Entrée libre

Pour parler de tout et n’importe quoi (mais en privilégiant le n’importe quoi).

Modérateurs: TagoMago, Baalthor, Seven

Re: Entrée libre

Messagepar Nicomputer » Sam 26 Nov 2016 00:07

J'avoue que j'ai la flemme de chercher mais effectivement le "tir à vue" était exceptionnel et il était possible de passer le mur avec des papiers (Les microbes respectaient encore les frontières quoi :lol: ) pour le commerce et le boulot.

Pour la petite histoire, dans les idées reçues de l'époque la peste était transmise par les "faibles" (délit de sale gueule) et donc il valait mieux être en forme pour tenter de passer le "mur" mais on pardonnera par manque de connaissances bien entendu ;)

Cela dit, il y eu des accidents, le mec et son tabac devait en faire partie "Halte là" Hé c'est moi, fait pas l' c'... BAM
Eh merde, putain c'était Roger qui rapportait la fumette! (c'est que ça déboîtait déjà sa race un fusil à canon rayé du 19ème siècle :cry: )
Bref.

http://www.histoire-genealogie.com/spip.php?article1249

Un petit lien, mais en tapant "mur de la peste" sur n'internet on trouve plein d'infos, notamment sur les coins où y'avait danger et où y'avait pas danger de chopper le virus de la peste (noire dans le cas de la Provence).

Ca flippait grave en ces temps pas si reculés, on ne connaissait pas encore le microscope et le lance flamme! ^^
Devenir con ne prends que cinq secondes mais devenir bon, une vie n'y suffit pas.
Avatar de l’utilisateur
Nicomputer
 
Messages: 229
Inscription: Ven 30 Mai 2014 14:40
Localisation: Troisième planète après le soleil

Re: Entrée libre

Messagepar Nicomputer » Mar 13 Déc 2016 08:10

Pluie d'emmerdements a Sault.

Ce que vous allez lire est la stricte vérité, autant que mes souvenirs peuvent les transcrire sur ces pages, le plus fidèlement possible, je jure sur le peu de neurones qu'il me reste que tout m'est arrivé dans les temps précisés ci dessous, et j'ajoute meme que certains détails n'y sont pas parce que j'avais la flemme de les écrire.

Tout commence un jour dont je n'ai plus le souvenir exact mais situé dans la semaine du 21 novembre 2016 au 27 novembre 2016. Ma machine à laver, datant des années 90, a claqué. Ce sont des choses qui arrivent! Puis les choses s'accélèrent, un ami proche passe à la maison il avait besoin d'un service, l'aider à transporter deux véhicules d'un point A à un point B. J'en profite pour lui demander s'il a pas une machine à laver à me prêter, la réponse est OUI. Super.

Mercredi 30 novembre: L'ami arrive, on prends un pot, on se met en route et nous comprenons tous les deux en même temps que mes plaquettes de frein sont usées jusqu'à l'acier et que les disques commencent à manger via un freinage puissant.Sans plus m'en soucier, je repart en évitant le frein à pédale au maximum, nous parcourons donc les 200 kilomètres sans encombres et revenons chez moi pour attaquer une soirée plus qu'arrosée, soirée bien sympathique d'ailleurs.
Jeudi 1 décembre: on fous rien, on se remet doucement de la soirée tout en picolant un peu quand même.

Vendredi 2 décembre: nous nous occupons du second véhicule et en profitons pour remonter la fameuse machine à laver gentillement prêtée; une bière où deux et l'ami s'en retourne dans ses appartements.

Samedi 3 décembre: Soirée chez mes parents avec ma soeur et ma nièce pour un anniversaire, pas grand chose à signaler à par une légère tendance de ma part à dire et faire des conneries, mais rien de bien méchant.

Dimanche 4 décembre: Alors que j'étais en pleine conquète du monde sur Civilization 6, vers les 4 heures du matin (matin du fameux dimanche) je sens une odeur de brulé. Après une recherche intensive odorante sur tous les appareils électriques actuellement sous tension, le verdict tombe: la prise qui relie mon logement au réseau électrique national (oui, une prise en triphasé, cherchez pas à comprendre) chauffe dangereusement, je décide donc en toute logique de tout débrancher histoire de pas foutre le feu à la baraque, ne laissant que le frigo, le congel, la box internet et une pauvre ampoule allumée au plafond, ce qui refroidit la prise à un niveau de température presque normal.Bien évidement, nous sommes dimanche, donc pour achetter une prise neuve, ca sera demain. Je passe donc la journée sur mon ordinateur portable de secours (oui j'ai un ordinateur de secours, nananèèère!) à gérer mes deux comptes Travian et à envoyer chier des inconnus sur quelque forums pris au hasard sur le net, comme d'hab, quoi, sauf que pour le café, on repassera plus tard, les bières sont fraiches c'est le principal.

