le passé,des nouveaux qui sont dans le passé des B (les C) y sont confrontés et en font ce qu'ils en veulent, et le temps passe et ceux du passé(C).....etc (en fait ça fait une putain de boucle temporel)

Exemple de ce que je ne crois pas(ci-dessous)puisque là le passé peut influencé le futur(les étoiles sont là pour combler le vide, sinon les espaces sont supprimés)

*********monde futur*************************monde passé
************* \/***********************************\/
---------<--l----------------------------<--l------------------
***************\***********************************/
****************-<-----------<-------------<-


Pour moi c'est plutôt ça:


****************monde futur(A)
*********************\/
--------<------<--l------------------------------------------------
**********************\*voyage dans le temps
***********************---------------------------*monde passé(B)
*******************************************************\****\/
------------------<----<------<---------<------<--l-------------
***********************\*voyage dans le temps
************************--------------------------*monde passé(C)
*******************************************************\******\/
--------------------------------------<-----<----<--l----------

05 01 2011
l'élu :

'tain les schémas sont mal passés Je les remets

Exemple de ce que je ne crois pas(ci-dessous)puisque là le passé peut influencé le futur(les étoiles sont là pour combler le vide, sinon les espaces sont supprimés)

*********monde futur*************************monde passé
************* \/***********************************\/
-------<--l-------------------------<--l-----------------
***************\***********************************/
****************-<-----------<----------<-


Pour moi c'est plutôt ça:

Ainsi dans Terminator ceux du futur(A) envoient quelqu'un dans le passé, ceux du passé(B) y sont confrontés et en font ce qu'ils en veulent, et le temps passe et ceux du passé(B) se retrouvent au temps des premiers du futur(les A),et envoient quelqu'un dans le passé,des nouveaux qui sont dans le passé des B (les C) y sont confrontés et en font ce qu'ils en veulent, et le temps passe et ceux du passé(C).....etc (en fait ça fait une putain de boucle temporel)


****************monde futur(A)
*********************\/
------<------<--l-------------------------------------------
**********************\*voyage dans le temps
***********************------------------------*monde passé(B)
*******************************************************\****\/
------------------<----<-----<------<-----<--l------------
***********************\*voyage dans le temps
************************-----------------------*monde passé(C)
*******************************************************\******\/
----------------------------------<----<----<--l----------

03 05 2012
julien :

La théorie des mondes parallèles est effectivement la + simple

28 09 2013
NomDeZeus :

Je suis passionné par les voyages dans le temps :D
Et j'ai 2 théories sur le futur:
1)Contrairement a ce que disent certains, le voyage dans le futur serait impossible et peut être le passé, cela s'explique facilement, le futur n'est pas encore créé, on ne peut pas aller dans un endroit non-créé mais le passé est créé, on peut donc y aller néanmoins si on applique les deux théories:
-soit on ne peut ni aller dans le passé, ni dans le futur(pas cool)
-soit on peut aller quand on veut(très cool :D)
2)on ne peut logiquement pas se voir dans le futur, parce qu'on est parti, personne n'a vieilli a notre place, sauf si un clone est créé.

Voilà!
Ps: Si tu recherches toujours quelqu'un pour voyager dans le temps, envoie moi un email: spharae@gmail.com :D

++

05 08 2014
Antoine :

Des lors que l'on imagine faire un bond dans la passer ou futur,c'est le début de la création du paradoxe donc en fait dés lors que l'univers annule le fait,ce sera jusqu'au moment ou vous l'avez imaginer,seulement ce n'est pas ci facile,il fait annuler aussi la raison du pourquoi on l'a imaginer,et aussi la raison de la raisońpuis ainsi de suite,ce qui mènerait au début de tout,et une fois au point de départ ,le temps reprendrait son cour ,seulement étant donner que c'est la base même du paradoxe,il s'annule sans cesse et même pas une seconde s'écoule depuis le début que tout s'annule,l'univers resterait donc figer au point de départ du temps lui même
Sauf que nous sommes ici,présent dans l,univers en plein expention depuis des millénaires
On peut conclure que jamais au grand jamais un paradoxe peut exister ,donc ce qui nous mène au fait simple que le voyage dans le temps est impossible


Antoine lisetto 14 ans

05 08 2014
Comte Derleth :

Hmm tu me rappelles un personnage de pratchett qui écrit son texte et bombarde par la suite de la ponctuation au gros canon *sourire*

Il est difficile d'avoir une pensée logique sur quelque chose d'aussi improbable que le voyage dans le temps mais je pense que la réponse apportée dans le jeu de rôle Continu*m offre un très bon compromis dans l'idée qu'il n'existe ni paradoxe ni de multiverse.

Si tu cherches à te tuer... tu ne t'es tout simplement pas tué. Peut-être t'es-tu trompé ou encore tu as survécu mais n'a aucun souvenir de ce qui s'est passé. peut-être qu'un proche qui voyage aussi dans le futur a appris pour ton action et t'a remplacé par une tiers personne. Le paradoxe n'existe pas car la ligne du temps est finie et reste inchangable.

Comte Derleth 104 ans et chausse du 48

22 03 2015
m.mystère :

sur ça, vous pouvez lire artemis fowl 8.
en fait, lisez les tous.
ils sont cool

13 12 2016
ReverseFlash0004 :

Moi je penserais à une autre théorie : "Le débris chronologique" est une personne venant du futur allant dans le passé pour tuer une personne mais avant cela se passe une rencontre avec la personne qui doit être tuer et qui fais changer l'avis du mec voulant tuer l'autre (sachant que celui qui voulait le tuer voulait être son amis au début mais à cause de cette petite rencontré le fait changer d'avis) ce faisant la personne X voulant tuer F n'a pas pu mais du coup tue une personne cher de F ce qui lui mets la mort et veux tuer X donc F tue X mais 1 an plus tard X reviens pour faire la fameuse rencontre
Donc se qui s' appelle un débris chronologique

Ajouter un commentaire

Pour prouver que tu n'es pas un vilain bot, ecris le chiffre "5" ci-dessous :

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.