Le guignolo du jour

Pour parler de tout et n’importe quoi (mais en privilégiant le n’importe quoi).

Modérateurs: TagoMago, Baalthor, Seven

Re: Le guignolo du jour

Messagepar Watchinofoye » Dim 18 Oct 2015 12:30

Ladies and gentlemen ! Take a seat and a coffee... Or a tea... Or some other drink you like... Or not... WGTF !
Je vais vous raconter l'histoire d'un recruteur qui est sûrement l'un des plus impertinents jamais rencontrés, si ce n'est le pire.

Ça s'est passé il y a moins de deux semaines, un mardi après-midi, suite à un entretien téléphonique avec le bonhomme (que nous appellerons C.B, parce que ce sont ses initiales mais aussi parce que l'imagination commune évoque un bon nombre d'insultes à partir de ses deux seules lettres) quelques jours plus tôt.
Au téléphone, je sentais déjà que quelque chose clochait. Le type avait plus l'air d'un agriculteur se prenant soudainement pour Steve Jobs après avoir seulement participé au Concours Lépine que d'un vrai recruteur. Il m'a surtout parlé de son projet, de toutes les idées qu'il avait à présent et pour la suite. Tout ça semblait brouillon mais je n'y prêtais pas trop attention, même si j'avais bien remarqué qu'il aimait vraisemblablement s'écouter parler.

Nous avons convenu d'un rendez-vous, même si ce fut laborieux. Déjà, C.B. voulait me donner rendez-vous dans un café-restaurant. Après tout pourquoi pas, même si j'ai l'habitude de voir les gens dans un bureau ou un lieu de travail approprié. Seulement le type me dicte une adresse, que je ne peux décemment pas mémoriser durant une semaine, donc je lui demande de m'envoyer un rappel par mail. C.B. n'en démord pas et je bataille pour lui faire comprendre que je ne pourrai pas retenir l'adresse du rendez-vous. De plus, il ne semble pas décidé pour un jour ni une heure en particulier. Il me dit seulement qu'on conviendra en fin de semaine pour convenir du jour et de l'heure... Soit...

En fin de semaine, je lui envoie un mail pour qu'on décide de la date du rendez-vous. Le mec finit par me donner ce que j'attends de lui : un jour et une heure, avec l'adresse exacte du lieu de rendez-vous. C.B. ne se prive tout de même pas d'une remarque désobligeante quant au fait que j'ai attendu la fin de la semaine pour le recontacter... Mouais...

Le jour fatidique arrive. Début d'après-midi, j'arrive plus d'une heure en avance (j'avais eu un entretien sur Paris dans la matinée et je ne pouvais aller nulle part en attendant), le café est bondé. Je décide donc de faire un tour dans le quartier, puis de revenir me poser à une table libre, en commandant un verre le temps que C.B. arrive.

14:00 : l'heure du rendez-vous. Mon téléphone sonne, je réponds. C.B. est dans le café, à l'heure et il me cherche. Il s'assied en face de moi et l'entretien débute. Et là, le cirque commence enfin.
C.B. commence sur les chapeaux de roues en me décrivant son projet, à quel point il est génial. Il me fait un dessin du dispositif qu'il a imaginé, visiblement emballé et excité. je l'écoute attentivement, gardant pour moi les remarques qui auraient pu le refroidir (le projet est certes intéressant mais pas aussi génial qu'il le prétend).
Il parle ensuite de la structure qu'il a créé. Il a créé une entreprise pour développer le produit et une association pour distribuer le produit (il s'agit d'un énième dispositif d'assistance aux personnes âgées) et de son projet de créer une fondation dans quelques années... Ouais, mon gars, si tu veux.
Et là, alors que n'importe quel recruteur aurait demandé "parlez-moi de vous" ou "décrivez-moi votre parcours", C.B. me demande juste "Alors, qu'est-ce que vous en pensez ? Ça vous intéresse ?".

Un peu déconcerté, je lui réponds que oui. Seulement il y a un problème : dans tout son blabla, hormis le fonctionnement du dispositif, il n'a pas du tout parlé du travail que je devrais effectuer. Je lui pose donc la question. Sa réponse ?
"Ah oui mais non, là pour le dispositif je vais faire appel à des indépendants parce que vous voyez j'ai des aides pour ça. par contre vous pouvez m'aider pour d'autres choses". Et il s'arrête là.
Je lui demande plus de précisions sur le travail à faire. Il me sort des histoires de gestion logistique, de discussions avec les partenaires, les clients, etc. Mais à aucun moment il ne parle de développement.
Je reste poli et décide de lui expliquer gentiment que mon boulot c'est de développer des systèmes. Je ne suis pas chef de projet, ni manager, ni commercial, mais développeur. Ce à quoi il répond avec une certaine désobligeance "oui mais si vous voulez travailler sur du technique, il y aura des projets, ne vous en faîtes pas. Mais vous ne voulez pas rester exécutant toute votre vie".
Je lui explique alors sommairement que non, en effet, je ne me destine pas à rester développeur toute ma vie, mais que je compte travailler en tant que tel pendant encore quelques temps avant de basculer vers la voie de l'architecture système ou de l'expertise technique.