Lundi 5 décembre: la tête dans le cul, je descend donc a Apt, vu que le garragiste et le magasin de bricolage de Sault sont fermés, achetter un bloc prise complet ainsi qu'un bon mètre de câble pour remplacer ce qui est en train de se consumer lentement chez moi, trajet effectué au frein à main je vous le rapelle vu que le frein à pied n'existe plus (70km aler-retour dans les collines sur une route de merde).Tout se passe bien, je remonte avec le merdier, remplace la prise et en profite pour apprendre sur le tas les bases du petit électricien en herbe, trois heures de boulot à la lampe frontale (c'est la nuit) mais j'arrive à réalimenter toute la baraque non sans m'être planté une fois de petite vis dans le bloc prise en question. Ch'uis trop fort quoi! ^^ Ca m'aura quand même couté 60 euros de bricoles, et un dixième de millimètre de disques de freins pour éviter d'aplatir un CONNARD de chat qui m'a grillé la priorité dans la descente, mais vu que j'aime les chats (on se demande bien pourquoi), j'ai sacrifié l'acier des disques.

Mardi 6 décembre: vu que mon prénom est Nicolas, ma soeur me souhaite ma fète par SMS, mon père me téléphonne pour me la souhaiter mais je dormais donc j'ai pas décroché, ainsi que le pote de la semaine d'avant qui s'appelle aussi Nicolas, c'est sympa, on pense a moi dans ce monde de tarés. J'apprécie le geste et attaque ma première bière de la journée le coeur léger.
Ah oui, j'ai la gorge en feu, angine virale, merci papa et maman pour samedi soir, c'était pas mon aniversaire mais c'est le geste qui compte. Journée au chaud donc, sousoupe et chauffage à donf et glandouille devant l'ordi. A part ça, R.A.S.

Mercredi 7 décembre: RAS

Jeudi 8 décembre: Ca va mieux (l'angine, pas les emmerdements, vous ne suivez pas et ca m'énerve la!^^), je me sors les doigts du cul a 10 heures du mat sous les bonnes grosses gelées d'hiver du plateau de Sault pour aller faire la maintenance de ces putain de freins de mes couilles au village situé à 7 kilomètres. Route givrée, sans freins, ammusants les drifts dans les virages, quoi. Tout se passe à merveille, le garagiste, sympa, en a profité pour remettre de l'huile dans la boite de vitesse, 140 pelles de maintenance mais ca urgait sa race, quoi (c'est vrai en plus, ca urgait). Je rentre chez moi le coeur léger et replonge sur l'ordi.
Vers une heure de l'après midi, il se passe quelquechose de grave, mais pas chez moi, notez bien l'heure et le jour sur un post-it où sur la paume de votre main, je vous raconterai ça au paragraphe du dimanche 11 décembre, notez bien, je ne le répèterai pas)
La journée continue, vers les 15heures je monte dans ma caisse (freins? OK. carbu? OK. Niveau d'huile? On s'en fous. Bière, clope, radio calée sur Rire et chansons, OK), je descend sur Avignon centre pour achetter un hang (pas un bang, bande de sales petits drogués insolents, un HANG).
Hors sujet:
Bon, pour les demeurés du fond qui n'ont pas la télévision, un hang, ca ressemble à deux wok soudés entre eux, ce qui donne une forme de soucoupe volante avec des trous et on s'en sert pour faire de la musique.
Hein?
Oui, c'est un instrument de musique. OUI un VRAI instrument de musique, vous allez arrêter de vous payer ma gueule ou je tire dans la foule avec un lance-pierre et des crottes de chien séchées?
Fin du hors sujet.
Bon, je remonte avec ce HANG à la con, pas de soucis, pas de problèmes, pas de météorites sur la gueule, je commence a jouer dessus, un régal. J'apprends vite, sans déconn... comment ça vous vous en foutez? Mais je vous emmerde, c'est mon histoire, alors fermez tous vos gueules! Non mais ho!