Et c'est là que le type se montre enfin sous son vrai jour. C.B. commence à se foutre de ma gueule en me sortant qu'on ne devient pas expert technique comme ça. Il commence à me sortir sa vision, i.e. que dès qu'on a mené un projet important on est d'ores et déjà qualifié expert technique et qu'avec un projet tel que le sien j'ai toutes mes chances de le devenir.

En façade je reste calme et je cherche le moindre prétexte pour mettre fin à cette mascarade. je finis par y arriver, prétextant que je vais y réfléchir, blablabla. Il paye ma consommation (nice) et je me barre après une poignée de main courtoise.

Ça c'est ce que j'ai fait, mais dans ma tête il était clair que ce mec est juste un foutu clown.
- Il croit qu'un énième dispositif pour les personnes âgées est un projet en or, alors que des projets comme le sien j'en ai déjà vu passer une tripotée ;
- J'ai vu quelques défauts dans la conception de son dispositif. Ils sont certes mineurs, mais ils me laissent penser que ce mec non seulement n'a aucune connaissance technique mais en plus n'a pas pris le temps de se renseigner sérieusement sur la faisabilité de son truc ;
- Il ne sait pas présenter son projet d'entreprise de façon claire. Devant des investisseurs, c'est fatal. M'est avis qu'il n'obtiendra jamais le financement qu'il espère à moins de tomber sur quelqu'un d'aussi tordu que lui.
- Le mec m'a quand même proposé de me joindre à lui sans poser une seule question sur ce que je suis ni ce que je fais. je doute même qu'il ait réellement posé les yeux sur mon CV. C'est effrayant, il pourrait embaucher n'importe qui, du très bon mais également et surtout du très mauvais.
- Il me présente une partie du projet pour finalement me dire qu'en fait je n'ai pas à m'en soucier et qu'en fait il n'attend même pas de moi que je fasse ce pour quoi je suis réellement qualifié...
- C.B, sous prétexte qu'il porte un projet, croit tout savoir du milieu alors que même moi avec mes 3 années d'expérience je sais conduire un projet mieux que lui.
- De plus, ce mec ne sait visiblement pas ce qu'est réellement l'expertise technique. Selon sa propre définition, avec le projet de Ionosys qui a sûrement bien plus de mérite que sa merde, je le suis déjà :mrgreen:

Bref, je lui décerne le titre de pire recruteur de tous les temps, jusqu'à trouver pire (j'espère qu'il restera à jamais champion, j'ai pas envie de rencontrer pire que ça). Pour info, depuis l'entretien, je n'ai plus du tout de nouvelles. Et c'est tant mieux.
Mais s'il me recontacte, j'hésite entre refuser poliment mais fermement sa proposition ou lui dire, non sans courtoisie, tout ce que je pense de lui et de son projet.

Edit : Ah ! Et j'oubliais le pire. Le plus effrayant : ce type est quand même lauréat 2014 de la bourse FrenchTech... Comme quoi le gouvernement attribue vraiment du crédit à n'importe qui.
Waye
Apprends des autres ! Comprends les autres ! Pardonne aux autres !
Sois fort et courageux ! Sois ferme ! Sois glorieux ! Sois beau !
Comprends-toi et comprends le monde ! Et ainsi, il sera à toi !
Avatar de l’utilisateur
Watchinofoye
 
Messages: 550
Inscription: Mar 28 Jan 2014 22:16
Localisation: Je sais pas... Et vous ?

Re: Le guignolo du jour

Messagepar Gloomi » Dim 18 Oct 2015 13:11

Watchinofoye a écrit:Bref, je lui décerne le titre de pire recruteur de tous les temps, jusqu'à trouver pire (j'espère qu'il restera à jamais champion, j'ai pas envie de rencontrer pire que ça).