Vendredi 9 décembre: Vous vous souvenez de la machine à laver que mon pote m'a prêtée? Ben elle est la, au milieu du salon. Donc jme dis, j'vais la brancher avant d'être en pane de slips quoi, vu que j'ai rien d'autre à faire.
Bon, vu que je suis aussi bon en technologie qu'en mathématiques et que c'est pas ma machine à laver les slips, j'y vais prudement, je branche la bécane, je cherche la notice "la machine à laver le linge pour les nuls" sur internet et je me lance... supense
CA MARCHE! le bouzin tourne, les petits bidules clignottent là où il faut donc, serein, je retourne insulter des innocents sur internet.
"PAF"
Comment ça "PAF"? (me dis-je) Je vais voir la machine, plus rien. Je débranche et rebranche sur la prise du frigo (qui lui tourne encore donc ah que la prise marche) et "REPAF" mais la tout s'éteint (y compris l'ordi alors que j'insultais quelqu'un de super sympa, merde, quoi!).
La je cherche ma fidèle lampe frontale dans un noir total qu'on y voit comme à travers une pelle (oui, il fait nuit), je m'asseois sur le canapé, je pleure une minute et je débranche tout ce qui est branché, mème la cafetière.
Verdict: trois fusibles grillés (deux de 16 ampères et un de 10, j'apprends vite, l'électricité n'aura plus de secrets pour moi au 22ème siècle)
Bon, vu que je suis prévoyant, et que j'ai des fusibles neufs, je les change en ayant pris soin avant de débrancher cette putain de machine à laver de merde pleine de flotte dégueulasse avec ma couette dedans parce que je suis probablement con mais pas tout à fait fini et...
Tout se ralume.
Je me rasseois sur le canapé, je repleure un peu histoire de me détendre, puis je rallume l'ordi pour gérer mes deux comptes Travian (et insulter des inconnus sur internet parce qu'il me faut un innocent coupable d'urgence sinon j'envoie les missiles et je déclenche la troisième guerre mondiale). et ... super fin de soirée.

Samedi 10 décembre: RAS. (ca change quoi) J'me murge la tronche comme il se doit et je dis des bêtises aux potes sur Travian par skype et j'arrête quand je sens que l'un d'eux a son portable dans la main et commence à composer le numéro de téléphonne de l'hopital psychiatrique de mon département, comme d'hab, quoi.

Dimanche 11 décembre: (C'est là qu'il faut vous rapeller de ce que je vous ai dit d'écrire dans votre main où sur un post it dans le paragraphe de Jeudi) Je skype un pote pour lui demander si la laverie automatique du patelin d'à coté est ouverte le dimanche parce que les drifts sur route gelée ca va bien un moment mais que j'ai des slips et une couette pleine de flotte à laver d'urgence, et sa copine m'apprends que, et d'une il est a l'hosto, et de deux, qu'ils ont essayé de me joindre depuis jeudi parce qu'aucun des deux n'a de permis de conduire et de bagnole et que l'hosto est a 40 kilomètres et de trois qu'elle est illetrée et qu'elle ne sait pas écrire donc chercher mon numéro dans le botin et de quatre que le pote a tout reformaté jeudi matin et donc perdu mon numéro de téléphonne, mon skype et je ne sais quoi d'autre et qu'il n'a donc pas pu m'apeller lui non plus. Si ca c'est pas la memerde, moi je suis pas un geek.
DONC, je passe chercher la copine en question chez elle, on va voir le pote à l'hosto: décollage de poumon, mais il va bien z'inquiétez pas, il a été pris en charge à temps. On remonte, je largue sa copine chez elle et je rentre chez moi.
Je vais sur l'ordi, j'insulte deux trois personnes sur internet, gère une famine sur travian vite fait et vais me coucher parce que je commence vraiment à en avoir plein le cul de cette pluie d'emmerdes quoi!

Lundi 12 décembre: J'ai ENFIN pu laver mes slips et finir de laver ma couette pleine de flotte à la laverie automatique, racheter des fusibles (on sait jamais) et faire des courses à écomarché: un balai à chiottes, de la bouffe pour les chats, un Selles-sur-Cher (c'est du frometon), une bouteille de rhum et quatre rouleaux de PQ.

C'est en rentrant à la maison que j'ai croisé les extraterrestres:
Alooors, d'après la Banque Postale, y'a 400 euros de plus que prévu sur mon compte en banque (je suis peut être nul en maths mais je sais faire des additions et des soustractions), mais je sais absolument pas d'où ils sortent, et c'est la vérité. Dans le doute, j'y touche pas. Je verrai ça demain.
Au moment précis où j'écris ces lignes, j'ai un jeu à gratter posé à coté, avec un peu de bol il sera perdant et la pluie d'emmerdes cessera;)

edit: Cerb, je me suis inspiré de ton style d'écriture que j'adore vraiment, j'espère que ca te fera rigoler autant que je me fends la poire en lisant tes textes, sinon, c'est pas grave :) He reprécise que tout ce que j'ai écrit est vrai hein, juste au cas ou!
Devenir con ne prends que cinq secondes mais devenir bon, une vie n'y suffit pas.
Avatar de l’utilisateur
Nicomputer
 
Messages: 229
Inscription: Ven 30 Mai 2014 14:40
Localisation: Troisième planète après le soleil

Re: Entrée libre

Messagepar Seven » Jeu 15 Déc 2016 11:52

Ca ressemble presque à ma vie ça.

Alors que je dois pondre un sujet d'examen(rien d'urgent mais le temps passe, on reporte et puis...bref), le nouveau voisin d'à côté, dont je ne suis plus séparé que par l'épaisseur d'une brique à fini de démolir ses murs. La bonne ambiance que d'être réveillé par des coups de pioche et marteau pendant deux mois.
Je suis mauvaise langue: il a quand même tout dézingué sans que mon papier peint ne bouge, ça me change des voisines d'en face capable de faire péter leurs casseroles-pression (deux fois) à minuit puis de gémir pour avoir de quoi faire leur popote à la con.
Bref, ça c'est fini, heureux comme un roi(alors que je ne suis que baron mais patience, ça va changer), j'ouvre mes bouquins et internet et me lance dans l'élaboration.
Alors que je casse le derche à chercher un vin rouge pour aller avec des St Jacques*, on sonne sur le portable à mama.
J'ignore le sujet pendant qu'elle prends l'appel. ERREUR !
Comme je n'entends plus rien, j'ôte mon casque audio(relatif aux coups de pioche), intrigué que ma mère allergique au silence sombre dedans.
Et v'là ty pas que, blanche comme la faïence, elle me dit que son mec a réussi à prendre l'autoroute à l'envers.**
Encastré dans une autre bagnole, l'à fallu le désincarcérer, il à légèrement pété les plombs (forcément, entre son manque de sommeil chronique(comme moi) il à fêté le nicolas avec ses amis chauffeurs de bus) et on l'a emprisomit à l'Hosto psy.(curieusement il n'était pas cuit, selon la police)
Le procureur étant un rigide complètement bouché, il à fallu trois jours pour l'en sortir.
(mama étant près de lui, la bagnole était absente, fendart quand on est pauvre et en plein hiver de devoir aller à pied faire ses courses)
Histoire d'être drôle, on l'empêchait de dormir la journée "la sieste c'est pas bon"(#what) et on ne s'est surtout pas préoccupé de soigner ses 5 côtes cassées.
C'est un demi-zombie qu'on a récupéré et installé chez nous.
Maintenant le nouveau voisin à lancé la bétonneuse chaque jour, j'ai un malade handicapé à la maison, obligation de la fermer quand il dort, ET MON PUTAIN DE SUJET D'EXAMEN TOUJOURS PAS FAIT.

Une semaine après, voisin bétonne toujours, fait des trous dans ses murs pour poser l'électricité (je me demande comment la maison mitoyenne tenait debout vu tout ce qu'il à retiré), fait des trous dans le jardin pour poser une cuve (oui apparemment ancien voisin n'avait pas de salle de bain), fait des trous dans le sol pour poser de vrais égouts(je me passe de commentaire autre qu'il va falloir le faire aussi dans quelques mois ou s'habituer à chier dans un seau).
Les journées sont longues et mon sommeil, déjà pas bien fun-fun en ce début d'hiver, se fait la malle et part avec les gosses.
C'est un mort-vivant complet et rongé d'anxiété(sans bagnole, amuse-toi dans le train avec des bandes d'ados braillards quand tu as du mal à tenir debout) qui se traine jusqu'à son cours du mardi
Et voilà que mon prof me fait "ET BEN, FAUT DORMIR LA NUIT !" pendant que je peinais à garder les yeux ouverts
Une chance pour lui qu'il n'y ait pas eut de verre ou de coutellerie à proximité, pétard il fait deux fois mon poids mais là j'aurais passé outre.
Du coup, hier, j'ai tout envoyé promener et plutôt que de me re-casser le cul jusqu'à cette GLORIEUSE GARE DE MONS EN TRAVAUX DEPUIS 4 ANS(la ville est laide en grande partie à cause de cette gare), j'ai été squatter chez un ami lointain.
...
Loi de l'emmerdement maximal oblige, il est à côté d'un chantier pour nouvel appart.

Je hais ma vie.


*Un trousseau ou un pinot noir italien plutôt fruité, évitez le gamay sauf à être sur de votre coup.
**C'est ce genre de type super-distrait et maladroit qui te pique ton manteau pourtant d'une autre couleur et pendu ailleurs que le sien parce que regarder ce que tu fais pendant que tu le fais, c'est un niveau de réflexion trop avancé...puis démolit un cadre et une prise électrique dans le même mouvement...Définitivement surnommé "Johnny trois-mains-gauches"
Tu lis ma signature là, tu continues là, je sais que t'aimes ça, oui lis la plus fort, yameté.
Modérateur à sniper béni des pouvoirs des dieux
Avatar de l’utilisateur
Seven
 
Messages: 596
Inscription: Mer 29 Jan 2014 18:11

Re: Entrée libre

Messagepar Gloomi » Sam 17 Déc 2016 15:29

C'est peut-être pas le bon moment pour vous dire que je reviens de vacances et que j'y retourne vendredi prochain...
Ray, m'a enculé.
Ray, m'a enculé.
Ray, m'a enculé. (pardon)

Chiche que je tourne ma tête à 180° et que je crache de la gelée verte.
Avatar de l’utilisateur
Gloomi
 