À mon avis il y a bien pire.
Ray, m'a enculé.
Ray, m'a enculé.
Ray, m'a enculé. (pardon)

Chiche que je tourne ma tête à 180° et que je crache de la gelée verte.
Avatar de l’utilisateur
Gloomi
 
Messages: 607
Inscription: Sam 27 Sep 2014 15:47

Re: Le guignolo du jour

Messagepar Nicomputer » Mer 28 Oct 2015 06:59

Sans vouloir être indiscret, c'est quoi le fameux bidule qu'il veut fabriquer, un déambulateur à roulettes? ^^
Sans déconner, j'ai vu pire aussi, notamment un gars qui voulait que je travaille 12h par jour 7 jours sur 7 et qui ne comprenait pas pourquoi je refusais^^ (jdéconne pas)

En tout cas je me suis bien régalé à lire cette aventure :D
Devenir con ne prends que cinq secondes mais devenir bon, une vie n'y suffit pas.
Avatar de l’utilisateur
Nicomputer
 
Messages: 236
Inscription: Ven 30 Mai 2014 14:40
Localisation: Troisième planète après le soleil

Re: Le guignolo du jour

Messagepar Watchinofoye » Mer 28 Oct 2015 12:31

Je t'avoue que j'ai pas compris exactement en quoi ça consiste, vu comment il se perdait dans des détails.

De ce que j'ai compris, ce serait une sorte de panneau, que tu peux soit accrocher au mur soit mettre par-dessus le clavier de l'ordinateur, et qui permet d'appeler les différents services (genre infirmière ou urgences) ou la famille ou les amis via quelques simples boutons qui déclenchent un appel Skype. Et aussi un gros écran au milieu du panneau, qui détecterait l'approche de la main, et qui afficherait un visage disant à la personne âgée que "Non, c'est encore l'heure de dormir ! Retourne te coucher plutôt que de déambuler dans les couloirs comme un zombie... Et mets un peignoir quand tu te lèves !".

Enfin, c'est ce que j'ai cru comprendre. :lol:

Le coup de 12h/24 et 7j/7, c'est costaud aussi. Il y a vraiment des gens qui n'ont pas encore compris que l'esclavage a été aboli. Et il comptait payer combien pour ça (s'il comptait te payer :mrgreen: ) ?
Waye
Apprends des autres ! Comprends les autres ! Pardonne aux autres !
Sois fort et courageux ! Sois ferme ! Sois glorieux ! Sois beau !
Comprends-toi et comprends le monde ! Et ainsi, il sera à toi !
Avatar de l’utilisateur
Watchinofoye
 
Messages: 550
Inscription: Mar 28 Jan 2014 22:16
Localisation: Je sais pas... Et vous ?

Re: Le guignolo du jour

Messagepar Nicomputer » Jeu 29 Oct 2015 03:52

Eh bien, en fait c'est arrivé alors que je rentrais à peine dans la vie active, donc en mode "fais toi entuber en silence". En 2001, j'ai bossé deux semaines à ce rythme dans une entreprise de nettoyage industriel avant de tout envoyer aux fraises et j'ai touché... 3200 francs brut. Le mec est quand même venu chez moi pour m'engueuler parce que j'avais pas donné de préavis, il est reparti en s'excusant devant mes menaces de contacter les prud’homme :mrgreen:
Le pire, c'est que c'est l'ANPE qui m'avait trouvé ce taf et que j'ai planté un contrat de 6 mois en intérim, dont 5 de fait et donc la prime de fin de contrat pour aller me faire arnaquer à passer la serpillère dans un supermarché. Bref, histoire ancienne mais l'envie de mettre des baffes est encore là, quelquepart :lol:

Quant au projet dont ton guignolo t'a parlé, là je me dis que je rencontrerait bien son dealer, ça a l'air costaud^^
Un téléphone portable à commande vocale accroché au cou vendu 100 balles à auchan me parait être une bonne alternative :D
Devenir con ne prends que cinq secondes mais devenir bon, une vie n'y suffit pas.
Avatar de l’utilisateur
Nicomputer
 
Messages: 236
Inscription: Ven 30 Mai 2014 14:40
Localisation: Troisième planète après le soleil

Re: Le guignolo du jour

Messagepar Watchinofoye » Jeu 29 Oct 2015 12:00

C'était encore en Francs ? :D

La vache, 12 heures par jour pendant 14 jours (si c'est bien du 12h/24 7j/7), ça fait même pas 20 Frs bruts de l'heure, et en € c'est encore plus ridicule (on doit être en 2€ et 3€ bruts de l'heure...).
Mon pauvre ! =/

Pour en revenir au guignolo, depuis ce jour fatidique, je n'ai plus du tout eu de nouvelle. Si jamais il me recontacte, ce sera simple, parmi ces réponses :
"Vous avez du boulot pour moi ? Non ? Bah au revoir !"
"Vous avez du boulot pour moi ? Oui ? Qui consiste en quoi ? Vous ne savez pas ? Bah au revoir !"
"Vous avez du boulot pour moi ? Oui ? Qui consiste en quoi ? C'est bien beau mais je ne suis pas chef/commercial/marketeux, mais développeur."
"Vous avez du boulot pour moi ? Oui ? Qui consiste en quoi ? Ah, ça peut intéressant, mais vous comptez me payer combien ? Hahaha ! Au revoir..." (à noter que, quelque soit le chiffre, je compte bien m'amuser à le faire grimper, juste pour l'emmerder) :mrgreen:
Waye
Apprends des autres ! Comprends les autres ! Pardonne aux autres !
Sois fort et courageux ! Sois ferme ! Sois glorieux ! Sois beau !
Comprends-toi et comprends le monde ! Et ainsi, il sera à toi !
Avatar de l’utilisateur
Watchinofoye
 
Messages: 550
Inscription: Mar 28 Jan 2014 22:16
Localisation: Je sais pas... Et vous ?

Re: Le guignolo du jour

Messagepar Ethel » Jeu 12 Nov 2015 13:10

À l'époque de mon master, j'avais un pote qui avait choisi master pro et qui avait donc fait un stage en entreprise. C'était une start-up qui avait monté un projet complètement irréaliste (genre prévoir l'apparition de plaques de verglas à 1 m près juste avec un GPS et météo france) et qui vivait déjà depuis plusieurs années sur des subventions de recherche et des prix d'innovations. Ça donne une idée du niveau des mecs qui attribuent ce genre de prix...
Il faut pas respirer la compote, ça fait tousser.
Avatar de l’utilisateur
Ethel
 
Messages: 100
Inscription: Lun 5 Mai 2014 19:07

Re: Le guignolo du jour

Messagepar Gloomi » Sam 16 Jan 2016 11:05

Il me tient à cœur de nominer deux types que je ne connais pas aujourd'hui mais qui ont largement gagné leur place ici.

Messieurs X et Y donc, sont joyeusement venus cette nuit (aux environs de 5h du matin) pour klaxonner et hurler sur le parking de ma résidence à deux reprises à 15 minutes d'écart.
(ils ont crié assez fort que ça me réveille alors que j'ai du double vitrage et que je n'entends pas mes voisins immédiats quand ils écoutent de la musique)
Ray, m'a enculé.
Ray, m'a enculé.
Ray, m'a enculé. (pardon)

Chiche que je tourne ma tête à 180° et que je crache de la gelée verte.
Avatar de l’utilisateur
Gloomi
 
Messages: 607
Inscription: Sam 27 Sep 2014 15:47

Re: Le guignolo du jour

Messagepar Nicomputer » Mar 1 Mar 2016 06:26

Hey gloomy, jvais te donner un tuyau, il m'est arrivé un peu le même truc y'a quelques années, un trouduc qui gueulait dans la rue pour appeler son copain qui dormait dans l'appart d'en dessous de chez moi, je suis allé au frigo, j'ai pris une boite d'oeufs, j'ai éteint la lumière et, discrètement tel un renard entrant dans un poulailler endormi, ouvert les volets, passé la tête et, me concentrant pour une bonne frape chirurgicale, ai balancé les 6 oeufs (sans la boîte) du 3ême étage juste à coté de ce casse bonbons et vite refermé les volets avant qu'ils explosent à ses pieds.
Bon bien sur il a gueulé encore plus fort, mais qu'es ce que j'ai rigolé^^ (l'entrée de mon immeuble est équipée d'une porte très solide :mrgreen: )

Bref, j'ai un petit guignolo du jour bien sympa et vraiment trop mignon:

Ce lundi matin, j'avais rendez vous avec une assistante sociale que je connais bien, très gentille et serviable, vraiment j'insiste sur ce point, pour me signifier que le RSA que je touche depuis quelques années m'obligeait à certaines démarches et devoirs vis à vis de l'état, rien de plus normal.
Elle commence son speach "vous devez vous bouger le cul toussah on peut vous aider toussah formation stages boulot de merde y'en a toussah" et là je lui signifie que j'ai bien compris le message:
En gros faut que je me bouge le cul pour trouver du boulot (déclaré) qui fera sauter le RSA où si je ne fais rien le RSA sautera. (Cherchez l'erreur^^)
La elle me répond que c'est pas comme ça que ça marche, y'a la prime de l'emploi, des aides, des aides et des aides, a condition que je prenne l'emploi pourri de ramasse-merde dans un supermarché que pôle-Emploi me trouvera dans les deux minutes, que à 36 ans il faut que je pense à ma retraite qui me permettra de manger correctement à condition que je trouve un pont d'autoroute libre en 2046 qui a le wifi, que si tout le monde faisait comme moi ça serait pas possible et tutti quanti et... parce que la ça devient drôle, je lui explique mes projets d'avenir:
J'ai un terrain de 8 hectares de forêt, j'ai un endroit où vivre dans le pire des cas qui ne sera ni un pont ni un camp de containers pour réfugiés de guerre et que dans tous les cas je m'en sortirai parce que mes acquis je les ai investi dans mes contacts (j'ai dix doigts assez habiles dans le jardinage réel, pas celui auquel vous avez tous pensé, bande de pervers :lol: ) et dans la terre plutôt que dans les banques et que je sais comment me démerder dans la vie sans avoir besoin qu'on me dise comment je dois vivre.
Sur ces paroles, elle me souhaite bonne chance (elle est vraiment gentille je vous dit) et me dit que mon dossier, la commission ne l'acceptera jamais et que si je persiste dans cette direction l'état me coupera les vivres, ce à quoi je réponds:
-C'est très gentil de m'avoir aidé jusqu'ici, je remercie l'état providence de notre beau pays mais ne me demandez pas d'avoir une vie de merde avec un boulot de merde et une retraite de merde, c'est non. Je suis désolé. Envoyez votre dossier et coupez moi les aides je ne vous en voudrais pas.
Elle me répond:
-Ecoutez, je vais vous laisser deux mois pour réfléchir et on en reparlera.

Conclusion:

Cool, encore deux mois de RSA!! C'est hallucinant p'tet que si dans deux mois je lui explique que je suis en pourparlers avec un particulier qui vend un mobil-home que je pourrai poser sur mon terrain et ne changerai pas d'avis, je pourrais peut être gratter deux mois de plus^^

Moralité, finalement dire la vérité ça peut aider dans la vie ;)
Devenir con ne prends que cinq secondes mais devenir bon, une vie n'y suffit pas.
Avatar de l’utilisateur
Nicomputer
 
Messages: 236
Inscription: Ven 30 Mai 2014 14:40
Localisation: Troisième planète après le soleil

Re: Le guignolo du jour

Messagepar Watchinofoye » Jeu 17 Mar 2016 17:53

Marrant ça, mes guignolos se lient bien avec les tiens.

Alors que j'enchaîne les entretiens, essentiellement avec des SSII qui me font beaucoup de promesses et des startups qui finalement ne sont plus aussi emballés par mon profil (pourtant "ça matchait bien" comme ils disent), je reçois de temps en temps des offres complètement à côté de la plaque de la part de Pôle Emploi.

Quand je dis à côté de la plaque, généralement c'est pas grand chose. Du genre des compétences que je n'ai pas, des langages que je ne maîtrise pas assez pour les mettre en avant, voire quelque chose qui n'est pas dans ma région. Jusque-là ça allait, même si je me disais que quand même ils pourraient au moins faire l'effort de sélectionner les offres en fonction de mon profil.

Et il y a quelques jours, j'ai reçu pour la deuxième fois une offre pas banale : rejoindre la Police Nationale, en tant qu'Adjoint de Sécurité. Ça sent le gros foutage de gueule d'autant que ça ne me correspond pas du tout, même si j'envisageais une éventuelle reconversion totale. En effet, et même si je n'aime pas trop véhiculer des gros clichés moisis, l'offre précise bien :

"avec un niveau de formation inférieur ou égal au Bac."

J'ai un niveau licence, soit Bac+3 ! C'est bête, hein ?

Et bien entendu, pas la peine d'espérer signaler ça. Un e-mail avec une adresse "no-reply" et un numéro d'appel qui te bascule à une plateforme à l'étranger avec des gens qui ne comprennent pas ce que tu demandes.

J'ai un rêve ! Un rêve d'une réforme du travail qui me bazardera toute cette caricature. Ou mieux, la remplacera par quelque chose d'un minimum efficace. Ou qui au moins fait correctement semblant de t'aider à chercher du boulot.
Waye
Apprends des autres ! Comprends les autres ! Pardonne aux autres !
Sois fort et courageux ! Sois ferme ! Sois glorieux ! Sois beau !
Comprends-toi et comprends le monde ! Et ainsi, il sera à toi !
Avatar de l’utilisateur
Watchinofoye
 
Messages: 550
Inscription: Mar 28 Jan 2014 22:16
Localisation: Je sais pas... Et vous ?

Précédente

Retourner vers Général

cron