Messages: 585
Inscription: Sam 27 Sep 2014 15:47

Re: Entrée libre

Messagepar Watchinofoye » Sam 17 Déc 2016 21:27

Lundi 5 décembre :
Après une semaine tranquille au taff sans les patrons (ce qui nous fait des vacances, vu les phénomènes), retour de toute la clique. Première nouvelle du matin : la commerciale qui a rejoint la boîte depuis même pas un mois nous annonce qu'elle a posé sa démission.
La raison ? Mr M, le grand patron, un néerlandais quinquagénaire, avec un œil qui dit merde à l'autre, qui se prend pour Steve Jobs et qui, surtout, est impossible à vivre (pour faire simple). Sans parler du fait que, depuis son arrivée, le seul travail qui lui a été donné était du boulot purement administratif (alors qu'elle est commerciale, pas secrétaire).
Un peu triste, je suis quand même content pour elle parce qu'elle trouvera certainement mieux ailleurs (en fait elle avait déjà trouvé un autre emploi, qu'elle démarrait le lendemain et qui correspond mieux à son métier).
Malgré ça, la journée se passe plus ou moins tranquillement et arrive un moment où Mr D, l'autre patron, demande à me voir une minute. Mr M est là aussi et tous deux m'annoncent qu'ils décident de ne pas me garder.
Dans une autre situation, j'aurais été triste. Mais ça faisait un bon moment que je commençais à déprimer, à force de subir l'organisation chaotique de cette boîte, entrecoupée des décisions irréfléchies de Mr M (ordonner que l'antenne soit rectangulaire même si les antennistes expliquent, preuves à l'appui, que ça ne passera jamais la certification, c'est pas l'idée du siècle. Et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres).
Autant dire que cette annonce était en fait une bonne nouvelle pour moi et l'exercice en l'occurrence consistait à ne pas avoir l'air trop heureux. Mr D m'a bien aidé, il a cru que j'étais du genre à trouver du positif dans une mauvaise nouvelle, alors qu'intérieurement je jubilais tellement que j'ai à peine tilté que la raison qu'il me balançait pour me virer était complètement bidon (pour faire court, le mec s'adressait à moi comme si j'étais électronicien, alors que je suis développeur...).
Officieusement, c'est juste Mr M qui m'avait dans le pif depuis un moment déjà. Môssieur n'apprécie pas que les employés ne viennent pas bosser le week-end, encore moins gratuitement. Et il a moyennement apprécié que je m'oppose à lui quand il essayait d'ordonner à un de mes collègues de revenir exprès de congé pour bosser sur un truc alors que ça ne servait à rien (décisions irréfléchies, toussa).
Bref...

Mardi 6 décembre :
Saint Nicolas, mais depuis le temps je m'en fous qu'on me la souhaite ou pas. Je reçois un mail de Mr D me proposant de rester seulement la semaine puis de ne plus être obligé de revenir jusqu'à la fin du mois. Bien entendu, on me paye jusqu'à la fin du mois (faut pas déconner non plus). Moi ça m'arrange, plus besoin de m'arranger pour les congés pour Noël et puis je n'avais pas spécialement envie de rester plus longtemps dans c'te boîte dirigée par un taré tel que Mr M.

Vendredi 9 décembre :
Mes collègues, très affectés par mon départ, ont organisé un pot de départ : pizzeria le midi, bar le soir. Quand les patrons ont demandé au Project Manager si quelque chose était organisé pour mon départ, il leur a très franchement répondu "oui, on va manger tous ensemble quelque part et vous n'êtes pas invités. Je pense que c'est à cause du contexte". Il leur a même expliqué la bourde de Mr D, par rapport au fait qu'il croyait que j'étais électronicien et que virer quelqu'un en se plantant sur son poste, ça le fait moyen.
Autant vous dire qu'ils ne l'ont pas très bien pris, surtout Mr M, mais Mr D a essayé de le pondérer, avec succès étonnamment.

TL;DR : Ça faisait un peu plus de six mois que je bossais dans une boîte dirigée par deux glandus qui jouent à "Ma Petite Entreprise" en se prenant au sérieux tout en faisant n'importe quoi (surtout un). Ils ont décidés de me virer et ça m'arrange parce que ça faisait un moment que je voulais me barrer. Même si la raison pour me virer était un chouia bidon.

Même si c'était très éprouvant pour mon moral, j'ai quand même appris pas mal de trucs et mes collègues étaient géniaux.
Waye
Apprends des autres ! Comprends les autres ! Pardonne aux autres !
Sois fort et courageux ! Sois ferme ! Sois glorieux ! Sois beau !
Comprends-toi et comprends le monde ! Et ainsi, il sera à toi !
Avatar de l’utilisateur
Watchinofoye
 
Messages: 550
Inscription: Mar 28 Jan 2014 22:16
Localisation: Je sais pas... Et vous ?

Re: Entrée libre

Messagepar Nicomputer » Dim 18 Déc 2016 04:33

Ta gueule Gloomy!^^

Sans dec, vos emmerdements sont pires que les miens y'a pas photo! Moi le voisin je lui aurai déjà balancé 500 watts de harteck a travers le mur de 8heures du mat a 20 heures du soir a chaque fois que je quitte la baraque (Je l'ai déjà fait, ça marche et je déconne pas)! J'ai l'air gentil comme ça mais vu que j'ai la carrure d'une poêle à frire Made in China, faut s'adapter quoi et être un peu vicelard où hurler très très fort ;)

Seven... je ne sais quoi dire, je sais pas comment tu fais pour encaisser tout ça sans déclencher une réaction nucléaire en fusionnant les atomes de ton corps en te mettant en pétard, où balancer une tarte dans la gueule au premier venu qui te casse les noisettes!

Watch:
"oui, on va manger tous ensemble quelque part et vous n'êtes pas invités.

Du grand art, sans déconner. Envoyer chier un Chef imbécile, ça fait du bien surtout s'il ne peut rien répondre, où leur signifier courtoisement qu'ils peuvent aller se faire enc...kyloser avec leur pouvoir sur les autres.

Des "trouduchef" j'en ai connu aussi, notamment un sur qui j'ai bien failli casser mon manche a balai en le lui envoyant en travers de la gueule (qu'un chef me gueule dessus pour se défouler ça passe, mais j'aime pas les postillons quoi^^), ch'uis peut être technicien de surface, mais je suis pas une machine à lisser le carrelage quoi^^)

Bref, je me rends compte en vous lisant que c'est pas un diplôme qui nous protège des connards, ça me rassure, c'est chouette, parce qu'a une époque je pensais vraiment avoir raté ma vie en ayant raté mon BEPC et je me rends compte qu'on est tous dans la même merde.

Ecrire et être lu, ça fait du bien :)
Devenir con ne prends que cinq secondes mais devenir bon, une vie n'y suffit pas.
Avatar de l’utilisateur
Nicomputer
 
Messages: 229
Inscription: Ven 30 Mai 2014 14:40
Localisation: Troisième planète après le soleil

Re: Entrée libre

Messagepar Gloomi » Dim 18 Déc 2016 12:14

Dans le genre trouduchef les patrons d'un camarade de CAP sont pas mal.

Quand il a commencé le CAP il n'avait pas encore 16 ans, 2 ans plus tard il n'était donc pas encore majeure quand il a obtenu son diplôme mais l'entreprise qui l'avait prit en apprentissage lui promettait quand même un CDI dès la fin du contrat d'apprentissage.

Un CDI à 17 ans c'est plutôt coule. Seulement ses patrons sont des trouduchef.

Un jour qu'il était en week-end il reçoit un appel d'un des patrons lui demandant de revenir à la boîte parce qu'il avait apparemment raté quelques couteaux (ça arrive, on a tous des jours avec et des jours sans), il leur dit que bien sûr il va refaire les couteaux mais que là c'est le week-end et que par conséquent ça attendra lundi, ce à quoi le patron rétorque que lui aussi attendra pour la signature du CDI.


Je comprends qu'on puisse difficilement refuser un CDI à 17 piges vu que c'est pas tous les jours qu'on a la possibilité d'en obtenir un (j'en ai 8 de plus et j'y suis toujours pas), mais le coup du chantage pour forcer le type à revenir bosser alors qu'il est en week-end je trouve vraiment ça dégueulasse et si mon patron tente un coup de ce genre je me casse de la boîte et je regrette presque que la camarade ne l'ait pas fait en lâchant un phrase du genre "finalement laissez tombé le CDI, je vais trouver une autre boîte".


(je signale tout de même que les patrons ont tenu parole et ont signé le CDI, sauf que depuis la situation ne s'est pas amélioré et qu'ils lui font crasses sur crasses pour le forcer à partir)
Ray, m'a enculé.
Ray, m'a enculé.
Ray, m'a enculé. (pardon)

Chiche que je tourne ma tête à 180° et que je crache de la gelée verte.
Avatar de l’utilisateur
Gloomi
 
Messages: 585
Inscription: Sam 27 Sep 2014 15:47

Re: Entrée libre

Messagepar Nicomputer » Mar 20 Déc 2016 02:27

Je vois... Mais ca c'est pas un trouduchef (dans mon idée, un trouduchef, c'est un trou du cul qui pense avoir du pouvoir alors qu'il n'en a aucun) le type qui a fait ça a ton pote, c'est un ... attends, je vais inventer un mot, deux secondes... ah oui, un "enculé"

le mien ne pouvait rien faire mais pensait sincèrement pouvoir me faire faire tout ce qu'il voulait (c'est l'avantage d'avoir un boulot de merde, on peut casser la gueule au chef et trouver un autre boulot de merde dans la semaine^^), celui dont tu parle a le pouvoir de niquer la vie et l'avenir des autres. Tu vois la différence? Un enculé, quoi. J'ai connu aussi, un chef qui a essayé de me faire bosser 7 jours sur 7 en me menaçant de rompre l'éventuel CDI, j'ai pris mon vélo et suis rentré chez moi en lui faisant un doigt et en le plantant comme une merde sur son chantier et suis retourné en intérim :mrgreen: :evil: (il gueulait: "tas pas le droit gnagnagna et gnagnagna" du plaisir à l'état brut^^)

Le problème, c'est que si on veut faire carrière dans la vie, il faut lécher des popotins, c'est ainsi! On accepte en fermant sa gueule et on peut éventuellement monter en grade si on a du bol, où on refuse et on se contente du SMIC (en Allemagne, le SMIC n'existe pas). :cry:
Devenir con ne prends que cinq secondes mais devenir bon, une vie n'y suffit pas.
Avatar de l’utilisateur
Nicomputer
 
Messages: 229
Inscription: Ven 30 Mai 2014 14:40
Localisation: Troisième planète après le soleil

Re: Entrée libre

Messagepar Seven » Mar 20 Déc 2016 22:54

Seven... je ne sais quoi dire, je sais pas comment tu fais pour encaisser tout ça sans déclencher une réaction nucléaire en fusionnant les atomes de ton corps en te mettant en pétard, où balancer une tarte dans la gueule au premier venu qui te casse les noisettes!

>Ça fait plaisir de savoir que c'est pas juste moi qui ait les nerfs en pelote pour pas grand chose. Merci, ça aide quand ton entourage tends à invalider ou ignorer tes soucis.

Bref, je me rends compte en vous lisant que c'est pas un diplôme qui nous protège des connards, ça me rassure, c'est chouette, parce qu'a une époque je pensais vraiment avoir raté ma vie en ayant raté mon BEPC et je me rends compte qu'on est tous dans la même merde.

>Je vais moi-même d'échec en échec mais si je ne peux pas me trouver de boulot je sais que j'apprends au moins des trucs...il faut juste passer outre le problème standard des systèmes d'éducation: La démotivation du sujet appris.
(non vraiment, c'est un problème: si je termine mon année avec moins de sève et de verve qu'au départ comme ça ne m'est que trop arrivé...ben ça n'en valait pas la peine)


Watch> Au final, ça t'a servi de bosser avec de tels tanches, non ? ;)
Tu lis ma signature là, tu continues là, je sais que t'aimes ça, oui lis la plus fort, yameté.
Modérateur à sniper béni des pouvoirs des dieux
Avatar de l’utilisateur
Seven
 
Messages: 596
Inscription: Mer 29 Jan 2014 18:11

Re: Entrée libre

Messagepar Nicomputer » Ven 23 Déc 2016 03:57

L'éducation? A part apprendre à lire et compter, ca ne sert à rien aux autodidactes.

Quand aux échecs, faut arrêter de penser "concours" parce que ça ca fout le moral a zéro. "on ne prends que les meilleurs, les autres iront faire pousser des kiwis dans la jungle".

Conseil d'ami: emmerde le monde et il te respectera;)

L'éducation, à part apprendre à lire écrire et compter, ne fait que rentrer des gens dans des cases, et les cases, ca fait chier quoi^^
Devenir con ne prends que cinq secondes mais devenir bon, une vie n'y suffit pas.
Avatar de l’utilisateur
Nicomputer
 
Messages: 229
Inscription: Ven 30 Mai 2014 14:40
Localisation: Troisième planète après le soleil

Re: Entrée libre

Messagepar Gloomi » Ven 23 Déc 2016 08:22

Je ne suis pas d'accord, les "cases" du monde sont efficaces pour la plupart des gens, ça permet à la société de tourner globalement plutôt bien.

Après notre société accepte les gens qui rentrent pas dans ces cases avec plus ou moins de difficulté mais elle est assez permissive pour que tout le monde s'y retrouve, de plus les systèmes alternatifs se développent pour pouvoir intégrer plus facilement ces individus. Vous faîtes partie des "premiers", vous essuyez les plâtres, mais les générations suivantes devrait avoir des systèmes adaptés pour tous.
Ray, m'a enculé.
Ray, m'a enculé.
Ray, m'a enculé. (pardon)

Chiche que je tourne ma tête à 180° et que je crache de la gelée verte.
Avatar de l’utilisateur
Gloomi
 
Messages: 585
Inscription: Sam 27 Sep 2014 15:47

Re: Entrée libre

Messagepar Nicomputer » Ven 23 Déc 2016 19:31

c'est beau ce que tu dis :)

Cela dit, les cases, ca m'emmerde j'y peux rien. Dans la vie je me suis fait que des ennemis alors que je cherche le contraire, résultat des courses: je me retrouve sur n'internet à discuter avec des gens que je ne connais pas.
Ca va mal se terminer ici comme partout ailleurs j'en suis parfaitement conscient mais c'est pas grave, je m'en fous je picole.

Les cases, c'est de la merde. On est pas des Lego, on est des cerveaux.
Ca marche superbien dans un système tribal, pourquoi ça foire lamentablement dans un système mondial?
Devenir con ne prends que cinq secondes mais devenir bon, une vie n'y suffit pas.
Avatar de l’utilisateur
Nicomputer
 
Messages: 229
Inscription: Ven 30 Mai 2014 14:40
Localisation: Troisième planète après le soleil

Re: Entrée libre

Messagepar Seven » Dim 25 Déc 2016 18:05

Nicomputer a écrit:L'éducation? A part apprendre à lire et compter, ca ne sert à rien aux autodidactes.

>L'éducation n'apprends qu'une chose : A s'organiser, à ordonner sa pensée.
Oui, parfois c'est du formatage lourd mal caché(école de commerce-marketing, je pense à vous <3) mais je multiplie les expériences pour justement éviter ça. Par exemple mon prof est clair : la sommellerie c'est pour bosser en restaurant...moi niet, oublie, le savoir est plus valorisant, travailler dans/ouvrir une cave serait bien plus intéressant

Nicomputer a écrit:Quand aux échecs, faut arrêter de penser "concours" parce que ça ca fout le moral a zéro. "on ne prends que les meilleurs, les autres iront faire pousser des kiwis dans la jungle".

>J'suis en Belgique ou le système de concours généralisé n'est pas arrivé, ça m'arrange(quand à passer des concours où "le prestige du service" est souvent la seule récompense, ça me donne juste envie d'ébouillanter mon interlocuteur avec du café)

Gloomi a écrit:Après notre société accepte les gens qui rentrent pas dans ces cases avec plus ou moins de difficulté mais elle est assez permissive pour que tout le monde s'y retrouve

>Heu...t'es sur de toi là ?
Je veux dire...vraiment ? On ne vas pas se retrouver comme aux USA et au Japon avec une population de gens coincés dans leur chambre et presque aucun argent en poche ?
Parce que c'est un peu ce que je vois arriver là... si c'est ça ce que tu appelles les "systèmes adaptés"...ben ça fait pas envie.
Quand est-ce qu'on abolit l'argent ?
Tu lis ma signature là, tu continues là, je sais que t'aimes ça, oui lis la plus fort, yameté.
Modérateur à sniper béni des pouvoirs des dieux
Avatar de l’utilisateur
Seven
 
Messages: 596
Inscription: Mer 29 Jan 2014 18:11

Re: Entrée libre

Messagepar Nicomputer » Lun 26 Déc 2016 04:44

Je crois que j'ai lancé un sujet glissant à éviter, mais c'est les fêtes, alors on gueule!^^

"ça me donne juste envie d'ébouillanter mon interlocuteur avec du café"

Le manche à balai dans la tronche, penses y, ca calme les trouduchef aussi :lol:

Content de savoir qu'en Belgique le système éducatif est moins élitiste qu'en France, y'a au moins un pays francophone qui cultive la connaissance plus que le "preum's".

Enfin bref, ne nous disputons pas pour si peu, essayons de trouver le système parfait ou je serai le maître absolu et où vous la boucl... où tout le monde aura une part égale du gâteau.

Qui a dit "Dégage de ce site, vil communiste!" ?

Et d'une je ne suis pas communiste, et de deux, je ... eh merde, je suis communiste, mais juste de coeur hein, mon portefeuille reste capitaliste! :mrgreen:

Bonnes fêtes a tous. y compris a celui qui finance ce blog avec son propre fric, on t'aime, mec :)
Devenir con ne prends que cinq secondes mais devenir bon, une vie n'y suffit pas.
Avatar de l’utilisateur
Nicomputer
 
Messages: 229
Inscription: Ven 30 Mai 2014 14:40
Localisation: Troisième planète après le soleil

Re: Entrée libre

Messagepar Sainte Ironie » Lun 26 Déc 2016 10:00

PC Kaput + crevé deux pneus (latéraux en plus) + choppé la crève = joyeux Noël !

Heureusement que j'ai déjà tout payé pour mon voyage aux States sinon j'étais bien dans la merde...
"Violence is never the answer. Unless the question is "what is never the answer ?". But if you answer "violence", you would be wrong because violence is never the answer."
Avatar de l’utilisateur
Sainte Ironie
 
Messages: 77
Inscription: Sam 13 Déc 2014 09:44
Localisation: Bretagne, France

PrécédenteSuivante

Retourner vers Général

cron